AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 Aslak - Even Better Than The Real Thing

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 16:18


Aslak Hirvonen
When you thought you had it all that's when you lost it

carte de sorcier
nom, prénoms : Hirvonen. Ils sont issus d'une ancienne famille finlandaise. C'est une famille dépeinte comme dangereuse, aimant utiliser la magie sous la plus sombre de ses formes, dont les membres ont été libéré de prisons grâce au Tsar, à leur allégeance sans faille pour ce dernier. Aslak. Un prénom lourd dans sa signification, lui imposant un futur rôle que le jeune homme se fait une joie d’interpréter. Ils aiment raconter que son âme fut sombre dès le moment où on lui imposa le prénom de ce mage noir du siècle passé même s’il ne s’est jamais amusé à en savoir d’avantage sur le personnage. Seul son futur l'intéresse. âge : Vingt-trois années dont il ne regrette rien. date, lieu de naissance : Il est né le 27 mars 1892 dans la demeure familiale comme le reste de la famille. origines :Finlandais même s'il n'y a que peu vécu, y retournera sans doute dans un futur proche ou lointain. Il se considère cependant russe même s'il ne renie pour autant pas ses origines, l'histoire de sa famille. nature du sang : Pur, pour toujours pur. Le mélanger est impensable. Aucun travers n'est acceptable. statut civil : Célibataire. Se fiancer, se marier n'est pas sa priorité et ne l'a jamais été. La magie noire est la seule qui prend une place aussi importante dans sa vie. Il laisse le soin à ses frères et ses cousins de faire perdurer le nom. C'est un bisexuel plutôt pas mal refoulé. Rien de plus compréhensible venant d'une telle famille. profession : Il est étudiant à Durmstrang. années d'étude : Aslak est en sixième année.  spécialisation : Il est en Luft. maison : Loki baguette : C'est une baguette en bois de pommier contenant une griffe de sirin en son coeur. Elle mesure 30,5 cm au bois on ne peut plus rigide. patronus :  Une majestueuse panthère. Penser à sa soeur jumelle n'était pas suffisant, pas assez fort. Il n'a que deviner les vagues formes de cette somptueuse panthère. epouvantard : La perte de ses pouvoirs. amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente groupe : Le régime Tsariste, castle on a cloud.  
salveo maleficialumos maximahominum revelio


salveo maleficia.
quel est votre avis sur le tsar ?
Le Tsar est nécessaire au pays, la monarchie aide au contrôle et empêche l'anarchie. S'il n'est pas contre plus de pouvoir aux Sangs-Purs, l'anarchie dans son sens, qu'elle se produise pour le salut des Sangs-mêlés et du sorcier lambda est inconcevable. Il a soutenu toutes les décisions du Tsar et de sa famille et ne croit pas aux rumeurs qui courent sur son dos. Il se fout bien des rumeurs : ce qui compte c'est ce qu'il se passe réellement, les actions que l'on accompli. L'abolition de l'esclavagisme est une erreur, l'intégration des sangs-mêlés en est une également mais sachant qu'ils ont fermé les yeux pour le premier et que l'admission des sang-mêlés ne fera jamais d'eux leurs égaux, il n'est pas rageur, estime plutôt que l'acceptation de ces petits êtres insignifiants dans l'institut lui facilite bien les choses même s'il n'en montre rien.

que pensez-vous de l'entrée des sang-mêlés à Durmstrang ?
En le découvrant sans s'attarder sur ces nouveaux visages, il a pensé que c'était une idée folle, qu'effectivement la folie commençait à grignoter le cerveau de leur Tsar sans l'aide de la magie noire. Les sangs-mêlés ne sont pas à la hauteur, ne sont qu'à moitié sorciers et donc pas dignes de fouler le sol de cette fontaine de connaissances qu'est Durmstrang. Les sangs-mêlés courent à leur perte en s’immiscent ainsi dans leur château. S'ils n'ont pas encore compris qu'ils n'étaient en rien leurs semblables cette intégration sera peut-être plus efficace que n'importe quel autre décret puisqu'ils ne semblent pas assez assez intelligents pour le comprendre et partir d'eux-mêmes. Les sangs-mêlés ne sont que des pions, nécessaires parfois pour certaines expériences, rien de moins que les esclaves des Sangs-Purs mais au château. Les avoir sous la main est une aubaine pour leur faire perdre la tête, lui faire perdre la tête. Peut-être n'était-ce pas une si mauvaise idée que de les leur offrir en pâture.

que représente l'esclavage des sang-mêlés pour vous ?
Quelle autre place pour eux que l'esclavage ? En ce sens, Aslak trouve que le Tsar a été d'une bonté infinie. Il aurait pu y avoir une purge pour éliminer en masse les sangs-mêlés recensés du pays. Il a préféré leur ôter leur liberté, les lier à jamais à d'autres pour qu'ils en fassent ce qu'ils veulent. Il s'est en quelque sorte débarrassé du problème en les envoyant ailleurs tant que l'esclavage était encore d'actualité même s'il l'est toujours. Esclavage ou pas, il lui aurait été impossible d'arrêter d'utiliser sur eux cette magie noire qui le dévore. C'est comme une drogue dont il ne peut se passer. L'esclavage lui a permis d'avoir des cobayes plus rapidement, de les perdre plus rapidement. Aussi. Qu'elle idée de vouloir s'échapper, de vouloir lui échapper. Les Sangs-mêlés libres n'est rien d'autre qu'une utopie, une illusion.

quelle est votre position vis-à-vis de la résistance ?
Aslak la croyait morte avec l'arrestation de leur leader. Fous sont ceux qui s'y accrochent. Si la magie noire le consume, s'il sait qu'il ne vivra bien longtemps, il usera ses reste d'énergie vitale pour mettre un terme à cette résistance qui les nargue. L'idée de la résistance est ridicule. Vouloir changer un ordre établit depuis plusieurs générations est irréalisable et suicidaire. S'il croise un membre de la résistance, sûrement le tuera t-il de ses propres mains. Il est pour le régime du Tsar, n'est pas prêt de perdre ses privilèges, ne laissera pas des petits vauriens perturber l'ordre établit avec une résistance qui n'a pas lieu d'être. Ces futilités ne l'intéressent pourtant pas pour le moment, ne valent pas la peine qu'il s'intéresse à elles même s'il se fera une joie malsaine d'appliquer son devoir, le devoir de leur famille le temps venu. La magie noire, encore et toujours, capte son attention plus que tout autre. C'est elle l'important. Elle et son cobaye qui semble toujours n'avoir rien remarqué. Tant mieux pour lui. Tant pis pour celui qui a cru pouvoir ranger le passé dans un coffret pour le fermer à double tour. Ne sait-il donc pas que le passé sera toujours la pour le rattraper ?

C’est le petit dernier des Hirvonen. La famille n’a jamais été son point fort. Il obéit, n’a jamais remis en question l’éducation transmise par son père et son grand-père mais si on osait lui demander comment cela se passe au sein de la famille, il ne saurait comment répondre. Les Hirvonen sont une famille de petits soldats qui ne se posent pas de question. Chacun d’entre eux connaissent leur passé, connaissent leur futur. Aslak n’est pas du tout perturbé à l’idée du devoir qui l’attend une fois ses études terminées. Eliminer les sang-mêlé, faire taire cette résistance qui ne rime à rien. Il n’attend d’ailleurs pas sa sortie de l’école pour commencer cette tâche gratifiante. Seule sa sœur jumelle trouve grâce à ses yeux même s’il ne le lui montre que rarement des gestes d’affection. Ca a toujours été comme ça. Le devoir, le pouvoir avant l’affection. & L’absence de signe d’affection dans son enfance ne l’a pas perturbé tant que cela. Il a eu ce qu’il désirait tout en obéissant au doigt et à l’œil à ce paternel exigeant. Il ne lui a jamais manqué de respect, ne compte pas commencer. & Heureusement pour lui, Aslak ne se montra pas choqué ni même dégoûté par les séances de torture auxquelles il assista très tôt. La magie noire le fascine et bien vite, elle s'infiltre dans ses veines tel un poison dont on ne peut se débarrasser, dont on ne veut se défaire. C'est l'amie la plus fidèle, celle qui le connait mieux que personne et bien vite, il veut jouer, il veut tester. Il veut connaitre les limites de la magie, pousser son utilisation jusqu'à l'extrême et voir jusqu'où l'être humain peut tenir avant de se fissurer. Les conséquences ne sont pas son problème tant qu'il gagne en puissance, tant qu'il peut les voir dépérir et mourir. Il a six ans et veut son esclave, ses esclaves. C'est le début de son apprentissage, de ses expériences. Il attendra néanmoins que le jeune Serghei et son ami aient dix ans pour se délecter de leurs souffrances & Choisir Serghei fut une évidence. Il y avait pourtant une dizaine d’enfants mis à leur disposition mais il l’a voulu lui. Aujourd’hui encore, il ne se l’explique pas, ne comprend pas la fureur qui s’est emparée de lui lorsque ce dernier s’est enfuit quelques années plus tard. Seul son père semblait ravi de cette fuite même s’il aurait préféré l’achever de ses propres mains. Quelque chose n’allait pas dans cette obsession. Elle l’accaparait et l’empêchait de se focaliser sur ce qui était important. Serghei devait juste disparaitre pour qu’Aslak se concentre sur ce pourquoi il était né : suivre ses traces sans se focaliser sur une personne, un esclave en particulier. Il en aurait d’autres pour se défouler, sa colère il s’en était servit. Il avait utilisé le sortilège de la mort pour la première fois. Pas de torture : juste la mort pure et simple. & Son désir le plus fou serait d’inventer son propre sortilège. Il n’y travaille pas pour le moment, se contente de rendre la vie impossible à son ancien esclave tout en se montrant impassible lorsqu’ils se croisent. Les études sont importantes mais souvent, il les délaisse tout en maintenant son niveau au top. & La magie blanche se venge de sa passion maladive pour la magie noire. Il a la moyenne, est un sorcier plus qu’acceptable mais pas exceptionnel. Il ne cherche pas à devenir le meilleur sorcier de sa génération. Le meilleur en magie noire ? C’est une autre question. Plus intéressante à ses yeux que ces études futiles. Les plus intelligents éviteront bien sagement de désigner du doigt ses petites faiblesses dans le domaine de la magie. & Dans tout ce qu'il entreprend il aime aller au-delà de ses limites. Rien ne peut l'arrêter sauf la mort. Il joue avec le feu à s’en bruler les ailes. Il le sait. Sa vie sera courte. Utiliser la magie noire a un prix, il en a pleinement conscience mais ne se contrôle pas, ne fait pas un minimum attention à sa santé tant mentale que physique. C'est elle qui prend possession de son corps et de son âme, faisant de lui ce pantin qui s'ignore, celui qui pense maîtriser la situation alors qu'il ne maîtrise rien. & Jouer avec l'esprit des sorciers reste toujours le plus délicat en magie blanche comme en magie noire. On ne compte plus le nombre de sort de l'oubli qui se sont retournés contre le lanceur. Chaque sorcier a son sort fétiche, le jeune homme y croit. Aslak est sombre, arrogant, froid. Il est celui qu'on lui a ordonné d'être, celui qu'il a bien voulu être. Aslak sait qu’il n’est qu’un pion dans un jeu d’échec trop grand pour lui. S’il est en colère, elle est sourde et se ressent dans ce besoin d’utiliser sur d’autres des sorts qui les touchent au plus profond de leur être, ceux dont on ne se remet jamais totalement. Dernièrement, en informulé toujours pour ne pas attirer les soupçons - et quand bien même il viendrait à le découvrir, le jeune homme s'en fout totalement - c'est le Creare Iram qu'il utilise presque quotidiennement contre son esclave préféré, celui qui ne doit pas oublier qu'il ne sera jamais entièrement, totalement libre tant qu'Aslak sera dans les parages. Jamais, le finlandais ne l'aidera à trouver le repos. & Aslak fait attention à l’étique, à ce que l’on attend d’un sang-pur. S’il ne veut pas entendre parler de mariage, il se pliera aux coutumes. L’amour est un terme qu’il a oublié depuis longtemps. Il se pliera aux décisions de ses aînés et se mariera donc avec celle qu’on lui aura flanquée dans les pattes. Il ne sait pas encore quel serait son comportement envers celle qu’ils auront choisi s’ils osent aller contre cette décision qu’il a prise très tôt. L’amour n’apporte que des problèmes, la descendance aussi. Aslak ne se voit pas devenir père. Le future n’est qu’une masse brumeuse qu’il ne parvient à distinguer. Sa vie personnelle n’a jamais été son centre d’intérêt peut importe ce qu’on pense de lui. De ce qu’il sait, aucun mage noir n’a brillé dans ses relations. Alors oui, il ne serait pas contre un cercle de proches bien restreint, choisis sur le tas, mais jamais oh grand jamais ne s’abaissera t-il à éprouver des sentiments pour quelqu’un. Ces derniers sont bien généralement ensevelit sous des sentiments bien négatifs et sombres que lui renvoient la magie noire chaque fois qu’il l’utilise. Y a-t-il eu, un jour, quelque chose de bon en lui ? Nul ne le sait. Aslak lui même ne s’en souvient plus. & Il n’accorde un regard qu’au Sangs-Purs ayant la même façon de penser, les mêmes envies sombres et de cruauté que lui. Les Sangs-mêlés ne méritent pas de vivre. S’il suppose que le Tsar a pris connaissance du problème de fond en comble, il a du mal à digérer le fait qu’il ait eu l’idée d’interdire l’esclavage. Alors quoi ? Les Sang-mêlés vont devenir leurs égaux ? Impensable. Inadmissible. C’était peut-être la seule solution pour éviter le pire mais le pire n’est-il pas aussi de leur laisser plus de liberté ? Oh il sait. Bien sur il sait que l’esclavage existe encore, qu’ils ne sont pas acceptés au sein du château, qu’il a pu bloquer certains d’entre eux aux portes de la première année à Drumstrang, mais cela revient au même. Cette décision a du mal à passer. Il ne faudrait pas que le Tsar décide de leur en donner d’avantage. D’autres abominations entre aussi en ligne de compte : les loups-garous. Aslak craint que l’en d’entre eux ne lui tombe un jour sur les bras. Devenir l’un d’entre eux ? Le suicide est préférable. & Créer des liens n’est utile que s’ils peuvent lui apporter un quelconque intérêt au sein du château ou dans un futur plus ou moins proche. Il a toujours préféré se retrouver avec d’autres sorciers qui savent ou ils veulent aller, qui ont de l’ambition. Il ne supporte pas l’oisiveté, le laisser aller. Il méprise ceux qui ont recours aux drogues sorcières, qui tombent pour ne jamais se relever. Il n’a pas de temps à perdre pour ces gens-là. C’est sans doute pour cette raison que Serghei le fascine autant des années après même s’il refuse de se l’admettre. Il tient encore debout, se bat alors que tant d’autres plus faibles auraient lâchés prise. Malgré les coups, malgré les sorts, malgré l’odeur de la mort qu’à été son quotidien pendant ces quelques années en tant qu’esclave, il est toujours là à le narguer par sa présence. Sang-Mêlé. Libre. C’est qu’il ne donnerait pas tord aux rumeurs concernant le Tsar : il devient fou. & C'est quelqu'un qui ne se bat pas à la loyale, qui n'a jamais connu véritablement le sens de la loyauté. Sa seule loyauté va à sa famille, aux Vasara  et au Tsar. Il a la rancune tenace et ne supporte pas perdre. Il sait bien qu'à force de pratiquer la magie noire, sa magie telle qu'ils l'utilisent en pâti. Il est moins doué, moins excellent que ce qu'on attendait qu'il soit. Du moment qu'il reste au-dessus de la moyenne, au dessus de ces sang-mêlés, cela le satisfait. Il est suffisamment arrogant pour ne pas se soucier de ce que les autres peuvent penser. Il est moins bon, peut-être mais ils le craignent tous autant qu'ils sont. L'un vaut largement son niveau de magie qui, lentement, mais surement, se dégrade. Durmstrang n'est qu'une étape à passer obligatoire dans le monde qu'ils ont créé. Il a besoin de ce laisser passer pour son futur même s'il pourrait très bien s'en passer.


Les sortilèges:
 
hominum revelio.
Aslak n’a pas été dérouté par les sirènes et leurs pièges. Il est resté concentré, se contentant de passer entre les mailles du filet tout en contrecarrant les plans de ses adversaires. Il n’est pas terrifié, sait qu’il va réussir ce test parce que l’inverse n’est tout simplement pas envisageable. C’est une course contre la montre qui s’opère dans une forêt qu’il ne connait pas, dont il doit éviter les embuches naturelles et surnaturelles. Son cœur bat vite par l’adrénaline que cet exercice lui procure. Il est fasciné par cette méthode de sélection et ne se demande pas un instant ce qu’il se passera pour celui qu’il a pétrifié quelques instant plus tôt. Le jeune homme ne connait pas la pitié pour ceux qui se laissent surprendre aussi facilement. Il évite cependant la magie noire. Ils doivent faire vite, il s’amusera plus tard quand un temps plus long lui sera accordé. L’éternité ? Pourquoi pas. Il n’a pas peur de la mort mais l’éternité lui semble satisfaisante lorsqu’il l’obtient pour réaliser son projet de grande ampleur. Ses pensées se dirigent à nouveau vers la forêt quand il évite de justesse un arbre derrière lequel se cachait l’un des élèves qui avait eu la folie de croire qu’il était une proie facile. Ses jambes se retrouvent bloquées par un sort bénin, lui non plus n’accédera pas aux portes de la connaissance. C’est ainsi. Ca a toujours été ainsi. Il n’y a pas de place pour les faibles, pas de place pour ceux qui se laisse trop aller au sentimentalisme. Seul le savoir et la puissance ont de l’importance. Au château comme à l’extérieur. Tout est établit et rien ne doit changer. Il n’est pas prêt même s’il ne veut pas l’admettre, pas prêt pour tout changement qui pourrait intervenir dans quelques mois tout comme dans quelques années. Il est satisfait du système tel qu’il est.

Ses pensées sont coupées lorsqu’il se sent propulsé quelques mètres plus loin. A force se défouler sur les esclaves il en a oublié le mise en place des combats à force égales. Il se relève, pas le temps de vérifier sa tête, de voir si ce qui coule dans son cou n’est pas du sang. Il n’est pas immortel. Il est vengeance. Cet impudent va payer mais avant il doit faire face à cette Acromentule qui s’avance dans l’épais brouillard qui se forme. Et ça le frustre. Il est furieux qu’elle se soit pointée maintenant, l’empêchant de se venger de cet affront. Il payera en temps et en heure et de façon la plus douloureuse qui soit. Mais en attendant, c'est ce monstre qui va payer. « Lashlabask ! » Il doit faire vite. Pas le temps de réfléchir, lancer le premier sort qui lui vient à l’esprit. Son préféré, celui qu’il ne peine aucunement à lancer à contrario des sorts parfois plus simples. Pas de magie noire. Il s’était promis pourtant. Mais Aslak n’est pas un homme de parole, rarement sont les promesses qu’il a pu tenir. « Sectumsempra ! » La magie coule dans ses veines, son regard s’assombrit mais jamais le jeune homme ne s’est senti aussi bien. C’est une seconde naissance à chaque sortilège lancé, à chaque victime torturée, toutes ces fois où il s’est perdu lui-même dans cette magie sombre qu’il est pourtant loin de contrôler.

pseudo, prénom : ML âge : 25 ans pays : France avatar : Thomas Brodie-Sangster;  inventé, scénario, prédéfini : Un splendissime scena  crédits : Ciel, avengedinchain commentaire : J'aime beaucoup beaucoup beaucoup. Le choix de la date, du pays, le contexte bref tout    

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 16:18


Megalomania
Take off your disguise. I know that underneath. It's me



(six ans - manoir Hirvonen)

Stoïque, droit, comme l’avaient fait ses frères avant lui, comme devrait l’être sa sœur après. Il regardait l’œuvre de son père, le cœur battant la chamade par crainte de le décevoir du haut de ses six ans. Il n’avait jamais cherché à savoir comment ça s’était passé pour les autres, ne s’intéressaient pas à eux comme ils ne le faisaient à son sujet. S’il avait osé à l’époque, la seule pour qui il aurait pu contredire les principes d’éducations de son père était sa sœur jumelle, sa cadette de quelques secondes. Il ne sait toujours pas pourquoi il ressent ce ridicule besoin de protection qu’il réprime aussitôt ressenti envers elle. Les marques d’affection, ce n’est pas la coutume chez les Hirvonen. Les cinq gosses ne ce sont jamais plains, n’ont jamais cherché à se plaindre, à émettre une once de rébellion quant à cette façon de faire. Ils n’avaient vu que les protestations de la mère suivis des coups du père pour qui, contradictoirement, ils ne ressentaient pas de haine ni même de peur. Il y avait peut-être cette crainte de mal faire ensevelie par des tonnes de maitrise de soi si bien que la seule façade visible de l’iceberg semblait pour tous être ce que les enfants de cette famille au lourd passé étaient sous leur carapace d’enfants prédisposés à la magie noir, à ne pas se soucier d’autre personne que d’eux-mêmes et de leur pouvoir. Était-ce le cas ? N’était-ce que la partie visible de l’iceberg pour pouvaient-ils réellement n’être que des pions bien obéissants, habitué à la propagande paternelle suivie de près par l’envie de mieux faire que ceux qui étaient passés avant ? Cette envie insatiable d’être le meilleure, d’être celui qui les surpasseraient tous et tant pis s’ils n’étaient que le pantin d’un père peu soucieux du bien être de ses enfants tant qu’il y avait le pouvoir, tant qu’ils avaient bien compris ce à quoi ils seraient destinés plus tard. Mais le pantin pouvait-il être nommé ainsi en étant pantin consentant, en voulant désespérément devenir celui que le père décrivait comme le meilleur d’entre tous, d’entre tous les Hirvonen ? Celui qui avait reçu le prénom de ce mage noir qui lui donnait envie dès son plus jeune âge sans se soucier de ce que cela aurait comme conséquences dans un avenir plus proche qu’il ne le pensait ? Toutes ces interrogations n’ont jamais franchis les pensées du plus jeune qui se retrouvait là à observer la torture avec des yeux avides de plus, d’en savoir plus, de pouvoir un jour surpasser le maître.  

« Irina, reste avec mère. Tu sais comment est père quand on lui désobéit » Elle devrait lui obéir comme elle se devrait d’obéir à tous ces autres parce que c’était ce qu’ils avaient appris des bleus que leur mère s’évertuait à cacher. S’il n’avait jamais ressenti une once de pitié pour sa mère, il ne voulait pas que sa sœur se prenne des coups parce qu’il avait outrepassé les décisions de son père – qui n’étaient en réalité que l’énième combat gagné par Kaisa Hirvonen. La curiosité maladive et malsaine s’insinuait depuis que la porte des sous-sols de la demeure familiale restait impunément ouverte. Quelques mois, quelques semaines. Il n’avait pas compté. Il avait juste entendu les cris bien plus nettement cette fois-ci que les précédentes et l’envie de voir plutôt que de lire ces livres poussiéreux était prenante, l’envie de voir cette magie s’opérer pour mieux la copier était viscérale. « Garde ta prévention pour quelqu’un d’autre, grand-frère. » Le ton était moqueur et un sourire qui l'était tout autant s’était dessiné sur son visage alors lorsqu’elle lui tandis la main pour l’entrainer à ses côtés. Un rire lui échappa. Amusé. Irina l’amusait. Tête brulée, impétueuse, directe, indomptable, avec cette envie de faire tout aussi bien que ses frères. « Mère serait triste que tu y assistes si tôt. » Ils savaient tous deux de quoi ils parlaient, paraissaient ne pas avoir six ans mais bien plus. « Si je ne veux pas finir comme mère je dois venir avec toi. Alors je viens. Père décidera ensuite. » Aslak hocha la tête. Il était totalement d’accord avec Irina. « Mais j’arriverais en premier. » C’était un jeu. Un jeu cruel qui s’était installé dans la tête des plus jeunes au dépend de ceux qui n’avaient pas le sang aussi pur qu’eux, au dépend des purs qui étaient contre le régime mis en place. Un jeu effrayant pour certains, exaltants pour ces deux têtes qui n’avaient déjà plus rien d’innocent.

(7 ans - manoir Hirvonen)

S’incruster dans les séances de torture du paternel avait été la meilleure décision qu’auraient pu prendre les jumeaux Hirvonen. Leur véritable formation ne commença qu’à cette époque et la fierté du père d’avoir des enfants aussi précoces en matière de magie noire fait qu'il accorda facilement quelques mois plus tard un esclave à son fils le plus jeune. Un caprice. Soit. Il avait cependant lu dans ses yeux ce pourquoi le sang-mêlé servirait. Il ne tiendrait pas plus de quelques mois. Un peu plus s’il était plus fort que tous les autres. Pourquoi s’en soucier ? L’intérêt résidait toujours dans l’attente d’exorciser cette magie qui ne demandait qu’à sortir. Pourquoi avait-il attendu aussi longtemps, pourquoi n’avait-il pas suivit son instinct sadique et meurtrier dès que son regard s’était posé sur ce gamin insignifiant ? Aucune idée. Il avait attendu sans pour autant déroger aux habitudes familiales. Il avait tué tout comme son frère quelques temps après avoir obtenu Serghei. Il était resté impassible devant la mort. Ce n’était plus un jeu. C'était le rituel qui disait qu’ils étaient des Hirvonen. Les enfants du père et non de la mère. « Excellent. Excellent. Que de haine dans des êtres si jeunes. » La satisfaction se lisait dans les prunelles de leur géniteur. C’est ce qui importait. Toujours. Qu’il soit satisfait pour qu’aucune de ses colères mémorables ne soient dirigées vers eux. Les frapper ? Il ne l’avait jamais fait. N’avait jamais eu besoin de le faire. Aucun d’entre eux ne s’était dérobé devant ce qu’il lui demandait, toujours ils réalisaient ce que le maitre en magie noire leur ordonnait d’exécuter. Ils avaient tué sans poser de question, sans se soucier des formes qui gisaient sous leurs pieds. Le sort de la mort n'avait pas été suffisant pour Aslak. L'envie de torturer cet être impur pour mesurer l'étendue de ses capacités avait été plus forte. « Torturer avant de tuer, Irina. C’est la seule façon d’obtenir des informations. La mort n’est qu’une finalité. La seule qu’ils méritent. Ces sangs-mêlés. Ton esclave, Aslak. » Le garçon hocha la tête. Il approuvait les dires de son père ainsi que sa sœur même s’il la vit un peu plus sur la réserve, moins encline à la torture. Chacun ses méthodes après tout. Lui se chargerait de torturer, elle de tuer si cela pouvait la soulager. Ils verraient bien mais il ne pourrait pas toujours couvrir cette petite qui semblait se rapprocher de leur mère, seule présence féminine dans cette demeure sombre. Présence effacée que personne n’écoutait jamais, que l’on laissait là parce qu’il était impensable de s’opposer à ce père qui prenait beaucoup trop de place.

(Dix-sept ans -  manoir Hirvonen)

La souffrance l’obsédait bien plus que la mort. Dulgheru avait-il atteint ses limites ? « Aslak ! » Irina. Il n’y avait qu’elle pour oser l’interrompre, pour donner quelques secondes de répit à celui qui le défiait à sa façon. La haine à son égard le maintenait en vie. La haine avait cette force et Aslak ne pouvait qu’apprécier cette combattivité tout en sachant cette dernière vaine. L’esclave savait qu’elle serait sa finalité qui serait identique à celle qu’avait connue son compatriote de cellule. Il suivit sa sœur et jeta un dernier regard à celui qui affrontait le sien tout aussi noir. Peut-être le soignerait-il pour mieux recommencer. Seulement ses sortilèges favoris touchaient principalement une zone qu’il lui était impossible de réparer, qu’il ne souhaitait pas réparer. Son âme vacillait, serait bientôt tout aussi sombre et morte que la sienne. Le laisser s’échapper pour voir quels dégâts il pouvait commettre était tentante mais bien trop dangereuse pour lui. Et même s’il était fasciné par toute cette haine non refoulée, il n’était pas suicidaire. « Qu’y a-t-il de si important pour que tu viennes à un endroit que tu exècres ? ». Irina avait toujours été plus douce, à sa façon. « C’est père. Je l’ai entendu parler avec notre frère. » Aslak ne se soucia pas de savoir de qui il s’agissait. L’information n’était pas importante. Si Irina et lui n’avaient pas ce lien indestructible, jamais il ne se serait intéressé à son bien être, à communiquer avec elle. Elle était le seul membre de la fratrie avec lequel il voulait bien adresser la parole, ne se contentait pas que d’un hochement de tête pour exprimer ses propos. A bien y réfléchir, il parlait plus à Irina et son esclave qu’au reste de sa famille. Cela avait quelque chose de déroutant, même pour lui. « Et ? » Le regard de la jeune fille s’attarda sur la porte entrouverte qu’il referma comme si ce simple geste suffirait à ce que l’esclave n’entende pas les murmures qui allaient suivre. « Père n’aime pas ça. Il n’est pas le seul. » Aslak croisa les bras. Il ne comprenait pas très bien où elle voulait en venir. « Il veut que cela cesse. Que tu en choisisses un autre. Il ne veut plus de cet esclave dans les cachots. Si tu veux ses propres termes. ‘Et s’il ne le tue pas, je le ferais moi-même.’ » Le jeune homme resta pensif. Était-ce vraiment une mauvaise chose qu’il s’obstine à détériorer l’esprit du brun ? C’était sa chance de le voir se briser totalement, de voir l’âme partir en miette. Qu’espérait-il, au fond ? Que Serghei se brise et aspire cette magie noire comme si elle était son unique raison de vivre ? Un peu. « T’en es trop dépendant Aslak. » De la magie noire ? Cela ne faisait aucun doute. « Très bien. Je ferais le nécessaire quand il me donnera ses ordres. » Et maintenant qu’elle le laisse. Il n’avait pas besoin de cette esclave là en particulier même si sa combativité en était à la fois captivante et ridicule. Tout ce qu’il demandait était une âme en échange. Une âme aussi difficile à briser que la sienne. « On va doubler la dose, d'accord ? » Il avait attendu que sa sœur parte, s'était rapproché de l'esclave, sentait sa respiration difficile. Il n'attendait pas de réponse, exposait juste les faits. Autant ne pas gâcher les probables dernières semaines qu'il lui restait à vivre. Bien vite, les cris emplirent la pièce et Aslak s'en abreuva. Ces cris là étaient comparables à nul autre. Sans doute avaient-ils raison. Sans doute était-il dépendant de sa souffrance.

(Vingt-trois ans - Durmstrang )

Sa rage avait été noire quelques semaines plus tôt. Violente. Lui seul semblait affecté par celui qui avait déserté. C’était inadmissible. Inacceptable. Mieux valait qu’il soit mort qu’en fuite, libre de ses mouvements. Il n’avait pas supporté qu’il échappe à son destin funeste. L’avait-on aidé ? Il avait ruminé ses pensées sombres pour mieux se déchaîner sur le vagabond que lui avait ramené père. Indigne d’intérêt. Il n’avait pas vécu bien longtemps sous les coups et les sorts. Aslak détestait ce sentiment d’échec qui l’enveloppa alors pour la première fois. N’était-il pas celui qui ramenait les esclaves de Rafael en fuite ? L’inverse n’était pas sensé se produire. Jamais. Les mois s’étaient écoulés et sa fureur ne fut en rien diminuée lorsqu’il arriva à Durmstrang avec cette annonce des Sang-Mêlés qui lui fit l’effet d’une douche froide. Il les acheva du regard un à un et se promis de leur procurer une mort lente et douloureuse lorsqu’ils sortiraient du château. Leur donner une éducation identique à la leur ? Quelle idée absurde. Ils n’étaient pas à la hauteur, ne méritaient pas ce que le Tsar leur proposait. Mais soit ce n’était pas son rôle de donner son avis, de se rebeller. Il n’en avait d’ailleurs pas l’intention même s’il suivait ce qu’il se passait de près. L’arrivée des bâtards au château lui facilita la tâche pour retrouver. Serghei  même s’il n’en montra rien aux premiers abords. S’il feignait ignorer sa présence c’était à la fois pour ne pas montrer à ses aînés qu’ils avaient partiellement raison à propos de sa dépendance et à la fois pour mieux l’entraîner vers le fond pour lui montrer subtilement au combien il avait eu tord de fuir. La mort aurait été préférable que toutes ces idées sombres et tordues qui s’imposèrent récemment dans la tête de son ancien esclave. Durmstrang fut à la fois l’accélérateur et le frein sur l’envie de faire payer à celui qui avait osé le fuir. La rancune était tenace, forte. Jamais ce lien ne devait se briser, à jamais Serghei resterait son esclave. Il l’avait vu dépérir, devenir fou et cette déchéance eut le don de le réjouir bien plus que d’être accepté dans la filière Luft après des mois d’étude et de labeur. Aslak était doué. Aslak gâchait ses chances en utilisant cette magie noire comme de l’air pour respirer. C’était vital, nécessaire. Il n’arrivait plus depuis longtemps à penser de façon correcte en étant lucide. S’il commençait à perdre la tête lui seul, avec toute son arrogance, pensait que rien ne tournait pas rond chez lui. Il était devenu l’un des meilleurs, réussissant à la fois dans le domaine scolaire que dans celui de la magie noire. Le reste n’était pas nécessaire, pas utile dans sa vie. La vie en société, les relations ne valaient pas la peine quand une personne vous donnait les réponses à vos questions sur la seule qui compta toujours à ses yeux. La magie noire.


ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 16:21

thomaaaas
excellent choix de scénario et bienvenue parmi nous I love you

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 17:18

ce scénario
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 17:27

Bienvenue parmi nous !
J'aurais toujours du mal à me faire à son âge !
Revenir en haut Aller en bas
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 285 Avatar : dylan o'brien. Double Compte : yagor, svea. Crédits : mine. (avatar) myself. (signa)

Âge : vingt-trois eclipses.
Nature du sang : sang-mêlé, les veines brûlantes de haine.
Statut civil : solitaire, un cœur rongé par la vengeance et les ténèbres.
Patronus : un griffon, un patronus symbole d'ambivalence.
Amortentia : une odeur féminine de rose et de baies rouges, celle de ranveig.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 22:03

my boyyyyyy.
merci encore de prendre mon scénario, si t'as des questions n'hésite pas.
bienvenue sur le forum et bonne rédaction.
j'aime déjà ce que je lis.

_________________

let's the darkness consume you
be my anchor and don't let me drown, you're my only light in the darkness of my soul. can you fix my broken mind before i destroy yours.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 22:21

bienvenuuuuue

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 2 Mar - 22:46

Merci tout le monde Mikhail, la même pour moi aussi même si par moments il fait plus vieux. Tout dépend de son attitude et de ses rôles et moi à côté 'mais il a quel âge à la fiiiiin'  
Serghei: tu m'aurais vue avec tous mes onglets d'ouverts rien que pour ce petit encadré Mais j'suis contente ** J'ai genre pas rp HP depuis un sacré moment C'est surement pour ça que le côté pas en Angleterre, pas la même époque et ce lien d'enfer m'a fait du charme et ça a bien fonctionné Laughing

Edit: Par contre je me demandais s'il y avait une liste de sorts disponibles dans le coin ? J'me souviens des principaux sorts et des objets de magie noire& blanche de la saga, idem pour le journal de Snape mais là j'imaginais de la magie lancée à distance. Rowling a été bien gentille pour la Magie Blanche mais radine en Magie Noire #proteste Arrow Du coup j'me demandais s'il y avait eu un coin de prévu pour cette partie de la magie histoire de pas raconter n'importe quoi, en gros tout ce qui me passe par la tête même si c'est pas crédible, tout ce que j'aimerais éviter en fait.

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 324 Avatar : adelaide kane Crédits : Monroes brynhild (bannière, tu gères jtm)

Âge : vingt-deux années
Nature du sang : un sang qui s'émancipe, un coeur de lion, mêlée comme tant d'autres.
Statut civil : célibataire au coeur épris d'un sourire ravageur et des cheveux de blés.
Patronus : un cheval majestueux.
Amortentia : une odeur de chocolat chaud et de cannelle, vient s'ajouter l'odeur de l'herbe fraîchement coupée.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Ven 4 Mar - 14:32

thomas et puis ce scénario qui roxe j'approuve ces choix divins.
alors pour les sortilèges, je pense que tu peux en trouver sur internet en cherchant les sorts existants dans hp. après la magie noire je ne sais pas trop. je pense pas être apte pour t'aider, désolé le staff va sûrement te guider, mieux que moi. I love you

_________________
j'avais rêvé d'une autre vie mais la vie a tué mes rêves comme on étouffe les derniers cris d'un animal que l'on achève. j'avais rêvé d'un coeur si grand que le mien puisse y trouver place mais mon premier prince charmant fut l'assassin de mon enfance. 


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 285 Avatar : dylan o'brien. Double Compte : yagor, svea. Crédits : mine. (avatar) myself. (signa)

Âge : vingt-trois eclipses.
Nature du sang : sang-mêlé, les veines brûlantes de haine.
Statut civil : solitaire, un cœur rongé par la vengeance et les ténèbres.
Patronus : un griffon, un patronus symbole d'ambivalence.
Amortentia : une odeur féminine de rose et de baies rouges, celle de ranveig.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Ven 4 Mar - 17:18

Aslak Hirvonen a écrit:
Edit: Par contre je me demandais s'il y avait une liste de sorts disponibles dans le coin ? J'me souviens des principaux sorts et des objets de magie noire& blanche de la saga, idem pour le journal de Snape mais là j'imaginais de la magie lancée à distance. Rowling a été bien gentille pour la Magie Blanche mais radine en Magie Noire #proteste Arrow Du coup j'me demandais s'il y avait eu un coin de prévu pour cette partie de la magie histoire de pas raconter n'importe quoi, en gros tout ce qui me passe par la tête même si c'est pas crédible, tout ce que j'aimerais éviter en fait.
On a pas vraiment d'informations concernant la magie noire de la part de JK, du coup je pense que tu peux inventer tes propres sorts (tu fais google trad en latin ou grec et cey cool ) car je suis allée un peu chercher et sur wikipotter ils disent ça : "La magie noire est une forme de sorcellerie très puissante que seul les mages noirs utilisent. Son usage n'a aucune limite et reste, dans de très nombreux cas, condamnable par le ministère de la Magie." Donc, en se basant sur le aucune limite, je pense que tu peux faire les sortilèges de ton choix tant qu'ils sont maléfiques.

_________________

let's the darkness consume you
be my anchor and don't let me drown, you're my only light in the darkness of my soul. can you fix my broken mind before i destroy yours.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de skadi
avatar
maison de skadi
Hiboux : 79 Avatar : lily collins. Crédits : ice and fire (av) alaska (sign).

Âge : vingt trois ans en enfer.
Nature du sang : half bloody hell.
Statut civil : le palpitant apeuré.
Patronus : un chevreuil, la douceur, la nature et l'évasion des bois.
Amortentia : une odeur masculine, piquante et sucrée, un mélange de vodka pur feu et de chocolat, le parfum de serghei.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Ven 4 Mar - 17:21

welcome toi, tu roxes du poney avec ce scéna et tbs, je sens qu'on va pas s'entendre. What a Face bon courage pour la fin de ta fiche.

_________________
s a i n t & s i n n e r.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Sam 5 Mar - 1:36

TBSSSSS.
Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. I love you

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Sam 5 Mar - 15:01

Serghei: J'vais faire ça alors Thaanks J'vais yeuter aussi sur un ancien fow qui a fermé histoire de m'inspirer un peu. J'pense déjà qu'il doit kiffer l'impero vu notre lien avec ta dulcinée too What a Face

Ranveig:   Lilylamagnifique c'est un poil un crève cœur pour moi de devoir te détester mais ça va être fun  

Hedda   Jeez comment vous choisissez tous des vava qui roxent ! Merci beaucouuup  I love you Je me dépêche. J'attends que le mal de crâne passe et je m'y remettrais tranquillement ce soir  

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 41 Avatar : Sarah Gadon Crédits : Lady Azraël

Âge : 24 ans
Nature du sang : Pur quelle question
Statut civil : Fiancée à Wolter Rasmussen
Patronus : Son patronus est une araignée, un animal monstrueux mais qui représente la créativité ainsi que la patience. Beyla a été très surprise de ce patronus assez particulier.
Amortentia : Odeur de fraises des bois et de feuille de menthe

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Sam 5 Mar - 15:39

Bienvenue
Allons torturer des esclaves tout les deux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Dim 6 Mar - 17:12

Oh je dis oui La belle Sarah, splendide dans 22.11.63

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mar 8 Mar - 20:54

les sept jours accordés pour terminer ta fiche de présentation sont terminés, ta fiche est donc déplacée dans les fiches en danger. il te reste cependant toujours la possibilité de demander un délai pour conclure cette dernière.

(ici serghei   fight loulou, il te reste plus beaucoup )

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mer 9 Mar - 0:31

fairedesyeuxdebbchatçamarchemêmeavecAslak Arrow Si je ne m'étais pas royalement cassé la gueule dans les escaliers ce matin (on dit bonjour au carrelage après avoir loupé sans savoir comment cinq ou six marches) j'aurais terminé la fiche ce soir ou demain mais là j'ai juste des courbatures partout. Un petit délai ne serait pas de refus pour le coup Merci d'avance

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Jeu 10 Mar - 0:44

j'espère que tu ne t'es pas trop fait mal tu as jusqu'au 14 I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 10 Avatar : my man, fraser. Double Compte : serghei, yagor, svea. Crédits : herjuliwiii. (ava) mine. (signa)

Âge : écume sa trente-troisièmement années.
Nature du sang : un sang vulgairement pur.
Statut civil : fiancé depuis plusieurs années.
Patronus : un ours, sauvage et violet.
Amortentia : une odeur féminine.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Dim 13 Mar - 14:59

(ici serghei )
alors tout est niquel pour la validation, juste tu as oublié de remplir le second onglet de la première partie de la fiche et tu as dit que aslak était fils unique alors que les parents hirvonen ont eu cinq enfants, aussi non, c'est parfait.

_________________

une petite phrase
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i take my decisions
avatar
i take my decisions
Hiboux : 40 Avatar : teresa palmer. Crédits : amortentia

Âge : TRENTE-CINQ ANS. ≡ il y a un temps pour tout, un temps de pleurer, un temps de rire, un temps à se lamenter et un temps de danser.
Nature du sang : SANG-MÊLÉ. ≡ ni moldu, ni sorcier ; le meilleur ou le pire des deux : une chose non identifiée.
Statut civil : CÉLIBATAIRE. ≡ elle est condamnée à passer le restant de ses jours seule, ce n'est pas l'amour qui l'anime mais bien la vengeance.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Dim 13 Mar - 15:33

thomas est un excellent choix I love you
bienvenue parmi nous en tout cas !

_________________
Doesn't it feel like our time is running out ? I'm gonna change you like a r e m i x. Then I'll raise you like a p h o e n i x. Wearing our vintage misery. I think it looked a little better on me. ♔
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Lun 14 Mar - 14:26

J'vais modifier pour la famille ** Y'a pas de soucis pour le second onglet. My fault. J'pensais que les dix points étaient à mettre sur le second post si j'avais besoin de plus d'espace. Du coup j'vais déplacer le deuxième post dans le deuxième onglet et faire un rp I love you J'essaye de terminer ce soir si la migraine passe sinon je terminerais demain sans faute Du coup tant que j'y pense, j'avais en tête les frangins Reed de GoT. Est-ce que je peux lui faire une soeur jumelle dans la fratrie Hirvonen ?

Katya: Mercii

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de frigg
avatar
maison de frigg
Hiboux : 91 Avatar : Astrid Berges-Frisbey Crédits : © glass skin (ava) + blasphemy (sign)

Âge : Vingt-quatre ans.
Nature du sang : Sang pure qui ne veut pas dire grand chose pour elle puisque l'on soit sang-pur ou mêlé, nous sommes humains.
Statut civil : Fiancée à quelqu'un dont elle ignore l'identité.
Patronus : un panda roux.
Amortentia : une odeur musquée mélangée à celles d'herbes sauvages.
Localisation : entre les murs de Durmstrang.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mar 15 Mar - 19:27

Bienvenue avec Thomas Bon courage pour cette fin de fiche !

_________________

WRAPPED IN  PIANO STRINGS
I used to worry about the time that I lost my teeth along the line. So I carved the apple from my eye and gave it to you before I went away. Blood ran into the kitchen sink. Your hand and arms are running pink. I sat and watched you as your ring slipped off and rolled across the kitchen floor. I sank in the sea.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Mar 15 Mar - 20:06

Aslak Hirvonen a écrit:
J'vais modifier pour la famille ** Y'a pas de soucis pour le second onglet. My fault. J'pensais que les dix points étaient à mettre sur le second post si j'avais besoin de plus d'espace. Du coup j'vais déplacer le deuxième post dans le deuxième onglet et faire un rp I love you J'essaye de terminer ce soir si la migraine passe sinon je terminerais demain sans faute Du coup tant que j'y pense, j'avais en tête les frangins Reed de GoT. Est-ce que je peux lui faire une soeur jumelle dans la fratrie Hirvonen ?

Katya: Mercii
Je te laisse quelques jours pour terminer, t'en fais pas.
Et pas de soucis pour la jumelle, je change le dernier enfant de 21 pour 23.

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
i am a new member
avatar
Hiboux : 14 Avatar : Thomas Brodie-Sangster Double Compte : Pas encore Crédits : Avenngedinchains & signature: endlesslove paroles Muse - Mk Ultra

Âge : Vingt-trois ans
Nature du sang : Sang indéniablement pur
Statut civil : Célibataire
Patronus : Une panthère
Amortentia : Indéfinie malgré une odeur de souffre bien présente

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Jeu 17 Mar - 19:59

Merci I love you J'ai modifié pour la première partie. J'pensais pouvoir finir la partie de l'histoire maintenant mais je ferais tout à l'heure ou demain. J'ai l'histoire bien en tête, ça devrait aller vite
Des gamins adorables pour la moman Hirvonen

_________________
How many lies will you create. How much longer until you break. Your mind's about to fall. And they're breaking through. They're breaking through. They're breaking through. We are losing control' ▵ ©️endlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch princess
avatar
bitch princess
Hiboux : 952 Avatar : kristen stewart. Double Compte : runa vasara. Crédits : avatar ©myself ○ gif from chrisevams (tumblr) ○ sign made by vivi la gueuse ○ lyrics by halsey.

Âge : vingt cinq ans.
Nature du sang : le sang qui coule dans ses veines est vu comme honteux et quelque chose qu'il faut caché sous peine de voir sa liberté s'envoler.
Statut civil : son coeur a battu pendant de longues années au même rythme que celui de son maitre, aujourd'hui, il essaie de trouver sa propre mélodie, partagé entre deux nobles au sang pur.
Patronus : un renard polaire, un animal fugace et impossible à attraper.
Amortentia : l'étrange odeur de la poudre, du lilas, de la foret et de la mer.

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    Lun 21 Mar - 12:20

Le délai pour ta fiche de présentation touche à sa fin, si tu souhaites un délai n'hésites pas à le demander.

_________________
{ Sick of all these people talking, sick of all this noise, tired of all these cameras flashing, sick of being poised. Now my neck is open wide, begging for a fist around it - already choking on my pride, so there's no use crying about it, ♡ ☆ I'm headed straight for the castle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Aslak - Even Better Than The Real Thing    

Revenir en haut Aller en bas
 
Aslak - Even Better Than The Real Thing
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Real Life Bolter!
» hederian ▲ only one thing matters, we’re still here.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - la galerie des portraits :: sorciers recalés-
Sauter vers: