AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 ≈ nothing burns like the cold

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: ≈ nothing burns like the cold   Mar 9 Fév - 20:53


alexa ivanova
Burn everything you love, then burn the ashes

carte de sorcier
nom, prénoms : Ivanova. Un patronyme dont elle était fière avant d'apprendre  qu'il n'était pas à proprement parler le sien. Alexa, un prénom court et élégant. âge : Sa vingt-quatrième année s'écoule de jour en jour l'éloignant de sa candide jeunesse. date, lieu de naissance : Alexa a vu le jour dans la demeure familiale de sa famille par un glacial jour d'hiver. Sa naissance a été une véritable surprise puisque ses parents pensaient attendre un seul enfant et non des jumeaux. origines : Comme tous les Ivanova, Alexa a du sang bulgare dans les veines. Elle sait désormais qu'elle est aussi en partie russe à cause de la traîtrise de sa mère. nature du sang : La jeune femme a cru durant quelque secondes interminables qu'elle était impure avant de réaliser qu'elle n'aurait jamais pu passer le test de répartition de Durmstrang si elle avait été de sang mêlé. C'est sa mère qui lui a avoué que son véritable père était aussi de sang pur. Elle est donc une sorcière légitime même si elle est née d'un adultère. statut civil : Alexa a été récemment fiancée à Yagor Bytchkov. Une alliance déjà prévue depuis quelques mois qui a été annoncée par les deux familles. Alexa sa doute que son père a du vouloir accélérer le mariage afin de se débarrasser de la fille qui ne partage pas son sang. profession : La jeune femme n'exerce aucun métier. C'est à peine si elle devra se professionnaliser à sa sortie de Durmstrang.  Elle est actuellement élève à l'institut. années d'étude : Alexa est en septième année. Elle repense parfois avec nostalgie à ses débuts à l'école de magie. La perspective de vivre son avant-dernière année à Durmstrang a tendance à éveiller une certaine tristesse chez elle. Un sentiment qu'elle s'empresse de renfouler. spécialisation : Elle a été répartie par le jury dans la filière feuer. La spécialisation qui lui convient le mieux au final. don : Alexa s'entraîne avec ardeur depuis des années au délicat art de la légimancie. Elle ne réussit à maîtriser son don que depuis deux ans déjà. Cela lui a pris beaucoup de temps avant d'arriver à un résultat convenable. C'est ainsi qu'elle a forcé sa mère à lui avouer la vérité sur ses véritables origines. maison : Alexa porte fièrement les couleurs de la maison de Skadi. Elle n'aurait pas pu rêver meilleure maison. baguette : Sa baguette est taillée dans du bois de noisetier et contient une plume d'oiseau de feu. Elle mesure trente centimètres. La baguette d'Alexa est particulièrement rigide et rapide. patronus : Le patronus de la jeune femme est un corbeau. Il est le reflet exact de celui de son frère jumeau.epouvantard : Elle partage là encore le même cauchemar que Lazar. Elle voit le corps inanimé de son frère sur le sol. Sa vision s'est néanmoins altérée puisqu'elle aperçoit désormais le visage ensanglanté et furieux de leur père au-dessus du cadavre.  amortentia : Alexa a été confrontée une seule et unique fois à la fameuse potion. Même si elle a refusé d'humer les vapeurs de l'amortentia, elle n'a pas pu échapper à ses effets. C'est contrariée qu'elle a senti une odeur de rhum mélangé à celle du bois. Une odeur qu'elle s'est empressement chargée d'oublier même si elle l'a senti quelques heures après près d'elle. groupe : Castle on a cloud.
salveo maleficialumos maximahominum revelio


salveo maleficia.
quel est votre avis sur le tsar ?
Comme la plupart des membres des familles royales et des sorciers de sang pur, Alexa respecte le tsar. Il est le dirigeant de l'Empire après tout et elle n'aurait aucune raison de le haïr. Ces récentes décisions concernant les mêlés ont toutefois contrarié la jeune femme qui ne comprend pas ce choix. Elle se doute qu'il fallait bien calmer les ardeurs populaires du peuple de l'Empire mais le tsar avait d'autres possibilités. Alexa l'a récemment rencontré en personne quand ses fiançailles avec Yagor Bytchkov, son fils, se font finalisées. Même si elle ne lui a pas beaucoup adressé la parole, Alexa a été impressionnée par l'attitude du tsar. Le coeur de la jeune femme est désormais rempli de doutes minimes qui remettent légèrement en cause son jugement du tsar. Elle se demande s'il causera la chute de l'Empire tout entier et s'il arrivera à faire taire la rébellion une fois pour toute. Elle se surprend parfois à penser que l'un de ses fils devrait le remplacer au plus vite afin de remettre de l'ordre dans l'Empire tout entier.

que pensez-vous de l'entrée des sang-mêlés à durmstrang ?
Une véritable honte. C'est ce que tout sang pur qui se respecte a pensé en apprenant que l'institut allait être ouvert aux répugnants sangs-mêlés. Alexa s'est sentie trahie en constatant que le tsar avait pris une décision qui allait à l'encontre de tous leurs idéaux. La jeune femme a vraiment été furieuse en imaginant la vermine grouiller dans les couloirs de Durmstrang. Elle a été répugnée, surtout par la réaction des mêlés. Ils se sont tout de suite sentis libérés et égaux des sangs purs et Alexa ne l'a pas supporté. La jeune femme a manqué de tuer un des esclaves des Ivanova en l'entendant affirmer qu'il allait partir pour prendre des cours au château. Si Lazar ne l'avait pas retenue, elle se serait salie les mains avec le sang impur de l'esclave. Alexa est désormais toujours de très mauvaise humeur lorsqu'elle croise un mêlé dans l'institut. Elle rêve de pouvoir les expédier dans le lac glacé du château et de les torturer jusqu'à ce que mort s'en suive.

que représente l'esclavage des sang-mêlés pour vous ?
C'est dans l'ordre normal des choses. Les sangs mêlés sont impurs et inférieurs aux sangs purs et il est donc normal qu'ils les servent. Il ne peut en être autrement. Ils devraient être reconnaissants d'avoir un toit sur la tête ainsi que des vêtements et de la nourriture. Les impurs devraient savoir qu'il existe un sort bien pire que le leur. L'esclavage est un luxe comparé à la mendicité et à la pauvreté qui règne dans les rues sales du monde moldu. Les sangs purs leur offrent un cadre de vie suffisant et c'est mieux que ce à quoi ils auraient pu prétendre. Alexa ne comprend donc pas pourquoi les esclaves remettent en cause leur statut au sein des maisons les plus prestigieuses de l'Empire. Ils devraient se sentir honorés d'être au service de familles nobles et puissantes. Après tout, ils foulent des demeures luxueuses et magnifiques tous les jours quand certains de leurs congénères errent sans but dans les villes.

quelle est votre position vis-à-vis de la résistance ?
La résistance est une idée absurde. Un espoir désespéré dans un monde soit disant trop cruel pour les sangs mêlés. Alexa est révoltée de constater que le mouvement continue de prendre de l'ampleur malgré les efforts du gouvernement. Elle est prête à réduire le monde à feu et à sang si elle le devait pour empêcher les sangs mêlés d'accéder au pouvoir. Un cauchemar pour la jeune femme qui ne permettra pas de voir l'Empire tomber à cause de la vermine. Elle est ravie lorsqu'elle apprend que des résistants ont été arrêtés, jugés et exécutes. Alexa serait prête à en venir elle-même aux mains si elle venait à croiser un résistant. Elle déteste la résistance et tous ses représentants. Une haine qui ne fait que grandir au fil du temps et des actes commis par les rebelles.
alexa est très agile. cette qualité lui permet d'exceller dans le quidditch et dans la voltige sur balais. ce qui est ironique puisqu'elle avait le vertige quand elle a commencé à monter sur un balais. elle a su vaincre sa peur et elle peut désormais voguer dans les airs sans éprouver le moindre malaise. ≈  lorsqu'elle avait cinq ans, alexa est tombée dans le coma après une chute dangereuse. son frère a tout de suite été accusé puisque c'est lui qui l'a entraîné dans cette aventure. elle est restée inconsciente plusieurs jours avant de se réveiller pour le plus grand soulagement de sa famille. c'est à partir de ce moment précis que lazar a commencé à se montrer plus protecteur envers elle. ≈ alexa ne fait pour ainsi dire confiance à personne. peu de ses proches trouvent grâce à ses yeux et font partie de son cercle intime. lazar reste de toute façon le seul à la connaître et à avoir pleinement sa confiance. ≈ la jeune femme a dépassé un point de non retour il y a de cela quelques mois. suspicieuse à cause du changement d'attitude de son père, elle a été questionner gentiment sa mère. devant le refus brutal de cette dernière, alexa s'est servie de son don de legilimens afin de l'obliger à avouer. folle de rage en apercevant la vérité, elle a forcé sa mère a lui raconter la vérité de sa propre bouche. usant du sortilège de torture sur elle, alexa a été arrêtée à temps par son père qui a été obligé de reconnaître aussi les faits devant elle. furieuse, alexa est partie sans même prendre la peine de s'excuser. ≈ elle ne croit pas en l'amour. à ses yeux, ce n'est qu'une notion erronée de la vraie vie. alexa ne nie pas ressentir des émotions. c'est un être vivant après tout mais elle ne conçoit pas les sentiments amoureux. elle trouve que tomber amoureux est une faiblesse de manière générale. une faiblesse qu'elle ne se permettrait pas d'avoir. ≈ alexa porte toujours un collier en or associé d'un pendentif représentant le blason de sa famille marqué de l'initiale de son prénom ainsi que de celui de son frère. il lui a été offert par ses parents alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. elle n'arrive pas à se résoudre à l'enlever à cause des événements récents. ≈ elle n'arrive jamais à conserver son calme bien longtemps contrairement à son frère jumeau qui reste imperturbable en toutes circonstances. c'est pourquoi sa filière lui correspond aussi bien. elle a besoin de dépenser son énergie pour trouver un équilibre. sans cet équilibre, elle peut difficilement maîtriser son don de legimancie. ≈ alexa aimerait bien exercer un métier sportif plus tard. elle rêverait même de faire du quidditch mais elle sait que ce sera impossible du fait de ses fiançailles et de son statut. ≈ elle a toujours aimé la nuit. la quiétude et les lueurs surnaturelles des étoiles et de la lune l'ont toujours apaisé. lorsque quelque chose la tracasse, elle observe toujours la voûte céleste. cela a toujours le don de lui éclaircir les pensées. ≈ alexa a toujours voulu voir un dragon, en vrai. un caprice enfantin qui a été réalisé alors qu'elle avait à peine dix ans. elle a véritablement été fascinée devant une telle créature. si elle avait pu, elle en aurait ramené un dans la demeure familiale pour en faire son animal de compagnie. ses parents ont bien évidemment refusé la demande d'alexa, effrayés à l'idée que le dragon ne devienne hors de contrôle et qu'il brûle tout.
hominum revelio.
Le coeur battant, le souffle saccadé et la peau trempée, Alexa examinait la fameuse antre du dragon avec détermination. Encore troublée par son combat avec un troll des montagnes, la jeune femme serrait sa baguette de toutes ses forces entre ses doigts. Elle n'était pas consciente de la douleur que cela occasionnait. Tout ce qui importait, c'était sa victoire. Elle savait qu'elle comptait parmi les premiers dans la course. Alexa s'était préparée à tout comme elle ne savait pas ce qui l'attendrait au test. Elle n'était pas étonnée de constater que l'épreuve était exigeante. Avançant dans la pénombre, la jeune femme s'immobilisa en distinguant une silhouette familière. La réalité s'imposa alors à elle avec une violence inouïe. Elle avait été si obnubilée par sa propre réussite qu'elle en avait oublié son propre frère jumeau. Lazar participait aussi à l’épreuve. Avançant d'un pas en sa direction, Alexa s'immobilisa en constatant que quelque chose n'était pas normal. Il était bien trop statique, bien trop figé. Le coeur d'Alexa s'arrêta un instant lorsqu'elle réalisa qu'un long filet de sang s'écoulait de la bouche pâle de son frère. Il avait les yeux exorbités et ceux-ci ne reflétaient plus aucune étincelle de vie. Un véritable cauchemar pour Alexa qui poussa un cri horrifié. Ce n'était pas possible. Son frère ne pouvait pas être mort. Elle l'aurait senti. Elle l'aurait su. Les larmes aux yeux, elle approcha du corps sans vie de Lazar et l'observa avec peine. Alexa ne pouvait pas l'accepter. Il n'aurait jamais pu être atteint. Pas lui. Fronçant les sourcils, Alexa ravala ses sanglots et inspira profondément. Il fallait qu'elle recouvre son calme, comme le lui avait appris son père. Ce n'était pas logique. Quelque chose ne collait pas. Alexa n'éprouvait pas la moindre connexion avec le corps étendu devant elle. Partagée entre le déni et l'espoir, elle leva sa baguette vers son défunt frère. « Expecto Patronum. » murmura-t-elle timidement. Frustrée en constatant que sa baguette n'avait pas réagi, elle enserra davantage sa prise autour du bois taillé. « Spero Patronum. » Son cri résonna entre des parois de la grotte. Un hurlement rageur qui laissa place à une lueur argentée aveuglante. Des ailes se déployèrent et un corbeau s'élança contre Lazar. Poussant un hoquet de surprise, Alexa sentit un poids se délier de sa poitrine en observant le cadavre disparaître dans les ténèbres. La jeune femme s'approcha afin de prendre connaissance de son indice. Encore tremblante, elle serra son poing vacant et se hâta de quitter cet endroit maudit. Hantée par l'image de son frère, elle s'élança vers le labyrinthe en puisant dans toutes les émotions qu'elle ressentait. Peur. Deuil. Colère.

pseudo, prénom : fernando, cinquante balais   âge : déjà répondu  What a Face  pays : le pays des fajitas.  avatar : phoebe tonkin.  inventé, scénario, prédéfni : inventé.  crédits : ice and fire aka manon  I love you   commentaire : à bas la rébellion    

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: ≈ nothing burns like the cold   Mar 9 Fév - 20:53


YOU SAW HER beauty
but not the iron underneath

« Tu n'oseras pas. » Un sourire malicieux étira les lèvres de la fillette tandis que sa nourrice s'élançait déjà vers elle. Bien plus rapide, Alexa avait déjà échappé à l'emprise de la sorcière. Elle connaissait la demeure familiale par coeur, ce qui n'était pas le cas de la nourrice qui peinait à la suivre. La fillette dévalait les escaliers avec une facilité déconcertante et laissait éclater son rire mutin en voyant les efforts de la sorcière pour mettre la main sur elle. Alexa avait déjà causé bien des démissions à cause de son attitude provocante et typiquement enfantine. Elle savait qu'elle allait une nouvelle fois se faire réprimander mais elle s'en moquait. Elle était jeune et elle n'avait pas encore saisi les responsabilités dues à sa naissance. Alexa voulait courir et jouer. Cela ne l'intéressait pas de porter des jolies robes et d'apprendre toutes les formules de politesse propres aux différents pays de l'Empire. Elle parcourait les pièces de la demeure des Ivanova sans s'arrêter, faisant à peine attention aux personnes qui s'y trouvaient. Alors qu'elle se dirigeait de nouveau vers l'imposant escalier afin de monter les étages, la fillette poussa un hoquet de surprise en voyant un homme surgir devant elle. Intimidée par la carrure de ce dernier, la fillette retrouva néanmoins sa gaieté lorsqu'elle reconnut son père. Ravie de le revoir après sa courte absence, elle tendit les bras en sa direction tout en souriant. Elle avait toujours adoré son père, et jusqu'à présent, elle en avait toujours été proche. Fronçant les sourcils en voyant un air dur déformer les traits de son père, la fillette fit instinctivement un pas en arrière. Une réaction qui affecta son paternel puisqu'un bref sourire naquit au coin de ses lèvres. Il se mit à la hauteur d'Alexa qui l'observa avec un air attristé. « Alexa, tu sais que tu n'as pas le droit de faire cela. » Baissant les yeux au sol, la petite fille adopta un air coupable. Alexa connaissait les règles mais elle les trouvait trop dures et peu marrantes. Son père lui releva gentiment le menton afin qu'elle le regarde. « Promets moi que tu ne recommenceras pas. Promets le moi, Alexa. » Hochant la tête pour répondre à son père, ce dernier se redressa en souriant. Alexa était peu enchantée par cet engagement mais elle savait qu'elle ne pouvait en faire autrement. Ses parents étaient assez stricts et bientôt, son âge ne suffira plus à l'excuser. La fillette afficha une mine contrite lorsqu'elle sentit sa nourrice approcher en courant. « Je suis désolée votre majesté, votre fille m'a échappé. » murmura-t-elle avec le souffle saccadé. Alexa aurait sûrement levé les yeux au ciel si elle avait été toute seule. En présence de son père, elle devait tout simplement demeurer silencieuse et impassible. « Ne vous inquiétez pas, cela ne se reproduira plus. N'est-ce pas Alexa ? » Observant la nourrice et son père, la fillette hocha une nouvelle fois la tête pour sceller sa promesse. « Bien, et si Alexa retournait à sa leçon de danse ? » La perspective de devoir encore subir les leçons de Madame Olga laissèrent la fillette amère. Elle fit disparaître sa moue écœurée devant l’œillade sévère de son père. C'est avec résignation qu'elle suivit la nourrice qui eut du mal à gravir de nouveau les grands escaliers du château.

≈ ≈ ≈

La concentration altérait tout ce qui se passait autour d'Alexa. Elle ne voyait plus que son professeur et elle n'entendait plus que sa propre respiration. Tous ses sens étaient focalisés sur son but premier. Elle devait percer à jour les défenses mentales de son professeur et y rechercher une information bien précise. Un entraînement rigoureux auquel elle s'attelait pratiquement tous les jours. C'était elle qui avait insisté pour essayer de devenir legilimens même si elle venait parfois à remettre en question sa décision. Ce don n'était pas à la portée et de tous et elle en était parfaitement consciente. Son père l'avait mis en garde lorsqu'elle lui avait demandé de faire venir un instructeur dans leur demeure afin qu'il lui dispense des cours lui permettant de maîtriser ce délicat art de l'esprit. Les poings serrés à cause de l'effort mental que l'entraînement exigeait d'elle, Alexa sursauta et brisa le contact en entendant une porte claquer avec fracas. Troublée par l'interruption violente de sa tentative d'intrusion dans l'esprit de son professeur, elle s'excusa auprès de lui pour aller voir ce qui se passait. Cela devait être plutôt grave car l'ordre régnait en maître dans la demeure des Ivanova. Observant le couloir désert, la jeune femme ne mit pas longtemps à comprendre que cela s'était produit dans le bureau de son père. Avançant timidement jusqu'à la pièce, elle frappa contre que le bois de la porte avant d'entrer. Son père se tenait devant la cheminée de son bureau, les traits tirés. « Père, est-ce que tout va bien ? » Elle s'inquiétait beaucoup de ce qui avait pu se produire pour entraîner une telle réaction. Alexa savait très bien que son frère se trouvait dans le bureau de son frère avant qu'elle n'aille à son entraînement journalier. La jeune femme voulait tout d'abord comprendre ce qui avait pu se passer avant de retrouver son frère. Immobile au centre de la pièce, son père ne tarda pas à s'approcher d'elle avec un sourire contrit. « Tu connais ton frère mieux que moi, Alexa. Tu connais déjà la réponse. » La jeune femme le savait déjà mais elle tenait tout de même à poser la question. Elle poussa un soupire résigné avant d'esquisser un mouvement pour quitter le bureau de son père. « J'aimerais que ton frère soit un peu plus comme toi. » La main posée sur le loquet de la porte, Alexa se figea et plissa les lèvres. Elle savait que son père ne voyait pas en Lazar un héritier digne de ce nom mais il se trompait. Il avait beau être réservé et froid, cela ne changeait rien à la personne qu'il était. Son père devait finir par le comprendre avant de le blesser plus qu'il ne l'était déjà. C'est silencieusement qu'elle s'extirpa de la pièce, laissant son père méditer sur ses paroles. Alexa n'eut pas de mal à savoir où son frère jumeau se trouvait. Elle parcourut les étages avant de tomber sur lui. Il observait le paysage en silence. C'était sa façon de se vider l'esprit. La jeune femme approcha de Lazar sans un bruit. Il savait qu'elle allait venir et il se retourna vers elle sans la moindre surprise sur le visage. « Lazar, tu sais bien que notre père ne pense pas ce qu'il dit. Il est impulsif c'est tout. » Son frère l'attira dans ses bras naturellement. La tête posée sur celle de sa soeur, il poussa un bref soupire. « Si, il pense chacun de ses mots et c'est ça le problème. » Attristée par la réponse de son frère, la jeune femme enserra son emprise autour de son jumeau, sa moitié. Il était la personne qui comptait le plus à ses yeux et elle ne supportait pas sa tristesse. « Laisse lui du temps. Il va se rendre compte que tu es capable de lui succéder. » Pour seule réaction, Lazar déposa ses lèvres sur son front.

≈ ≈ ≈

« Tu ne participes pas ? » Levant les yeux vers Tatiana, un sourire s'étira sur ses lèvres. La cadette des jumeaux Bytchkov était devenue une amie au fil du temps. Alexa la considérait comme une véritable soeur et elle agissait en conséquence avec elle. Secouant gracieusement la tête afin de lui répondre, la jeune femme s'écarta afin de la laisser prendre place près d'elle. Les Bytchkov avaient organisé un tournois dans leur grande demeure et ils y avaient invité la plupart des familles royales. Alexa en faisait donc partie même si son père lui avait déconseillé de prendre part aux jeux. Son statut de dame de la cour des Bytchkov ne lui permettait en effet pas de se salir les mains. « Tes frères seraient bien trop tristes si je leur volais la victoire. » Ce n'était pas vraiment la vérité à proprement parler mais il était certain que Alexa aurait pu faire de l'ombre à bien des sorciers si elle avait participé au tournois. Elle devait simplement se contenter d'observer de loin les sorciers. Elle observait son frère tenter d'impressionner leur père qui n'avait d'yeux que pour les autres. Poussant un soupire résigné, la jeune femme laissa éclater son rire cristallin lorsque Yagor poussa sans ménagement un de ses camarades. « Je ne comprends vraiment pas pourquoi tu approuves son comportement. » Souriante, la jeune femme jeta un coup d'oeil amusé à Tatiana qui observait le tournois avec sévérité. Des jumeaux Bytchkov, Alexa s'était toujours davantage sentie en communion avec Yagor que Leonid. Ils avaient le même état d'esprit et ils partageaient beaucoup de points communs. Une bonne entente qui n'empêchait pourtant pas des disputes mémorables entre eux. « Parce que j'en aurais sûrement fait autant, Tatiana. » Une réponse qui désespéra la Bytchkov qui soupira devant le manque de compassion d'Alexa. La jeune femme suivait du regard les sorciers qui se confrontaient les uns aux autres devant un public majoritairement composé de femmes. Ravie de constater que la manche allait bientôt se terminer, Alexa se redressa afin de faire bonne figure. « Vous êtes bien assortis au moins. » Fronçant les sourcils, la jeune femme fixa Tatiana avec incompréhension. Il était évident qu'elle s'entendait bien avec Yagor mais le ton qu'elle avait employé laissait présager plus. « Qu'est ce que tu veux dire par là ? » La jeune femme pensait avoir compris ce qu'elle voulait dire mais elle voulait en avoir la confirmation. Alexa tenait à ce que ce soit Tatiana qui lui annonce elle-même. Le coeur battant à tout rompre, elle questionnait la jeune femme du regard. « Je pensais que tu étais au courant. Nos parents ont conclu vos fiançailles, à toi et Yagor. » Le moment était donc venu. Alexa était enfin fiancée. L'arrangement avait finalement été fait. Sonnée par cette nouvelle, la jeune femme détourna la tête et posa un tout nouveau regard sur Yagor, son ami. Celui qu'elle allait épouser dans plusieurs années. Celui dont elle porterait le nom qu'elle soutiendra de toutes ses forces.

≈ ≈ ≈

L'obscurité était saisissante dans les couloirs du château. Les lueurs des torches faisaient danser des ombres sur les murs impeccables de la demeure royale. La quiétude des lieux était pourtant troublée par des pas réguliers. Alexa s'avançait en effet dans le dédale du château sans prendre la peine de regarder où elle allait. Elle connaissait chaque parcelle de sa demeure. Elle aurait très bien pu se rendre au petit salon les yeux fermés. Attirée par la lumière qui filtrait au pas de la porte, Alexa signala sa présence avant d'entrer dans l'habitacle tamisé. Plissant légèrement les yeux en percevant la lumière forte de la pièce, sa vision finit par s'habituer à la luminosité ambiante. Elle s'avança ensuite vers sa mère qui se tenait sur un des nombreux fauteuils. « Navrée de vous déranger mais j'aimerais vous parler de père. » Alexa était déterminée à comprendre pourquoi son père s'était si violemment éloignée d'elle et de son frère. Ils n'avaient pas déshonoré leur famille et ils excellaient dans leurs études à Durmstrang. Elle n'arrivait pas à trouver les raisons qui auraient pu le pousser à renier ses propres enfants. « Alexa, il se fait tard. Je n'ai aucune envie d'avoir cette discussion maintenant. » Haussant les sourcils devant la réaction négative de sa mère, la jeune femme s'approcha et pris place dans un siège installé près d'elle. Fixant avec insistance sa mère, elle fronça les sourcils en remarquant la tension qui émanait d'elle. « S'il vous plaît, c'est important pour nous. On ne comprend pas... » commença-t-elle avant d'être brusquement coupée. « Alexa, j'ai dit non ! » Surprise par le ton implacable de sa mère, la jeune femme se releva sans respecter la moindre convenance. « Vous ne pouvez pas être si égoïste ! Je vous en prie, dites le moi. » Le sang d'Alexa commençait à s'échauffer dans ses veines. Son habituelle impulsivité guidait toutes ses actions, amplifiée par la colère qui se réveillait en elle. « Cela suffit maintenant jeune fille ! Hors de ma vue ! » Reculant d'un pas sous l'effet de la violence de ses mots, Alexa hésita un instant à obéir et à partir. Elle devait le respect à ses parents mais elle ne pouvait pas s'y résoudre. Sa mère n'avait jamais agi de cette manière avec elle et cela cachait quelque chose. La jeune femme se devait de savoir. Elle devait le découvrir, coûte que coûte. « Non. » Observant sa mère avec un calme désarmant, Alexa oublia toute sa colère et son ressentiment pour se concentrer uniquement sur la personne qui se trouvait en face d'elle. Avant même que sa mère ne s'en rende compte, la jeune femme avait percé ses défenses mentales. Instinctivement, elle recherchait tout ce qui était lié à la rancune de son père. Des souvenirs ne tardèrent pas à émerger dans la mémoire de sa mère. Des images vieillies et pourtant encore vivaces. C'est avec horreur qu'elle s'extirpa de l'esprit de sa mère. Les yeux clos comme pour effacer ce qu'elle venait de voir, Alexa recula face à l'odieuse vérité. C'était inconcevable. Cela ne pouvait pas être vrai, et pourtant, elle avait été témoin de la trahison de sa mère. Rouvrant précipitamment les yeux en sentant une main se poser sur son bras, Alexa repoussa brutalement sa mère comme si elle l'avait brûlé. Une rage incendiaire brûlait en Alexa qui s'était transformée en une furie vengeresse. Face à la haine de sa fille, la sorcière avait reculé, l'air effrayé et honteux sur le visage. « Tu es répugnante. » susurra Alexa en laissant parler la colère. Elle se sentait bafouée, salie. Elle était issue d'un adultère affreux et contraire à tous leurs idéaux. Les mêmes préceptes que sa mère imposait à ses enfants depuis leur naissance. Alexa s'empara de sa baguette sous l'effet des émotions qui déferlaient dans un rythme épuisant. « Alexa ! Je suis désolée, si tu savais... » « Menteuse ! » hurla-t-elle tout en envoyant un sortilège de torture sur sa mère. L'éclair rouge n'impressionna pas Alexa qui s'acharna pendant de longues minutes à faire souffrir sa mère autant qu'elle venait de la faire souffrir. Elle déversait toute sa haine et sa rancune contre sa génitrice. Tout était clair désormais. Elle comprenait pourquoi son père ne voulait plus approcher les bâtards de sa femme. Le corps tendu à l'extrême, Alexa sursauta en sentant une main la retenir par l'épaule. D'un simple coup d'oeil, elle baissa immédiatement sa baguette en reconnaissant celui qu'elle avait toujours appelé père. Celui qu'elle aimait. « Arrête Alexa. » Il n'y avait aucune reproche dans sa voix, juste une infinie tristesse. Les larmes qui menaçaient d'effleurer ses joues se mirent alors à couler. Abattue, la jeune femme rangea sa baguette et se détourna du corps prostré de sa mère. « J'aimerais... J'aimerais qu'il en soit autrement. » murmura alors le patriarche de la famille. Brisée, Alexa s'échappa de l'enfer qu'elle venait de créer tout en laissant des sanglots éclater au creux de sa poitrine. Elle aussi aurait voulu que cela ne soit pas vrai. Elle aussi aimerait croire qu'elle avait fait un cauchemar. Il s'agissait pourtant de la vérité, cruelle et dure.

≈ ≈ ≈

« Ce n'est pas la peine de me regarder de haut. » Arquant un sourcil, la jeune femme observa Inka avec un air agacé. Elle n'avait jamais supporté la jeune femme et elle ne lui adressait pratiquement jamais la parole. Alexa ne comprenait donc pas pourquoi la Vasara venait troubler sa journée. Croisant les bras contre sa poitrine, elle poussa un bref soupire en constatant l'insistance de la jeune femme. « Qu'est ce que tu veux ? » murmura-t-elle tout en ne dissimulant pas son hostilité. Alexa savait déjà tout de Inka et cela lui suffisait amplement pour savoir qu'elle ne la compterait jamais parmi ses amis. « Tu m'as entendue, j'aimerais que tu arrêtes de me prendre de haut. Surtout que nous sommes d'une certaine façon à pied d'égalité. » Alexa l'observa avec le plus grand calme dont elle était capable. Elle savait très bien où Inka voulait en venir et cela n'allait absolument pas arranger les choses entre elles. La Vasara s'aventurait dangereusement sous les yeux impitoyables d'Alexa. « Après tout, je bénéficie aussi de l'affection de Yagor. » La jeune femme avait vu juste dans les intentions de Inka. Elle s'attendait probablement à ce qu'elle perde son sang froid et qu'elle lui saute à la gorge. Elle espérait même l'avoir touchée en plein coeur. La pauvre était bien naïve si elle pensait qu'il suffisait de la confronter à ses coucheries avec son fiancé pour lui faire du mal. Un sourire suffisant s'étira sur les lèvres d'Alexa qui se redressa fièrement. « Tu penses m'apprendre quelque chose que je ne sais pas déjà peut-être ? » La jeune femme regroupa les quelques affaires qui étaient éparpillées près d'elle afin de faire face à Inka et de pouvoir partir. Visiblement, la Vasara ne s'attendait pas à une telle réaction. « Si tu essaies de nouveau de m'intimider, trouve quelque chose d'autre. Ce n'était pas franchement glorieux. » Alexa se détourna de la jeune femme afin de se changer les idées. Inka l'avait mise de mauvaise humeur, non pas à cause de sa relation avec Yagor mais à cause de ses intentions premières. Si elle trouvait un esclave, elle pouvait toujours passer ses nerfs dessus mais depuis le décret, les mêlés étaient désormais considérés comme des sorciers. Écumant les couloirs de Durmstrang avec la rage au ventre, la jeune femme fronça les sourcils en apercevant une silhouette bien trop familière s'approcher d'elle. « Voilà la plus belle. » Plissant le nez, la jeune femme continua sa route en prétendant n'avoir rien entendu. Alexa du pourtant se résoudre à s'arrêter lorsqu'elle sentit un bras l'enlacer afin de la retenir. « Eh, tu as croisé mon idiot de frère pour être autant fâchée ? » Souriant malgré elle, la jeune femme repoussa légèrement Yagor du coude pour lui faire face. « Non par contre j'ai croisé une de tes petites amies qui a voulu m'atteindre en pensant m'apprendre que tu t'envoyais en l'air avec elle. Tu sais, ta petite Inka. » Observant Yagor avec une mine sérieuse, un sourire ne tarda néanmoins pas à s'afficher sur son visage devant la réaction du jeune homme. « Tu ne me reprocheras pas d'abîmer son joli minois si elle recommence. » Souriant à son fiancé, la jeune femme laissa un baiser chaste sur sa joue avant de tourner des talons en s'esclaffant à cette idée.

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: ≈ nothing burns like the cold   Dim 21 Fév - 18:46

t bonne kom une tarte aux pommes

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: ≈ nothing burns like the cold   Dim 21 Fév - 20:00

t bo kom une tarte à l'abricot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: ≈ nothing burns like the cold   

Revenir en haut Aller en bas
 
≈ nothing burns like the cold
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Apsoline | It's too cold tonight, for angels to fly. (TERMINÉE)
» It's too cold outside for angels to fly [PV Gryfi] || Fini ♪
» Cold war Commander

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - la galerie des portraits :: sorciers certifiés-
Sauter vers: