AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 our hearts like firestones (petya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 15 Avatar : caitlin stasey Crédits : av ; alaska - gifs; tumblr

Âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot.
Nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance.
Statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles.
Patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.

MessageSujet: our hearts like firestones (petya)   Jeu 10 Mar - 22:06


petya ivanova
we are the poisoned youth

carte de sorcier
nom, prénoms : ivanova; elle avance sous la protection de l'étoile scintillante, celle de son propre patronyme dont elle ignore encore son influence grandissante. petya; un prénom mixte en toute simplicité, contrastant avec les atours on ne peut plus féminin de sa porteuse, elle s'amuse de cette ambiguïté, s'en joue même quand l'ennui l'étreint.  âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot. date, lieu de naissance : elle a vu le jour dans le château bulgare de la famille, par une fraiche matinée de printemps alors que bourgeonnait le joli mois de mai de l'an de grâce dix-huit cent quatre-vingt-seize. origines : elle se rengorge de son sang tout bulgare, vantent la beauté de ce pays coincé entre montagnes enneigées, les plaines verdoyantes qu'irriguent le beau Danube et les eaux scintillantes de la mer noire.  nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance. statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles. années d'étude : elle vient d’entamer avec enthousiasme sa deuxième année d’étude, elle attend avec impatience les années suivantes qui lui permettront de devenir une sorcière accomplie tout en redoutant de ne plus profiter de la relative sécurité procurée par les épais murs de pierre de l’institut.  spécialisation : bien trop jeune pour se spécialiser, elle y songe souvent toutefois, visant tour à tour chacun des éléments sans vraiment arrêter son choix.  maison : sa main a retiré du fameux chapeau les couleurs de la fière Frigg baguette : le bois d'amandier renferme en son coeur une écaille de roussalka. mesurant vingt-neuf centimètre, elle se distingue par sa finesse et sa flexibilité.  patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.   epouvantard : la solitude dans toutes ses représentations, une pièce noire et vide qui se referme sur elle, ou bien une foule qui l'entoure mais reste muette à ses supplications, elle craint plus que tout d'être oubliée, rejetée. amortentia : elle ne connait encore les effluves de la douce potion, mais sans aucun doute celle-ci prendrait à son approche l'enivrante odeur d'un cuir de bonne facture auquel s'associerait le fin fumet d'un feu de boisn surmonté d'effluves d'eau de cologne. groupe : one day more, courte litanie qu'elle se répète de jour en jour, ne désirant réellement faire ses premiers pas d'adulte dans ce monde auquel elle n'entend pas encore grand chose.
salveo maleficialumos maximahominum revelio


salveo maleficia.
quel est votre avis sur le tsar ?
Elle sait sa famille proche de l'impérial souverain, en témoigne les récentes fiançailles de sa soeur ainée au cadet Bytchkov, et pour elle cependant, il n'est un inconnu. Et sans aucun doute l'impossibilité de mettre un être fait de chair et d'os sur cette glorieuse fonction la pousse, elle aussi, à admirer non pas l'homme dont elle connait rien, mais le souverain. Que ses détracteurs lui jettent la pierre s'il le souhaite, elle admirera toujours la force de caractère nécessaire à assurer la fonction impériale.  

que pensez-vous de l'entrée des sang-mêlés à durmstrang ?
Elle regarde, immobile, ses ainés s'écrier sur la question. Gracile poupée, elle hoche la tête lorsque son père déclare la présence des impurs au sein de l'institut et lui donne raison quand il daigne lui donner la parole. Au fond, elle aimerait dire que leur présence ne lui importe pas plus que cela. Elle n'était qu'une enfant, à peine sortie du berceau, quand les sangs-mêlés furent autoriser à suivre les cours dispensé à Durmstrang, alors comment trouver anormal une situation qu'elle a toujours connue et avec laquelle elle s'est toujours accoutumée ?

que représente l'esclavage des sang-mêlés pour vous ?
Elle se souvient encore du jour où elle appris que sa nourrice n'était en réalité qu'une piètre sorcière au sang souillé, attaché au service de la maison Ivanova jusqu'à ce que ces derniers ne se décident à se débarrasser d'elle de la plus répugnante des manières. Le discours tendant à lui expliquer que ces derniers méritaient d'être au service des grands et purs de ce monde ne fit pas réellement mouche mais bien trop heureuse de ne faire partie de cette engeance, elle accepta sans broncher le discours qu'on lui tint et le ressort encore aujourd'hui mot pour mot quand la question se présente à elle.  

quelle est votre position vis-à-vis de la résistance ?
Elle comprend que les sangs-mêlés puissent vouloir plus de droits et de considération mais elle ne saurait affirmer que la résistance est un bon moyen de mettre leur souhaits à exécution. Si elle suit les principes de sa famille puriste plus par loyauté familiale que par réelle conviction, elle n'arrive toutefois à cautionner cette résistance qui souhaite sonner le glas du monde dans lequel elle évolue. Sans doute a-t-elle été bien trop façonnée par la mentalité Ivanova en réalité, car elle se laisse en réalité bien aller au frisson de dégout qui lui hérisse le poil quand l'idée d'une résistance victorieuse lui hérisse le poil.

elle aime à se considérer comme une musicienne et une danseuse accomplie elle joue en effet depuis sa plus tendre enfance du pianoforte et pratique la danse classique depuis tout aussi longtemps elle excelle aussi en danses de salons et bien qu’elle ne soit pas réellement impatiente de faire son entrée dans le monde, elle ne rêve que de participer à l’un des somptueux bals que donnent parfois le Tsar très coquette, elle aime se parer de toilettes recherchées, toujours accompagnées de bijoux somptueux derrière ces apparences peu engageantes, elle est toutefois assez ouverte d’esprit et amicale, ainsi une fois passé sa carapace précieuse elle se révèle être une personne tout à fait agréable si elle aime jouer ainsi les fréquentables princesses, elle se surprend parfois à jouer de ses poings   si elle est d’un tempérament vif et dynamique, quelque fois téméraire et insolent, elle évite dans la majorité des cas de formuler à haute voix ce qu’elle pense réellement préférant alors ériger autour d’elle la montagne de principes de d’opinion avec lesquels elle fut élevée elle sait toutefois tenir une conversation telle que l’on attend d’une jeune femme quand les obligations de la société l’obligent à prendre la parole observatrice et curieuse, elle laisse bien souvent trainer ses oreilles là où elle ne devrait pas et se régale des secrets qu’elle peut grappiller ici et là naïf espoir, elle aimerait faire un mariage d’amour, chose qu’elle sait impossible sa période préférée de la journée est le crépuscule, quand chien et loup viennent à se confondre, inépuisable terreau à son imagination bien trop fertile pour une jeune dame d’après les dires de son père.
hominum revelio.

Debout sur la berge, elle retient avec difficulté le frisson qui la parcourt alors que son regard parcours la surface du lac. Elle s'imagine avec une facilité déconcertante la mystérieuse étendue d'eau comme un miroir, couleur abîmes insondables, dans lequel se reflète toutes les étoiles que Nòtt étend dans le ciel en même temps que le voile de la nuit. Alors qu'elle est perdue dans ses pensées, le sifflet retentit déjà et elle aussi doit se résoudre à plonger dans l'inconnu. Les eaux encore d'un calme inquiétant il y a quelques instants se métamorphose sous ses yeux alors que ses futurs camarades y agitent leurs membres affolés. A son tour, elle entre telle une flèche dans l'insondable abîme et sent peu à peu ses extrémités s'engourdir alors que l'insidieux liquide lui traverse la peau et insuffle son souffle glacé jusque dans ses os. Ses bottes semblent peser bien plus que son poids alors qu'elle tente frénétiquement d'avancer à la force de ses jambes. Elle se jure que plus jamais elle n'approchera des rives du maudit lac si elle s'en sort en un seul morceau quand déjà un être de l'eau se saisit de ses chevilles et l'entraine dans son royaume.Elle s'affole, s'ébroue par réflexe sans le moindre résultat, s'épuisant à mesure que les centimètres s'égrènent et l'éloigne de l'astre solaire. Alors, elle rend les armes, abaisse les bras qu'elle maintenant au-dessus de sa tête dans sa vaine tentative de regarder la surface. Frôlant sa cuisse, sa main droite, se meut par instinct de survie vers la poche contenant sa baguette, vulgaire morceau de bois, en apparence, qui pourrait bien signifier son salut. Une fois le manche attrapé, elle remue mollement le poignet sans résultat, déjà des tâches sombres viennent assombrir sa vision. Elle sombre, au sens propre comme au figuré, et alors la dernière pensée qui lui vient est le souvenir de cette chaude caresse sur sa peau alors qu'elle se pavane, visage découvert sur les bords de sa chère mer noire. Elle pense à la brulure infligée par son inconscience ce jour-ci et son poignet pivote, tenant fermement le manche elle inflige à son geôlier un maléfice cuisant. Quand enfin elle inspire une goulée d'air, si frais qu'il lui brûle la trachée, elle est certaine que tout est perdu, certaine que de précieuses minutes l'ont ainsi fuit. C'est alors qu'il passe devant elle, baguette entre les dents, fendant l'eau à grande brassée, rien ne semble l'arrêter. Bien trop épuisée pour continuer de son côté, elle le suit discrètement, espérant qu'il saura se débarrasser des inopportuns occupants de ses eaux froides, lui libérant alors un passage vers la rive opposée.

pseudo, prénom : agnès. âge : twenty-one.  pays : frankreich.  avatar : caitlin stasey. inventé, scénario, prédéfini : inventé, membre d'une famille   .  crédits : crick & tumblr.  commentaire :     .

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 15 Avatar : caitlin stasey Crédits : av ; alaska - gifs; tumblr

Âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot.
Nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance.
Statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles.
Patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Jeu 10 Mar - 22:06


cut like a jewel
i repair myself when you're not there

« Pourquoi ? » Sa nourrice la regarda, se mordant nerveusement la lèvre inférieure. Qu’avait-elle cru ? Que la fillette dont elle s’était occupée toutes ces années, et ses ainés avant elle, la regarderait quitter la demeure familiale sans poser de question ? Quelle avait été naïve ! Petya avait toujours posé des questions, bien trop de questions. Quand d’autres se contentait des réponses qu’ils obtenaient, elle cherchait toujours à découvrir le pourquoi du comment, telle une scientifique son esprit affuté essayait de disséquer les normes et carcans moraux qui façonnaient la société dans laquelle elle avait été élevée. « Pourquoi me quittes-tu, Svetlana ? » elle n’eut que le temps de voir sa nourrice ouvrir la bouche sans pour autant que les mots ne passent la frontière de ses lèvres. « Petya, êtes vous là ? Votre professeur de musique vous attend dans le petit salon. » Il fallait que la jeune fille soit extrêmement en retard pour sa leçon quotidienne pour que son père se décide à venir s’enquérir lui-même d’elle. « Père, dites à Svetlana qu’elle ne peut nous quitter ! ». Posant ses iris perçants sur l’esclave, car telle était sa seule dénomination pour lui, qu’il avait acheté bien des années auparavant pour veiller sur sa progéniture. « Ainsi, c’est cela qui vous retient ici … » Petya frissonna quand au lieu et place d’apaiser ses peurs, il congédia violement cette femme qu’elle avait connu sa vie entière. Elle compris alors que jamais elle ne pourrait réellement faire ses adieux à celle qui avait passé tant de temps à ses côtés. « Ecoutez-moi bien Petya, il est temps pour vous d’arrêter de poser toutes ces questions et de vous conduire comme une dame digne de ce nom » Elle gonfla le torse de fierté de s’entendre qualifier d’assez mature pour être une vraie dame. « Cela suppose de ne plus poser d’impudentes question dès que quelque chose vous échappe » « Mais alors comment saurais-je … » « Vous vous contenterez des informations que l’on voudra bien vous fournir » « Mais puis-je au moins savoir pour Svetlana s’en-va-t-elle ? » La frustration faisait briller ses yeux, elle se savait sur le point de fondre en larme si cet échange venait à se poursuivre sans qu’elle ne parvienne à obtenir la moindre question. « Svetlana est une esclave, une moins que rien qui était à notre service mais cela est terminé maintenant. Laisseriez-vous votre petit chien dormir avec les rats ? » Elle secoua la tête en signe de dénégation quand bien même elle ne comprenait ni la comparaison opéré par son père « Eh bien les sang-mêlés sont des rats, des parasites bien que mieux domestiqué que ces rongeurs, nous les achetons pour notre service puis les revendons quand ils nous deviennent inutiles, tel est l’ordre des choses, Petya. Et cela ne peut aucunement être remis en cause ! » Elle aurait voulu demander ce que les sang-mêlés avaient fait de si affreux pour être ainsi traité mais le ton péremptoire de la dernière déclaration de son père lui interdisait toutes ces questions inquisitrices dont elle avait le secret et dont il lui avait expressément interdit l’usage. Aussi se contenta d’elle d’hocher la tête. « Bien père. » Sans aucun doute aurait-il voulu qu’il ajoute qu’elle ne mentionnerai plus la nourrice et ne questionnerai plus la place des sang-mêlés dans la société mais cela n’aurait-il pas été accordé trop d’attention à ces derniers ? « Bien, allez donc au salon de musique, M. Vasilevitch vous y attend toujours. » Trainant les pieds sur le chemin dudit salon, elle se força à ne plus gratifier les esclaves qu’elle croisait des sourires qu’elle leur réservait d’habitude, à bien y réfléchir elle n’avait vu aucune dame se comporter ainsi avec eux et, plus que tout, elle souhaitait devenir une dame.



« Roksana ? » Allongée sur le lit de sa sœur, elle observait sans les voir le journal étendu devant ses yeux depuis trop longtemps. « Hmm ? » fut la seule réponse qu’elle obtint. Roksana était assise devant sa coiffeuse, occupée à brosser son opulente chevelure déjà bien avant que Petya n’entre dans ses appartements. « Tu ne trouves pas Alexa … différente depuis quelques jours ? » Les vifs éclats de voix qu’elle avait surpris il y a quelques nuits de cela entre leur sœur ainé et leur parents la travaillaient plus qu’elle ne voulait l’admettre. La curiosité autant que l’inquiétude la maintenait éveillée la nuit, son cerveau cherchant alors en vain une explication rationnelle à cette dispute. Jamais l’atmosphère au sein du foyer Ivanov ne lui avait semblé aussi tendue. Elle ne savait si la situation avait toujours été ainsi sans que, dans son insouciance, elle ne s’en soit rendue compte, ou bien si au contraire, la situation au sein de famille avait réellement et radicalement changée au cours des derniers mois. « Hmm non, pourquoi ? », Roksana ne daignait toujours pas tourner la tête vers elle, mais sans doute ne pouvait elle pas lui en vouloir. Face à l’interdiction formulée par son père de nombreuses années auparavant de poser trop de question, elle s’était finalement tournée vers ses sœurs ainés afin d’assouvir sa soif inextinguible d’explications. Sans aucun doute aurait-elle fait part de ses doutes directement à la concernée si Alexa ne s’était pas montrée aussi revêche et aussi distante depuis que Petya avait surprise sa dispute avec leur mère. Quand bien même elle avait distingué les éclats de voix, les mots prononcés ce soir-là dans le petit salon où son ainée était allé confronter leur génitrice étaient restés flous et indiscernables mais restait dans l’esprit de Petya les éclairs rouges ayant illuminé par le bas de la porte le couloir dans lequel elle s’était terrée, avant de décamper quand le pas lourd de son père s’était fait entendre. Elle restait seule depuis avec ses interrogations. « Cela fait deux jours qu’elle m’adresse à peine la parole » se lamenta-t-elle. Petya n’avait pas l’habitude d’être ainsi ignorée, bien que dernière de sa fratrie, elle avait toujours bénéficié de l’attention de ses parents et de l’affection de ses sœurs ainés, quand bien même cela lui suffisait rarement. « Elle doit être trop occupée à préparer son mariage Yagor. Je n’arrive pas à croire que je sois la prochaine sur la liste … » Petya grimaça, une part d’elle douta que la dispute qui avait éclaté l’autre soir ne concernait pas les fiançailles de sa sœur au fils cadet du Tsar mais il lui était bien plus facile de mettre le comportement distant d’Alexa sur son statut à venir de princesse impériale. « Et bien ce n’est pas une raison pour se comporter comme elle le fait ! Qu’elle ne compte pas sur moi pour lui baiser les pieds une fois qu’elle aura la bague au doigt ! » Roksana rigola doucement, « Tu devras pourtant bien lui présenter tes hommages quand tu iras lui rendre visite au palais avec ton époux » Une nouvelle grimace déforma ses traits, le mariage était bien loin d’être sa préoccupation première, elle redoutait à dire vrai la terrible institution qui enfermait les femmes dans une cage dont elles n’avaient aucun moyen de se libérer. Cependant, tant que les fiançailles de Roksana ne serait conclues, il lui resterai encore un peu de temps.  

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Jeu 10 Mar - 22:08

petite soeur
Revenir en haut Aller en bas
i take my decisions
avatar
i take my decisions
Hiboux : 667 Avatar : dancy, avec ses petites fesses. Double Compte : pova la grosse badass qui claque des culs. Crédits : tumblr, velvet dust, leave et inka la belle

Âge : trente-huit ans, même s'il jure avoir trainé sa carcasse des siècles durant, et voilà bientôt vingt ans que la capitale fait de lui son captif.
Nature du sang : pur, pur alors qu'il se sent aussi souillé que les mêlés, victime d'un sang de bête, de monstre.
Statut civil : en laisse, sous le regard moqueur du paternel.
Patronus : un albatros, du temps où il y arrivait : il n'est plus qu'un filet d'argent, trait pour trait à la fumée de ses cigarettes.
Amortentia : farine, parfum de la Mère, pomme.
Localisation : nul lieu qu'il ne déteste plus que la capitale, ou même de l'Autriche qu'il rejoint parfois : seul l'institut est sauvée de sa rage, de son désespoir.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Jeu 10 Mar - 23:00

Bonne chance pour ta fiche I love you
(Trop de cette famille )

_________________





сила народная
– Die Macht gehört zum Volk.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Ven 11 Mar - 1:17

t'es trop belle avec caitlin et ce pseudo
rebienvenue et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de skadi
avatar
maison de skadi
Hiboux : 79 Avatar : lily collins. Crédits : ice and fire (av) alaska (sign).

Âge : vingt trois ans en enfer.
Nature du sang : half bloody hell.
Statut civil : le palpitant apeuré.
Patronus : un chevreuil, la douceur, la nature et l'évasion des bois.
Amortentia : une odeur masculine, piquante et sucrée, un mélange de vodka pur feu et de chocolat, le parfum de serghei.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Ven 11 Mar - 13:54

le titre et l'avatar. rebienvenue. I love you

_________________
s a i n t & s i n n e r.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 388 Avatar : lily james, la déesse. Double Compte : leonid et torvald les bgs. Crédits : -av/@tellers. -gif/tumblr (signa) et ivana d'amûr (profil)

Âge : Elle écume sa vingt-quatrième année avec toujours autant d'arrogance et de médisence. C'est cette haine qui la consume, comme la tient éveillée.
Nature du sang : Elle est une ancienne esclave, elle est de ceux qui n'étaient rien, une simple Mêlée, plus que fière de son propre sang.
Statut civil : Célibataire et loin d'être attirée par les histoires de coeur. Hedvig est seule et ne s'en plaint pas.
Patronus : lol

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Ven 11 Mar - 15:24

rebienvenue parmi nous. I love you ce choix de famille, j'en ai marre, y en a trop.
caitlin est déjà tentée, du coup l'avatar ira à la meilleure fiche.

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Ven 11 Mar - 18:17

ces choix
rebienvenuuuuue

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Ven 11 Mar - 22:15

Ce choix de famille parfait! Puis Caitlin est superbe!
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. I love you

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch princess
avatar
bitch princess
Hiboux : 952 Avatar : kristen stewart. Double Compte : runa vasara. Crédits : avatar ©myself ○ gif from chrisevams (tumblr) ○ sign made by vivi la gueuse ○ lyrics by halsey.

Âge : vingt cinq ans.
Nature du sang : le sang qui coule dans ses veines est vu comme honteux et quelque chose qu'il faut caché sous peine de voir sa liberté s'envoler.
Statut civil : son coeur a battu pendant de longues années au même rythme que celui de son maitre, aujourd'hui, il essaie de trouver sa propre mélodie, partagé entre deux nobles au sang pur.
Patronus : un renard polaire, un animal fugace et impossible à attraper.
Amortentia : l'étrange odeur de la poudre, du lilas, de la foret et de la mer.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Sam 12 Mar - 10:31

Caitlin.

Bienvenue parmi nous.

_________________
{ Sick of all these people talking, sick of all this noise, tired of all these cameras flashing, sick of being poised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it - already choking on my pride, so there's no use crying about it, ♡ ☆ I'm headed straight for the castle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 15 Avatar : caitlin stasey Crédits : av ; alaska - gifs; tumblr

Âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot.
Nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance.
Statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles.
Patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Dim 13 Mar - 12:10

trop de bg attitude chez les ivanova, soyez pas jaloux Arrow

merci beaucoup à vous vous êtes toujours aussi beaux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i take my decisions
avatar
i take my decisions
Hiboux : 40 Avatar : teresa palmer. Crédits : amortentia

Âge : TRENTE-CINQ ANS. ≡ il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser.
Nature du sang : SANG-MÊLÉ. ≡ ni moldu, ni sorcier ; le meilleur ou le pire des deux : une chose non identifiée.
Statut civil : CÉLIBATAIRE. ≡ elle est condamnée à passer le restant de ses jours seule, ce n'est pas l'amour qui l'anime mais bien la vengeance.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Dim 13 Mar - 15:33

ooh caitlin
bon courage pour ta fiche !

_________________
Doesn't it feel like our time is running out ? I'm gonna change you like a r e m i x. Then I'll raise you like a p h o e n i x. Wearing our vintage misery. I think it looked a little better on me. ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 15 Avatar : caitlin stasey Crédits : av ; alaska - gifs; tumblr

Âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot.
Nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance.
Statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles.
Patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Dim 13 Mar - 15:52

merci beaucoup jolie blondinette
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 91 Avatar : Astrid Berges-Frisbey Crédits : © glass skin (ava) + blasphemy (sign)

Âge : Vingt-quatre ans.
Nature du sang : Sang pure qui ne veut pas dire grand chose pour elle puisque l'on soit sang-pur ou mêlé, nous sommes humains.
Statut civil : Fiancée à quelqu'un dont elle ignore l'identité.
Patronus : un panda roux.
Amortentia : une odeur musquée mélangée à celles d'herbes sauvages.
Localisation : entre les murs de Durmstrang.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Mar 15 Mar - 19:37

rebienvenue, Caitlin est trop belle I love you
Bon courage pour ta fiche !

_________________

WRAPPED IN  PIANO STRINGS
I used to worry about the time that I lost my teeth along the line. So I carved the apple from my eye and gave it to you before I went away. Blood ran into the kitchen sink. Your hand and arms are running pink. I sat and watched you as your ring slipped off and rolled across the kitchen floor. I sank in the sea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Mar 15 Mar - 20:17

la sublime caitlin en ivanova, je veux un lien.
bienvenue sur le forum et bonne rédaction.I love you
si t'as des question, n'hésite pas.

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 15 Avatar : caitlin stasey Crédits : av ; alaska - gifs; tumblr

Âge : dix-neuf perles dorées; elle n'a même pas encore atteint deux décennies de vie, elle s'en félicite ne souhaitant guère pénétrer dans ce monde d'intrigue et de complot.
Nature du sang : ichor d'une pureté inestimable, rendant dérisoire le liquide vermillon abreuvant les vaisseaux des simples mortels, lui répète-t-on avec fierté, alors elle copie sur ses aînés se félicitant de sa bonne naissance.
Statut civil : sa jeunesse représente sa meilleure défense face à l’odieuse cage matrimoniale dans laquelle on l’enfermera bien vite,encore libre de toute attache, elle préfère ne pas penser au jour funeste qui scellera ses fiançailles.
Patronus : les volutes d'argent dansent et tourbillonnent, puis s'élèvent fièrement vers le ciel alors que prend forme le geai bleu.

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Jeu 17 Mar - 10:37

solveig : astrid est magnifique aussi merci beaucoup

yagor : le lien est obligatoire puisque depuis que ma soeur t'es fiancé elle me snobe merci beaucoup à toi

j'ai pris un peu de retard sur ma fiche, j'essaye de la finir cet après-midi avant que mon délai soit écoulé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   Jeu 17 Mar - 21:52


bienvenue sur durmstrang
embarquez pour stolytsia et l'institut

Félicitations, tu viens d'être validé Tu fais désormais officiellement partie des membres du forum. Avant toute chose, laisse moi te dire quelques mots sur ta fiche : tu écris toujours aussi bien j'ai adoré lire cette nouvelle fiche I love you. Maintenant que tu as un joli rang et une couleur sur ton pseudo (si c'est pas la classe ), tu dois remplir les registres pour y inscrire ton personnage. Il faudra tout d'abord vérifier que ton avatar est bel et bien inscrit dans le bottin. Si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui l'ajoutera le plus vite possible. C'est la même chose si ton personnage a un don. Il est toujours préférable de vérifier que ta place est bien réservée dans l'annexe des mutations magiques. Ensuite, comme tu dois sûrement t'en douter, tu devras recenser ton personnage dans les différents registres du forum. Si ton personnage étudie à Durmstrang, il faudra le signaler dans le registre des élèves. N'oublie pas de recenser son ordre s'il en fait partie. Tu devras aussi veiller à recenser ton patronus afin d'éviter qu'il ne soit pris. Si ton personnage exerce une profession ou qu'il est en stage dans la capitale, n'oublie pas de poster dans le registre des métiers. Et voilà, tu as terminé ! Tu peux désormais aller créer un scénario ou encore un lien préféfini. Tu peux aussi poster une fiche de liens et en demander aux autres membres. Pour finir, n'hésite pas à flooder I love you Nous te souhaitons un très bon jeu sur le forum I love you N'hésite pas à contacter l'équipe administrative si besoin I love you

ZORN UND WUT
copyrights 2016 zorn und wut - none copies authorized

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: our hearts like firestones (petya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
our hearts like firestones (petya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» News de Pandora Hearts Abyss
» Kingdom Hearts News Adventures RPG
» Pawn Hearts - Van der Graaf Generator
» Quel personnage de Kingdom Hearts etes vous?
» Quel personnage de Pandora Hearts es-tu ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - la galerie des portraits :: sorciers certifiés-
Sauter vers: