AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Autopassion.net le site ddi  l'automobile cr par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mar 23 Fév - 23:57


helena svendsen
for now i smell the rain, and with it pain, and it's headed my way.

carte de sorcier
nom, prénoms : avant d'être helena, ses parents hésitèrent avec hel - la déesse nordique des morts. parfois d'une beauté inhumaine, et toujours d'une douceur morbide, la déesse a longtemps été figure de justesse avant de tomber en disgrâce. le surnom reste accroché amèrement sur ses lèvres alors qu'elle aperçoit les vestiges de ce prestige sur son visage. puis c'est helena svendsen. patronyme connu et aisément associé à la noblesse et à la puissance. elle y voit là une part de sa plus grande fierté que d'en refluer les rangs, quoi qu'un peu défaite de la pression que cela inflige. hel-ena, susurré en deux fois, claquement de langue sur son palais, nul doute qu'elle adore ce prénom et ne peut que succomber dès lors qu'elle l'entend chuchoté correctement. enfin, c'est ce qu'elle en dit à ses pairs et cache bien trop souvent la vérité pour que quiconque lui fasse naïvement confiance. âge : vingt-trois années terribles qui ne semblent pas peser sur ses traits. elle tient la jeunesse entre ses doigts, et ne la laisse glisser sous aucun prétexte. il semble que la beauté soit un atout dans le monde des capes et des sourires futiles alors elle s'en pare comme d'une arme. nul doute qu'elle fait terrifiante guerrière, avec ses vingt-trois bougies, mais elle les brandit bien haut dans l'espoir, un jour peut-être, d'allumer un brasier avec. date, lieu de naissance : la sorcière est née durant un froid vingt-deux décembre et a obligé à sa mère à travailler pendant des heures avant de l'expulser, harassée, dans la demeure familiale. ce fameux anniversaire flotte rarement dans les esprits puisque helena se garde bien d'en parler. sa naissance n'a rien d'un événement, et toute l'effusion d'affection qui suit souvent l'agace au plus haut point. malgré tout, quand sa petite soeur s'approche avec un mot doux ce jour précis, son coeur se réchauffe pour quelques minutes. ça fait passer l'horrible mal de tête qui suit quand ses amies pensent à bien en l'entraînant dans une infernale aventure ponctuée de compliments, de cadeaux et autres bêtises. origines : sa famille possède des origines danoises qu'elle ne caresse qu'à peine, bien ancrée dans la culture où sa famille s'est établie. elle garde cependant une affection certaine pour cette partie de son patrimoine qu'elle admire et dont elle s'informe de loin.  nature du sang : le sang pur qui exalte les mœurs et fait courber les échines - un sang qu'elle se met à questionner du bout des lèvres, incertaine. il est d'un immaculé transcendant qu'elle s'amuse à retracer sur ses veines, d'un immaculé  absurde qu'elle ne comprend pas quand la plainte insidieuse d'un sang-mêlé lui parvient aux oreilles. ils souffrent si fort et si longtemps, s’essoufflent sous l'injustice à chaque pas. et elle ne peut être sourde à leurs prières silencieuses, elle qui fait tant pour cacher son cœur saignant. immaculé, immaculé, à quoi bon si le royaume tombe à ses pieds, pleurnichant des lois vaines. les sang-mêlés se pressent pour l'éducation mais l'esclavage n'a jamais cessé - la révolution est aux portes de l'empire mais les sang-purs ne veulent rien lâcher. à quoi bon, alors, s'extasier d'un sang qui va couler? statut civil : on ne compte pas un cœur dans les possessions de la sorcière. appelée communément sirène à l'intérieur de l'institut, on la reconnaît aisément à ses yeux perçants et sa voix acérée. ses mensonges font tomber les plus imprudents et font sombrer les plus puissants. elle a la voix suave des divinités et mène vers les abîmes quiconque tentant de l'arrêter dans son doux cheminement. en d'autres termes, c'est une âme abîmée qui ne ne lasse jamais d'en briser d'autres pour maintenir l'équilibre, une combattante qui abat sa propre épée avec un sérieux à toute épreuve. les sentiments sont futiles et malléables, elle en joue du bout ses doigts à foison, et les exècre.  profession : élève à l'institut, et sans rêves d'avenir. ses seules fantaisies se trouvent dans ses chaussons de danse d'un rose délavé, mais ses parents lui ont aisément faits comprendre que ce n'était pas un plan pour le futur. depuis, elle erre un peu sans but, dans l'espoir futile que le monde explose avant qu'elle n'ait à choisir une voie. les décisions n'ont jamais été son fort et ne le sont toujours pas, puisqu'elle évite au possible tous ces questionnements sur demain.  années d'étude : entrée en septième année, elle arrive aux termes de son éducation et s'apprête à faire un saut dans le grand, terrible et effrayant monde. ces sept années n'ont pas été les plus terribles de sa vie mais n'ont pas été les meilleures, et elle en garde un souvenir mitigé. d'abord les cent maux de tête qui ont caractérisé chaque mois de ce laps de temps, puis les mille soupirs s'extirpant de ses lippes à la vue d'un visage hautain ou d'un couple camouflé derrière un rideau. il n'y a de plus terrible, se souvient-elle, que les affres de l'adolescence et le début de la vie adulte. ainsi s'apprête-t-elle à s'en séparer, à demi-nostalgique et peu prête à vivre une vie réelle rythmée par l'argent et les rumeurs.  spécialisation : là encore, hel n'est pas là où on l'attend le plus; avant sa spécialisation, tout le monde aurait parié que l'enfant se tournerait vers les sciences et la magie, ainsi voyait-on son avenir tout tracé dans la filière luft. pourtant, elle a passé avec brio chaque obstacle sur son chemin pour intégrer feuer, choix qu'elle n'a jamais refusé. la sorcière a besoin de discipline et de défis pour ne pas s'ennuyer, et la rigueur semble être son second prénom. elle a fait son chemin dans la filière du feu et de la force, et s'y est faite une place, quoi que furent les expectations de sa famille au commencement.  don : les sentiments clairs et inattendus qu'elle perçoit comme mille soupirs. don mystifié, parfois insoupçonné, étonnamment bruyant, elle le porte comme une malédiction. son dos se courbe à la moindre colère et l'amour lui broie les idées. elle a tant de mal à le contrôler qu'elle l'enfuit derrière des fondations, des maisons, des immeubles, des châteaux, des pays, des mondes, parfois même des univers pour être sûre que jamais il ne la fasse trembler. pourtant plus l'émotion est forte et plus elle vacille sous l'ouragan, non préparée à l'épreuve qui l'attend.  maison : skadi, déesse de la chasse, a accueilli l'enfant en son sein pour son sérieux et sa détermination. si sa bravoure lui fait parfois défaut, c'est plus parce qu'elle l'éteint que parce qu'elle n'en possède pas. son insolence reste un mystère pour ses pairs qui tentent de ne pas s'y frotter, tandis que son obstination s'interdit de quitter le bateau, comme accroché à la sorcière. si la répartition a étonné sa famille qui connaissait l'enfant comme une môme silencieuse et froide, sa façon de gérer les actions durant l'épreuve a eu raison des spéculations et personne n'a hésité quant à son cheminement.   baguette : l'enfant a mis du temps avant de trouver sa baguette : peut-être trop occupée à brouiller sa nature profonde, elle n'a pas compris qu'elle brouillait aussi toutes les pistes qu'on lui donnait. baguette après baguette, défaite, elle a bien cru pendant un instant que jamais elle ne trouverait chaussure à son pied. elle a senti ses épaules retomber bien bas et son regard se détourner cent fois de la baguette qu'elle testait, jusqu'à ce que le picotement dans son bras devienne brasier dans son estomac, et que le seul sentiment qu'enfin enfin, elle tenait la bonne ne lui tiraille la poitrine. l'heureuse élue est d'une rapidité et d'une finesse à toute épreuve, faite en bois de chêne blanc et avec une plume d'oiseau de feu comme coeur, mesurant trente centimètres. bien que capricieuse, l'insolence de sa baguette a aussi fait sa plus grande forte dans bon nombre de situations.  patronus : le coyote est le maître des illusions ; les masques, c'est son domaine et il les collectionne avec une facilité frôlant le ridicule. le coyote est celui qui tombe souvent dans un piège ; chaque mine semble être mise sous son pied et il s'y dépose avec grâce, sans se douter des dégâts de l'explosion. mais le coyote, avant tout, c'est celui qui survit. qui trouvera toujours le moyen de quitter la tombe pour régner parmi les vivants.   epouvantard : les sentiments brûlants et mordants sous sa peau, la douleur plus forte encore que le soleil sous ses doigts. les hurlements qui joignent les soupirs de son esprit, l’effarement dans son regard clairs tandis que l'être cher tombe à genoux sur le sol, vaincu. la personne n'a pas de visage, aucune identité. mais elle sent qu'elle e décompose à la seconde où l'entité tombe. et elle s'effondre, avalée par la souffrance et la colère et la peur, avalée par ces choses qu'elle n'a jamais cessé de fuir. amortentia : une odeur délicate de muguet faisant penser à une femme. un brin d'alcool amenant à un homme. et entre les deux, encore plusieurs ingrédients dont elle ne saurait donner la provenance : peut-être un zeste de citron avalant l'odeur du linge propre, avec une pincée de cannelle. un amortentia mystérieux dont l'origine lui est inconnue. groupe : one more day.
hominum reveliosvendsenskadi


hominum revelio

sirène. la voix suave et indisciplinée de ceux qui savent chanter, elle enchante les oreilles et joue des intonations. chaque murmure est un délice qui fait trembler, une drogue que l'on ne cesse de quémander. elle l'use avec parcimonie, comme défaite de ce pouvoir qui loge dans sa gorge et s'y cache, comme harassée d'avance de devoir hurler pour se faire comprendre. helena dessine les mots du bout des lèvres, comme trop paresseuse pour les dire à voix haute. elle les susurre avec envie et on reste pendu à ses lippes rosées qui chantonne un air oublié.

magie. la baguette qui s'agite et qui refuse le sort, le juron qui s'extirpe de ses lèvres presque immédiatement après le sortilège avorté. ses résultats à l'école en reste au minimum demandé ses parents - un semblant de réussite pour le reste de la populace. elle aimerait plus mais ne cherche pas à l'atteindre, le caresse du bout des doigts sans l'attraper, se reposant sur l'insolence et la rapidité de sa baguette pour la sauver. cela ajouté  à son caractère solitaire et son humour grinçant, personne n'ose demander pourquoi elle n'aura jamais sa place parmi les dragons.

passion. la ballerine qui tourne sans s'arrêter, comme un tourniquet fou, une machine infernale. la grâce aérienne et la précision funeste, le coup du pied volontiers et la douceur amère, tout cela combiné dans une helena flamboyante. cela a toujours été sa grande passion et son grand talent, mais ses parents n'y ont jamais vu là un métier d'avenir, une branche acceptable pour une femme de son rang. un hobby, tout au plus. elle n'a cessé d'hocher la tête à chaque refus, cachant ses chaussons et ne tournoyant plus que dans sa cage dorée, enfermée.

musique. les notes fêlées qui s'accrochent au coeur mécanique, les boulons qui sautent au moindre chamboulement du rythme instauré. l'impression de se fondre dans un autre espace temps sous la douceur d'une mélodie d'antan. helena pourrait se cacher pendant des heures sur les hauteurs, se camoufler des gens et de la vie, regarder les heures s'écouler platement tandis que la musique résonne autour d'elle et l'enveloppe d'une chaleur protectrice. un moyen de l'échapper parmi tant d'autres.

adrénaline. la puissance qui coule dans les veines comme un élixir délirant, ne rien contrôler et se laisser porter par le vent. travailler chaque muscle de son corps et en oublier sa tête. toute sa vie, elle a combattu, et elle en garde ces réflexes : se concentrer sur l'action, rester sérieuse quoi qu'obstinée, téméraire mais courageuse. et les coups partent, les coups tombent. parfois c'est une course et parfois c'est de l'apnée: dans les deux cas, l'adrénaline lui donne des ailes et elle parvient à voler.

empathie. nuages noirs au creux de son esprit. enfermés dans des murs blancs, des murs noirs, des murs en titane puis en plomb. des murs emplis de maléfices. don maudit qu'elle regarde d'un oeil sombre, qu'elle admire au loin mais dont elle refuse l'accès. malédiction vaine qu'elle n'a jamais cessée de repousser. sentiments contradictoires qui l'assaillent, et parfois l'impossibilité de les démêler. suis-je amoureuse, suis-je énervée? elle expérimente tout à la fois et d'une certaine façon, elle ne connait rien de plus que les ombres derrière un vitre sombre. elle ne se laisse pas le plaisir de ressentir, et préfère sombrer dans les affres de l'indifférence.

combat. les poings saignant plutôt que la baguette brûlante, c'est une enfant sauvage dès lors que sa fierté est menacée. bien plus douée à l'armée blanche qu'avec une baguette, la sorcière n'a jamais ployé sous les moqueries. plus habile et agile de son corps que de ses sorts, elle sait malgré manier le morceau de bois comme tout sang-pur qui se respecte, et n'y est pas mauvaise. elle n'a simplement pas l'étincelle de talent, l'inéluctable brasier s'allumant dès lors qu'elle chuchote une formule. c'est simple, concis, plat et sans saveur. le soldat qui s'exécute.

glace. le coeur froid, le désintérêt total. on connait la combine et on la devine erronée, pourtant la môme la joue si bien. helena qui mime courbettes et sourires charmeurs ne s'amuse qu'à amadouer. tous tombent devant les lippes étirées, ou attendent parfois que la voix suave n'ait été dévoilée. et si jamais ils passent ces deux épreuves, alors  la sirène déploie sa dernière arme et se joue de sa malédiction comme d'une épée pour les mener vers les tréfonds. il n'y, ainsi, rien de plus terrible qu'une svendsen agacée. elle se moque de tout et surtout de rien : d'un sérieux terrifiant puis d'un humour grinçant, d'un sarcasme désopilant puis d'un premier degré agaçant, la sorcière est un paradoxe que l'on observe de loin et que l'on ne s'avise pas d'approcher : bien qu'elle ne morde pas longtemps -  elle se lasse vite, l'enfant - il semblerait qu'elle le fasse profondément jusqu'à sentir le sang contre ses dents.

famille. un mot, un seul, qui semble régir sa vie et son existence toute entière. des êtres qu'elle ne comprend pas toujours, qu'elle n'accepte pas totalement, mais pour qui elle donnerait sa vie sans concession. sa loyauté pour son nom n'a de limite que la trahison et même là, elle ne saurait dire si cela achèverait réellement l'amour profond qu'elle leur réserve. la question reste en suspens et parfois se demande-t-elle si ce serait le cas pour eux : s'ils l'aimeraient encore après avoir appris que l'autre côté de la barrière lui semble bien plus juste. étant donné l'éclat que cela a produit sur sa relation avec zaara, elle devine facilement que ce n'est pas le cas. que là encore sa solitude est sa seule loi, et que si elle sombre, ils ne l'y accompagneront pas. l'idée de voir son prénom oublié de l'arbre généalogique la fait trembler, et la possibilité même d'abandonner sa soeur la fait reculer de trois pas.

colère. l'impression de n'avoir que cela : des échappatoires. des moyens acides puis amères de fuir cette réalité désastreuse et pathétique qu'elle déteste avec la force de cent armées. des moyens désagréables et futiles de fermer les yeux sur cette existence qu'elle mène et qu'elle voit mener autour d'elle. des visages fatigués et tristes qui continuent de se battre tandis qu'elle est simplement harassée de penser. l'impression de ne rien faire, puis de ne pas en faire assez. d'être une mauvaise soeur, une mauvaise fille, une mauvaise amie tandis que la simple idée d'aider les impurs lui frôle l'esprit. la colère, sombre, tourmentée, qui lui agrippe le coeur à chaque fois qu'elle pense choisir un côté. puis la déception grandissante de se voir stagner.


 
same blood runs through your veins.
(FT. NIKOLAJ SVENDSEN) we don't fit in, you and me, but we fit together.
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. KJARTAN SVENDSEN)  There is no need to be afraid of the dark
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM) quote: 
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

sisters. no man can break that bond.
(FT. RAYA IVANOVA) we must be killers, children of the wild ones
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM)  quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM) quote: 
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.


ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mar 23 Fév - 23:58

ondinesfeuerother



there are no good girls gone wrong.

(FT. PRENOM NOM) quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM)  quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM) quote: 
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

 
there's no lie in their fire.

(FT. PRENOM NOM) quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM)  quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM) quote: 
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

a new day will dawn for those who stand long.

(FT. PRENOM NOM) quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM)  quote:
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.

(FT. PRENOM NOM) quote: 
Morbi vel erat non mauris convallis vehicula. Nulla et sapien. Integer tortor tellus, aliquam faucibus, convallis id, congue eu, quam. Mauris ullamcorper felis vitae erat. Proin feugiat, augue non elementum posuere, metus purus iaculis lectus, et tristique ligula justo vitae magna.


ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mar 23 Fév - 23:58

à vous.

à ajouter;
atriom, andreï, nikolaj, kjartan (?)

raya, inka (?), anastasia, sofiya (?),

rp;
artiom : o.
andreï : v.
raya : .
nikolaj : .
Revenir en haut Aller en bas
maison de baldr
avatar
maison de baldr
Hiboux : 144 Avatar : sam claflin. Crédits : outlines.

Âge : Vingt-quatre ans, avec cette amère impression d'avoir eu une innocence volée.
Nature du sang : Sang-pur, membre d'une grande famille noble de l'Empire.
Statut civil : Célibataire, il recherche une fiancée qu'il perçoit en Raya, tandis que son coeur et son désir penchent vers Oskar qui lui procure de doux fantasmes.
Patronus : Son patronus prend la forme d'un loup.
Amortentia : Un arôme d'ambre masculine, le bois d'un manche à balai et l'odeur d'une épée récemment forgée.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 0:04

bon, bien, du coup, je t'embête ici pour qu'on discute vraiment entre brother/sistah.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 312 Avatar : nina constantinova dobreva. Double Compte : vysenia, the commander of death et zorah, the volcanoe. Crédits : @wildworld, (ava)+ elenagilbertsdaily, (gif)

Âge : twenty-three yo.
Nature du sang : high-born. (pureblood)
Statut civil : provocante, séductrice et fatale. la jeune fille a cherché durant quatre ans à ne pas être fiancée. aujourd'hui, après ses blessures, après être passée si proche de la mort, elle accepte. elle le sait, elle sera fiancée. et elle s'en fiche en vérité, elle aimerait juste que ce soit un mariage d'amour, plutôt qu'un mariage arrangé.
Patronus : lionne, fière et dangereuse.
Amortentia : elle n'en a jamais respiré les effluves, de ce fait, elle n'en sait absolument rien.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 0:50


_________________
i can hold my breath, i can bite my to,gue, i can stay awake for days if that's what you want, be your number one. i can fake a smile, i can force a laugh, i can dance and play the part if that's what you ask. give you all i am. i can do it. but i'm only human, and i bleed when i fall down, i'm only human and i crash and i break down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 311 Avatar : xavier dolan (en réflexion) Crédits : SWAN
coucou
Âge : vingt-six ans, prêt à entrer dans la vie active... ah non, pardon, prêt à fuir.
Nature du sang : pur (déshonoré, traqué, au ban de la société, mais pur)
Statut civil : célibataire sur le papier
Patronus : une souris, dont il a globalement plutôt honte.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 1:12

moi j'ai une idée : c'est l'histoire d'un métamorphomage et d'une empathe qui dansent le tango : un pas en avant, deux pas en arrière ; rapproche-toi de la vérité, je te fuis ; éloigne-toi, je viens chercher la vérité.  un jeu de poker avec toutes les cartes cheatées, en somme

_________________

d'ailleurs, je recherche les membres de la fratrie,
ma boîte mp est ouverte aux nouveaux  


et pour en savoir plus, les liens c'est par ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch princess
avatar
bitch princess
Hiboux : 1264 Avatar : emma watson. Crédits : princess rover (avatar), princess rover (gifs).

Âge : vingt quatre années.
Nature du sang : rebuté, admiré, haï, envié. carmin d'une pureté indéniable.
Statut civil : fiancée (andreas svendsen), union non-voulue que l'on reporte depuis cinq ans.
Patronus : harpie féroce, le caractère retranscrit dans la bête.
Amortentia : l'effluve de la mort, de la débauche et du regret qui s'ensuit.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 1:25

j'veux un lien.

_________________
you see her when you close your eyes, maybe one day you'll understand why everything you touch surely dies.     - let her go, passenger -

      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 1:44

nikolaj, normalement on est en train de voir ça par mp.

raya, SKADI PUIS NINA PUIS LE PSEUDO PUIS TA PLUME PUIS LE PERSO. je sais que raya refuse les prétendants mais j'impose le mariage. puis prétendante, c'est un peu différent, hein.
plus sérieusement. (quoi que, je ne rigole pas tellement )
elles sont du même âge et appartiennent à la même maison, ce qui facilite grandement le lien. leurs familles sont alliées, si je me souviens bien, donc là aussi ça favorise la rencontre.
hm, aussi j'ai vu que raya est lycanthrope, ce qui implique des sautes d'humeur et une violence nouvelle. chose qu'helena, avec le don d'empathie, aurait pu remarquer. notamment parce qu'il est difficile de faire taire la colère de quelqu'un (c'est son petit point faible ) mais aussi parce que si raya faisait parti de ses connaissances, ses émotions sont sur une fréquence beaucoup plus forte à l'oreille d'helena. je ne sais pas ce que tout cela peut impliquer, mais ça reste une piste.
ensuite, le caractère, le comportement. elles sont faites sur le même modèle avec des divergences sans doute dues à leurs histoires : raya est plus un cerveau qu'helena, mais helena est beaucoup plus solitaire, distante et froide que raya je pense. notamment parce qu'elle ne collectionne pas les conquêtes, préfère éviter les gens et n'a vraiment rien à faire de sa popularité. (quoi que, son nom et son surnom la précèdent. )
bref, c'est tous les points que j'ai trouvés pour créer le lien, je ne sais pas encore quoi en fait mais voilà.

artiom, oh tu évites de draguer les demoiselles sur ma fiche.
une meilleure idée. eh j'ai dit que j'achète tout, même ça. puis on sait qu'helena est la meilleure au poker, donc bon, je ne me fais pas trop de soucis sr la fin de la partie.

inka, je t'attendais. :nope: tu viens avec une petite idée ou pas du tout? (i c'est pas du tout, je fais comme avec raya, je vais fouiller pour les petits points qui peuvent les lier d'une manière ou d'une autre. )
Revenir en haut Aller en bas
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 312 Avatar : nina constantinova dobreva. Double Compte : vysenia, the commander of death et zorah, the volcanoe. Crédits : @wildworld, (ava)+ elenagilbertsdaily, (gif)

Âge : twenty-three yo.
Nature du sang : high-born. (pureblood)
Statut civil : provocante, séductrice et fatale. la jeune fille a cherché durant quatre ans à ne pas être fiancée. aujourd'hui, après ses blessures, après être passée si proche de la mort, elle accepte. elle le sait, elle sera fiancée. et elle s'en fiche en vérité, elle aimerait juste que ce soit un mariage d'amour, plutôt qu'un mariage arrangé.
Patronus : lionne, fière et dangereuse.
Amortentia : elle n'en a jamais respiré les effluves, de ce fait, elle n'en sait absolument rien.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 1:57

Helena Svendsen a écrit:

raya, SKADI PUIS NINA PUIS LE PSEUDO PUIS TA PLUME PUIS LE PERSO. je sais que raya refuse les prétendants mais j'impose le mariage. puis prétendante, c'est un peu différent, hein.
plus sérieusement. (quoi que, je ne rigole pas tellement )
elles sont du même âge et appartiennent à la même maison, ce qui facilite grandement le lien.   leurs familles sont alliées, si je me souviens bien, donc là aussi ça favorise la rencontre.  
hm, aussi j'ai vu que raya est lycanthrope, ce qui implique des sautes d'humeur et une violence nouvelle. chose qu'helena, avec le don d'empathie, aurait pu remarquer. notamment parce qu'il est difficile de faire taire la colère de quelqu'un (c'est son petit point faible   )  mais aussi parce que si raya faisait parti de ses connaissances, ses émotions sont sur une fréquence beaucoup plus forte à l'oreille d'helena. je ne sais pas ce que tout cela peut impliquer, mais ça reste une piste.  
ensuite, le caractère, le comportement. elles sont faites sur le même modèle avec des divergences sans doute dues à leurs histoires : raya est plus un cerveau qu'helena, mais helena est beaucoup plus solitaire, distante et froide que raya je pense. notamment parce qu'elle ne collectionne pas les conquêtes, préfère éviter les gens et n'a vraiment rien à faire de sa popularité. (quoi que, son nom et son surnom la précèdent.   )
bref, c'est tous les points que j'ai trouvés pour créer le lien, je ne sais pas encore quoi en fait mais voilà.  

en fait, raya elle est shippable avec tous les svendsen. (gosh, olsen est juste gorgeous. ) merci beaucoup pour les compliments, que je te retourne, ta plume est juste parfaite. le couple helena/raya pourrait être badass, je vote pour.
alors alors, il faut savoir que raya n'a pas toujours été la garce froide et arrogante qu'elle est aujourd'hui. il fut un temps (jusqu'au début de sa deuxième année ) elle était douce, attachante, généreuse. elle avait un certain caractère et ne se laissait pas faire, mais elle ressemblait à un ange, par rapport à ce qu'elle est aujourd'hui. donc, je suppose que le lien dépendra de la manière dont les filles se sont approchées, et la personnalité de raya. (elle avait un certain nombre d'amis à l'époque, dû à sa popularité, et à son caractère aimable.) aujourd'hui, elle traîne principalement avec son cousin lazar et sa cousine alexa. avec nikolaj, de temps en temps. (et surtout pour lui faire la misère.) et depuis peu, avec leonid. mais c'est compliqué. en gros, je viens de me rendre compte que raya n'avait aucun vrai ami. du coup, je me dis qu'helena et elle pourraient vraiment se compléter, et qu'elle pourrait peut-être, être sa seule et unique amie? à moins que le passif nikolaj/raya joue en ma défaveur, et que vu qu'elle s'est jouée du frère d'helena, cette dernière n'apprécie pas réellement raya? faut savoir aussi, que raya essaie vraiment de se forcer à croire qu'elle ne possède aucune émotion, aucun sentiments. du coup, je pense que ça peut-être drôle face à un personnage comme helena. (le don d'empathie consiste à ressentir exactement la même chose que les autres, ou permet-il aussi de discerner ce qui cause ces émotions/sentiments? )

_________________
i can hold my breath, i can bite my to,gue, i can stay awake for days if that's what you want, be your number one. i can fake a smile, i can force a laugh, i can dance and play the part if that's what you ask. give you all i am. i can do it. but i'm only human, and i bleed when i fall down, i'm only human and i crash and i break down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 24 Fév - 2:17

si tout le monde est pour le couple raya/helena, je ne vois pas ce qui nous arrête.
puis merci pour les compliments.
j'ai cru comprendre ça en lisant, mais j'ai complètement oublié d'en parler. (il est tard. ) ce n'est pas le cas d'helena, là par contre, étant donné que son côté un peu dur est dû à son don, elle est bitch depuis la naissance. mais je ne pense pas que ça les aurait arrêté pour être amies, même à l'époque. helena sait choisir ses alliées. peut-être qu'elle aurait pu approcher raya dès leur première année, ayant besoin d'aide pour les cours? ce n'est un secret pour personne que les cours lui passent souvent au-dessus de la tête même si elle fait de son mieux pour mimer l'intérêt. elles auraient commencé à traîner ensemble de cette façon, plus alliées qu'autre chose.
mais vient ensuite le changement de raya, qui je suppose a fait fuir toutes ces anciennes amies. le grand changement dans leur relation, c'est surement qu'helena n'a pas fui à la manière des autres. au contraire, elle l'aime bien la nouvelle raya. elle ne détestait pas l'ancienne, hein, mais celle-là lui ressemble plus. celle-là décide de prendre sa vie en main et d'écraser les obstacles. celle-là est un peu plus brisée, un peu plus colorée, alors forcément helena l'aime un peu plus.
donc oui, maintenant elles pourraient être vraiment amies. qui se complètent et se comprennent même si elles réagissent de façon assez différentes. je plains juste ceux qui doivent subir le combo raya/helena, je n'aimerais pas avoir les deux en face de moi en train de bitcher, sérieusement.
pour le passé raya/nikolaj, je ne me suis pas encore renseignée (je veux bien un résumé btw si ça ne t'ennuie pas ), tout dépend de l'époque où ça a eu lieu je pense. au grand max, ça aurait embêté helena un moment, mais aurait fini par considérer que son frère peut gérer se problèmes, et elle préfère garder sa seule pote plutôt que de bouder pour le plaisir de son aîné. la famille, c'est sacré, mais quand même.
si raya pense qu'elle n'a pas et 'bloque' (on va dire ça comme ça ) ses émotions, helena va l'épouser. les gens prennent toujours tellement de temps à penser et à ressentir que s'en est épuisant. au moins, avec raya, elle ne percevrait que les pics (le reste, elle aurait besoin de concentration et d'arrêter les murs, donc bon) et ça serait tellement bon que ça ne peut que jouer en sa faveur pour leur amitié. mai en même temps, helena ne se gênerait pas pour lui dire 'eh tu rages trop fort, on se détend', j'imagine la tête à raya.
oh et le don d'helena est un secret, hors de sa famille et du registre où elle est inscrite. mais si elles sont amies de longue date et qu'helena l'apprécie vraiment, elle aurait fini par lui dire, je pense, à moins que tu préfères que ça reste caché.

(alors ça permet de percevoir l'émotion, et c'est helena qui s'occupe de trouver la cause. parfois elle peut avoir une petite piste, parce qu'elle est familiarisée avec. (si c'est une colère contre sa famille, c'est assez spécial donc elle la reconnaît, quoi. elle devine, on va dire, que c'est cela). mais non, elle ne peut pas donner la raison grâce à son don, c'est à elle de fouiller, d'interroger, etc. )

étant donné l'heure, je m'excuse si je ne suis pas claire du tout.
Revenir en haut Aller en bas
bitch princess
avatar
bitch princess
Hiboux : 1264 Avatar : emma watson. Crédits : princess rover (avatar), princess rover (gifs).

Âge : vingt quatre années.
Nature du sang : rebuté, admiré, haï, envié. carmin d'une pureté indéniable.
Statut civil : fiancée (andreas svendsen), union non-voulue que l'on reporte depuis cinq ans.
Patronus : harpie féroce, le caractère retranscrit dans la bête.
Amortentia : l'effluve de la mort, de la débauche et du regret qui s'ensuit.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Jeu 25 Fév - 10:30

je pense avoir une idée mais ça dépend de si oui ou non elle est proche de l'autre branche svendsen. j'ai vu que ta madame était empathe, et je me disais que l'entente aurait déjà pu être stable depuis qu'elles se connaissent (années à définir ). mais je me dis que lorsque les fiançailles inka vasara/andreas svendsen ont été annoncées, la helena aurait pu directement ressentir le malaise dans inka. qui ne voulait pas se marier, et qui d'ailleurs, ne le souhaite toujours pas plus que ça après cinq ans. je ne sais pas comment helena voit ces mariages arrangés (et donc celui entre la vasara et une partie de sa famille Arrow), je ne sais pas si elle est du genre bienveillante à vouloir par exemple essayer de parler avec inka pour lui demander si ça va ou des trucs comme ça scratch ou à essayer de lui faire avaler la pilule, en essayant de la convaincre que c'est pas une si mauvaise chose (parce qu'inka a de nombreuses fois tenté, en vain, de briser les fiançailles ) ou au contraire, l'aider à tout casser (mais j'ai déjà la soeur d'andreas pour ça )

_________________
you see her when you close your eyes, maybe one day you'll understand why everything you touch surely dies.     - let her go, passenger -

      
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de thor
avatar
maison de thor
Hiboux : 266 Avatar : jake abel. Crédits : myself (ava, signa) ; brothers bright (lyrics)
jake.
Âge : vingt trois déjà, des millions de croix sur les murs d'une prison invisible, cage dorée qui lui enserre le coeur.
Nature du sang : pur, pur, pur. il le sait, depuis toujours, c'est gravé à coups de lames sur ses poignets.
Statut civil : célibataire, probablement bientôt fiancé, il a perdu son coeur dans les flammes du styx.
Patronus : les tâches, le rire sardonique, hystérique, et le dos courbé. une hyène dans toute sa splendeur, toute en nuance de bleu alors qu'elle avance, prédatrice.
Amortentia : sucré doux, c'est une odeur de fruits, de framboises sauvages, de cuir et d'un amour oublié. maternel plus que romantique, il n'a jamais su ce que voulait dire offrir son coeur.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 0:26

LA COUSINE
Faut qu'on voit comment ça se passe le voisinage.

_________________
when the fires have surrounded you with the hounds of hell coming after you I've got blood, I've got blood on my name when the fires, when the fires are consuming you and your sacred stars won't be guiding you I've got blood, I've got blood blood on my name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:09

Inka Vasara a écrit:
je pense avoir une idée mais ça dépend de si oui ou non elle est proche de l'autre branche svendsen. j'ai vu que ta madame était empathe, et je me disais que l'entente aurait déjà pu être stable depuis qu'elles se connaissent (années à définir ). mais je me dis que lorsque les fiançailles inka vasara/andreas svendsen ont été annoncées, la helena aurait pu directement ressentir le malaise dans inka. qui ne voulait pas se marier, et qui d'ailleurs, ne le souhaite toujours pas plus que ça après cinq ans. je ne sais pas comment helena voit ces mariages arrangés (et donc celui entre la vasara et une partie de sa famille Arrow), je ne sais pas si elle est du genre bienveillante à vouloir par exemple essayer de parler avec inka pour lui demander si ça va ou des trucs comme ça scratch ou à essayer de lui faire avaler la pilule, en essayant de la convaincre que c'est pas une si mauvaise chose (parce qu'inka a de nombreuses fois tenté, en vain, de briser les fiançailles ) ou au contraire, l'aider à tout casser (mais j'ai déjà la soeur d'andreas pour ça )

aloooors.
helena est proche de toute sa famille en règle générale, et s'il y a des couacs c'est au cas par cas. donc on peut déjà partir sur cette idée, elle est géniale.
elle n'est pas une grande fan des obligations, et donc des mariages arrangés mais elle sait qu'il faut s'y plier. et si elle se rend compte du malaise d'inka, elle aurait essayé de lui faire avaler la pillule. après tout, personne n'a le droit à son conte de fée, et si inka ne se marie pas à andreas, elle pourrait tomber sur pire. et comme ça, ça évite aussi d'avoir une répétition du lien que tu as avec zaara (si j'ai suivi qui est qui dans la famille).
helena est du genre assez terrible en relation : comme elle doit toujours gérer les maux des autres, elle compartimente plus qu'elle ne le devrait, et considère certains sentiments comme futiles. je pense que ça aurait joué sur l'état de leur relation; elle en aurait marre d'entendre inka se 'plaindre' intérieurement (ou plutôt essayer de tout casser, parce qu'elle ne veut pas assumer sa condition ) et considère qu'elle devrait au contraire être contente d'être tombée sur son cousin, il n'y a nettement pire dans le coin. :nope:

kjartan,  dis-moi tout, tu prévois du négatif ou on part sur du positif?
Revenir en haut Aller en bas
maison de thor
avatar
maison de thor
Hiboux : 266 Avatar : jake abel. Crédits : myself (ava, signa) ; brothers bright (lyrics)
jake.
Âge : vingt trois déjà, des millions de croix sur les murs d'une prison invisible, cage dorée qui lui enserre le coeur.
Nature du sang : pur, pur, pur. il le sait, depuis toujours, c'est gravé à coups de lames sur ses poignets.
Statut civil : célibataire, probablement bientôt fiancé, il a perdu son coeur dans les flammes du styx.
Patronus : les tâches, le rire sardonique, hystérique, et le dos courbé. une hyène dans toute sa splendeur, toute en nuance de bleu alors qu'elle avance, prédatrice.
Amortentia : sucré doux, c'est une odeur de fruits, de framboises sauvages, de cuir et d'un amour oublié. maternel plus que romantique, il n'a jamais su ce que voulait dire offrir son coeur.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:14

positif, je dirais. sachant que kjartan fait semblant d'être un gars bien, proche de sa famille, etc, il serait là pour sa cousine, patient, attentif, toussa. dans son coeur ce serait différent, mais bon

_________________
when the fires have surrounded you with the hounds of hell coming after you I've got blood, I've got blood on my name when the fires, when the fires are consuming you and your sacred stars won't be guiding you I've got blood, I've got blood blood on my name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:25

oh va falloir que tu complètes là. je n'ai pas eu le temps d'aller zieuter ta fiche, je peux avoir un petit résumé? I love you
Revenir en haut Aller en bas
maison de thor
avatar
maison de thor
Hiboux : 266 Avatar : jake abel. Crédits : myself (ava, signa) ; brothers bright (lyrics)
jake.
Âge : vingt trois déjà, des millions de croix sur les murs d'une prison invisible, cage dorée qui lui enserre le coeur.
Nature du sang : pur, pur, pur. il le sait, depuis toujours, c'est gravé à coups de lames sur ses poignets.
Statut civil : célibataire, probablement bientôt fiancé, il a perdu son coeur dans les flammes du styx.
Patronus : les tâches, le rire sardonique, hystérique, et le dos courbé. une hyène dans toute sa splendeur, toute en nuance de bleu alors qu'elle avance, prédatrice.
Amortentia : sucré doux, c'est une odeur de fruits, de framboises sauvages, de cuir et d'un amour oublié. maternel plus que romantique, il n'a jamais su ce que voulait dire offrir son coeur.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:30

sorry

en gros, kjartan est un gars à deux facettes. tout le monde le voit comme un gars joyeux, optimiste, franc, sincère, toujours prêt à aider, bref le parfait prince charmant. un peu violent parfois, mais on lui pardonne vite parce qu'il "le fait pour le bien, évidemment". alors qu'en vrai, c'est un monstre, un connard, qui ne ressent rien du tout et n'aime que sofiya, son âme soeur, sa meilleure amie.
c'est le gros résumé.

donc, avec sa famille, il fait le fils svendsen, bien élevé, qui danse aux bals, qui rigole, qui aide toujours, qui est agréable et doux. alors que dans le fond, il tient à son rang, est loyal mais ça s'arrête là. il ne les aime pas, ils sont juste des pions sur son échiquier.

si tu vois ce que je veux dire
ils pourraient être proches, voir même amis, confidents, etc. elle ne se doutera jamais de sa face cachée.

_________________
when the fires have surrounded you with the hounds of hell coming after you I've got blood, I've got blood on my name when the fires, when the fires are consuming you and your sacred stars won't be guiding you I've got blood, I've got blood blood on my name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 312 Avatar : nina constantinova dobreva. Double Compte : vysenia, the commander of death et zorah, the volcanoe. Crédits : @wildworld, (ava)+ elenagilbertsdaily, (gif)

Âge : twenty-three yo.
Nature du sang : high-born. (pureblood)
Statut civil : provocante, séductrice et fatale. la jeune fille a cherché durant quatre ans à ne pas être fiancée. aujourd'hui, après ses blessures, après être passée si proche de la mort, elle accepte. elle le sait, elle sera fiancée. et elle s'en fiche en vérité, elle aimerait juste que ce soit un mariage d'amour, plutôt qu'un mariage arrangé.
Patronus : lionne, fière et dangereuse.
Amortentia : elle n'en a jamais respiré les effluves, de ce fait, elle n'en sait absolument rien.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:38

désolé de ne te répondre que maintenant, mon chat.
j'aime beaucoup l'idée, pour le début de leur amitié. sachant qu'en plus, raya était le genre de personne prête à aider, et que les études étant quelque chose qu'elle affectionnait énormément, elle n'aurait pas hésité à aider les autres dans les matières où ils avaient des lacunes. elle aurait aidé helena, avec plaisir, d'autant plus que cette dernière fait partie d'une des familles alliées des ivanova. son changement a vraiment fait fuir tout le monde. elle s'est rapprochée d'alexa et de lazar, ses cousins, avec qui elle traînait déjà énormément. et s'est laissé abandonné par tout le monde, même si elle fera croire à qui veut bien l'entendre qu'elle est celle qui a été fatiguée de son "amitié" avec eux, et qu'elle a abandonné tout le monde. mais helena pourrait être l'exception oui. pour ce qui est du passé raya/nikolaj, il faut savoir que lors de son changement d'attitude, raya a eu besoin de cobayes. et il en a été un, sans le vouloir. elle s'est servie de lui, et elle a user de son pouvoir de séduction. elle a été jusqu'à ce que nikolaj lui offre sa virginité, et qu'il s'entiche d'elle. elle l'a ensuite jeté comme une vieille chaussette, sans remords. elle l'a apprécié malgré tout, mais ça n'était rien de plus que ça. elle avait besoin de lui pour passer à autre chose, pour faire le deuil de l'ancienne raya. il l'a très mal vécu, lui en a énormément voulu. et une nuit de pleine lune, il l'a mordu. transformant raya en fille de la nuit comme lui, dangereuse louve. c'est assez compliqué entre eux, désormais. pour ce qui est du secret, c'est comme tu veux. raya est loyale, envers les personnes qu'elle aime vraiment. et helena en ferait partie, donc elle ne divulguerait jamais son secret, d'autant plus qu'elle en comprend la notion excessivement, désormais qu'elle est une lycanthrope et qu'elle le cache aux yeux de la nation entière.

_________________
i can hold my breath, i can bite my to,gue, i can stay awake for days if that's what you want, be your number one. i can fake a smile, i can force a laugh, i can dance and play the part if that's what you ask. give you all i am. i can do it. but i'm only human, and i bleed when i fall down, i'm only human and i crash and i break down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 19:59

ola. j'adore kjartan, et omg lui avec sofiya.
avant de vraiment établir une relation, il faut que je te pose une question.
même si kjartan la joue à l'envers, il ne peut pas vraiment truquer les émotions qu'il ressent, que ce soit au devant des siens ou toute autre personne. donc même s'il mène helena en bateau, il faut prendre cet aspect en considération. elle a beau être naïve avec ceux de son sang, s'il est dégoûté de sa présence ou agacé de l'entendre parler, elle va le sentir.
après j'aime bien l'idée générale. ils auraient pu être proches après que nikolaj ait gentiment rejeté helena. elle aurait eu besoin d'un svendsen pour la rassurer que non, sa famille en général ne la hait pas et eh, on a kjartan qui veut se faire bien voir.
helena c'est la cadette de sa branche, alors forcément, s'il est en bon contact avec elle, il gagne des points. :nope:
par contre, pour ce qui est de plus récemment, je pense qu'helena aurait de plus en plus de mal à parler avec kjartan. pas parce qu'elle se doute de son autre facette (comme je l'ai dit, elle est très voir trop naïve quand ça concerne les siens, puis je me doute que le cousin joue bien son rôle. :nope: ) mais parce qu'elle a de plus en plus de mal à savoir ce qui est bien ou non. elle hésite sur la condition du sang, sur la hiérarchie, sur tout. sans parler de son don qui se développe et qu'elle n'arrive plus à contrôler.
helena est moins proche de sa famille qu'elle ne l'a été, bien qu'elle soit toujours là pour aider si besoin. mais elle est rapidement parano avec un svendsen aux alentours - elle est terrifiée à l'idée qu'ils comprennent. alors que bon, y'a vraiment aucune chance.
et là tout dépend des sentiments/émotions qu'elle peut percevoir chez kjartan, parce que si elle arrive à atteindre de nouvelles informations qui l'induisent en erreur (aka l'agacement de son cousin alors qu'il lui fait un sourire brillant, elle va se penser folle. )
je ne sais pas si je suis claire

raya; ne t'en fais pas.
alors on peut partir sur ça. pour ce qui est de raya/nikolaj, helena aurait surement dit clairement à raya que si elle veut jouer, bien, mais pas avec son frère.
mais comme nikolaj et helena, ce n'est plus vraiment aussi fort que ça l'a été et qu'helena a dû mal à lui faire confiance, elle déciderait de ne prendre aucun parti et continuerait de traîner avec raya. après tout, c'est leur histoire, et elle n'a pas à s'en mêler.
et pour le don, je pense qu'elle l'aurait dit à raya. peut-être pas immédiatement et de but en blanc, mais helena ne prendrait pas la peine de cacher ses remarques acerbes pour le petit couple qui transpire l'amour à un mètre d'elles, etc. donc raya aurait fini par savoir, sans qu'elles n'aient eu une grande conversation philosophique à propos de ça. si ça te va.
Revenir en haut Aller en bas
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 312 Avatar : nina constantinova dobreva. Double Compte : vysenia, the commander of death et zorah, the volcanoe. Crédits : @wildworld, (ava)+ elenagilbertsdaily, (gif)

Âge : twenty-three yo.
Nature du sang : high-born. (pureblood)
Statut civil : provocante, séductrice et fatale. la jeune fille a cherché durant quatre ans à ne pas être fiancée. aujourd'hui, après ses blessures, après être passée si proche de la mort, elle accepte. elle le sait, elle sera fiancée. et elle s'en fiche en vérité, elle aimerait juste que ce soit un mariage d'amour, plutôt qu'un mariage arrangé.
Patronus : lionne, fière et dangereuse.
Amortentia : elle n'en a jamais respiré les effluves, de ce fait, elle n'en sait absolument rien.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 20:04

ça me va complètement. I love you j'aime beaucoup ce qu'on a là. I love you pour ce qui est de la lycanthropie de raya, elle n'en aurait pas encore parlé à helena. et ne compterait d'ailleurs pas le faire, concrètement. sachant qu'elle veut que ça se sache le moins possible, et que lorsqu'elle se dit, elle à l'impression de rendre cette chose là bien trop réelle. après il y aurait des indices, par rapport à son comportement, certaines sautes d'humeurs, inhabituelles, venant d'elle. son attitude envers la pleine lune, cette nouvelle soif de sang. du coup, si helena fait a + b, elle pourrait finir par le découvrir.
il va nous falloir un rp.

_________________
i can hold my breath, i can bite my to,gue, i can stay awake for days if that's what you want, be your number one. i can fake a smile, i can force a laugh, i can dance and play the part if that's what you ask. give you all i am. i can do it. but i'm only human, and i bleed when i fall down, i'm only human and i crash and i break down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 20:08

je m'en doutais. mais je pense que même quand helena finira par comprendre (et peut-être même par avoir confirmation par nikolaj si elle va lui demander et l'oblige à répondre. ) elle ne changerait pas vraiment de comportement face à raya et ne chercherait même pas à la faire avouer. son frère en est un depuis un moment et contrairement à lui, raya ne l'a pas abandonnée (ou n'a pas réussi, choisis l'option que tu préfères. ) donc helena ne verrait pas de raison à changer ce qu'elles ont.

oui, il nous faut ça. il suffit de me dire où, et quoi, et je te fais ça. :nope:
Revenir en haut Aller en bas
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 312 Avatar : nina constantinova dobreva. Double Compte : vysenia, the commander of death et zorah, the volcanoe. Crédits : @wildworld, (ava)+ elenagilbertsdaily, (gif)

Âge : twenty-three yo.
Nature du sang : high-born. (pureblood)
Statut civil : provocante, séductrice et fatale. la jeune fille a cherché durant quatre ans à ne pas être fiancée. aujourd'hui, après ses blessures, après être passée si proche de la mort, elle accepte. elle le sait, elle sera fiancée. et elle s'en fiche en vérité, elle aimerait juste que ce soit un mariage d'amour, plutôt qu'un mariage arrangé.
Patronus : lionne, fière et dangereuse.
Amortentia : elle n'en a jamais respiré les effluves, de ce fait, elle n'en sait absolument rien.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 20:11

parfait. I love you je préférai préciser au cas où. What a Face
je te mpotte avec quelques idées. I love you

_________________
i can hold my breath, i can bite my to,gue, i can stay awake for days if that's what you want, be your number one. i can fake a smile, i can force a laugh, i can dance and play the part if that's what you ask. give you all i am. i can do it. but i'm only human, and i bleed when i fall down, i'm only human and i crash and i break down.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de thor
avatar
maison de thor
Hiboux : 266 Avatar : jake abel. Crédits : myself (ava, signa) ; brothers bright (lyrics)
jake.
Âge : vingt trois déjà, des millions de croix sur les murs d'une prison invisible, cage dorée qui lui enserre le coeur.
Nature du sang : pur, pur, pur. il le sait, depuis toujours, c'est gravé à coups de lames sur ses poignets.
Statut civil : célibataire, probablement bientôt fiancé, il a perdu son coeur dans les flammes du styx.
Patronus : les tâches, le rire sardonique, hystérique, et le dos courbé. une hyène dans toute sa splendeur, toute en nuance de bleu alors qu'elle avance, prédatrice.
Amortentia : sucré doux, c'est une odeur de fruits, de framboises sauvages, de cuir et d'un amour oublié. maternel plus que romantique, il n'a jamais su ce que voulait dire offrir son coeur.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Dim 28 Fév - 21:56

merci beaucoup j'suis contente que t'aimes ton cousin

du coup, oui, il ne peut pas cacher ses émotions mais c'est surtout qu'il en a pas. ni bons ni mauvais. il a de la rage, dans le fond, mais sinon c'est souvent un mur profond et vide, et il joue le rôle du gars qui ressent. et qui est beau, gentil et tout mignon. du coup, ça pourrait être intéressant si en le cotoyant, elle sentait rien ou presque genre elle comprend pas pourquoi il est vide, mais il sourit et tout. mystère ambulant Arrow

et oui, il aurait pu se rapprocher d'elle quand elle a eu du mal, genre il l'a vu un peu mal à un moment et s'est engouffrer dans la brèche, ce qui leur a permis de se rapprocher. sans avoir besoin de devenir les meilleurs amis du monde, mais au moins, ils ont déjà parlés, se connaissent, etc.

récemment, et bien si elle s'éloigne, il va avoir envie de pousser plus loin, de découvrir pourquoi elle l'évite, pourquoi elle a pas l'air bien et tout. en faisant mine de l'aider, alors que c'est de la curiosité personnelle.
après, niveau émotion du coup, il aura pas vraiment d'émotions forte, peut-être un peu d'agacement ou une pointe de colère, mais même en lui ça reste assez discret

_________________
when the fires have surrounded you with the hounds of hell coming after you I've got blood, I've got blood on my name when the fires, when the fires are consuming you and your sacred stars won't be guiding you I've got blood, I've got blood blood on my name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Lun 29 Fév - 20:20

en fait tout cool. à l'époque, elle aurait été étonné mais super contente qu'il y en ait un qui ne l'agace pas avec ses sentiments mais maintenant qu'elle se méfie un peu de tout et tout le monde, elle aurait du mal à se fier à kjartan à cause du mystère qui l'entoure.
elle n'aime pas son don mais il est pas mal pour la parer aux coups dans le dos, et il est bien trop silencieux pour qu'elle ne soit pas méfiante. pas de ses actions, mais justement de ce qu'il pourrait découvrir sur elle. après tout c'est le bon fils à papa et elle le croit complètement fidèle aux siens, alors tout a du sens
si ça te va, ça me va.
Revenir en haut Aller en bas
maison de thor
avatar
maison de thor
Hiboux : 266 Avatar : jake abel. Crédits : myself (ava, signa) ; brothers bright (lyrics)
jake.
Âge : vingt trois déjà, des millions de croix sur les murs d'une prison invisible, cage dorée qui lui enserre le coeur.
Nature du sang : pur, pur, pur. il le sait, depuis toujours, c'est gravé à coups de lames sur ses poignets.
Statut civil : célibataire, probablement bientôt fiancé, il a perdu son coeur dans les flammes du styx.
Patronus : les tâches, le rire sardonique, hystérique, et le dos courbé. une hyène dans toute sa splendeur, toute en nuance de bleu alors qu'elle avance, prédatrice.
Amortentia : sucré doux, c'est une odeur de fruits, de framboises sauvages, de cuir et d'un amour oublié. maternel plus que romantique, il n'a jamais su ce que voulait dire offrir son coeur.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Lun 29 Fév - 20:56

ça me va tout à fait !
c'est complexe comme j'aime, et bien psychologique

_________________
when the fires have surrounded you with the hounds of hell coming after you I've got blood, I've got blood on my name when the fires, when the fires are consuming you and your sacred stars won't be guiding you I've got blood, I've got blood blood on my name
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de baldr
avatar
maison de baldr
Hiboux : 48 Avatar : armie hammer. Double Compte : leonid le bg, et hedvig la badass. Crédits : (av)/Hepburns.

Âge : trente-trois ans.
Nature du sang : pur.
Statut civil : marié à une sorcière.
Patronus : son patronus prend la forme simple d'un gibier, simple, fuyard, mais malin, décrivant à merveille le comportement du jeune homme.
Amortentia : une odeur de gason, de fraicheur matinale et de bois rappellant bizarrement la salle où lui et ana jouent aux artistes.

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    Mer 2 Mar - 1:08

tous les deux des ondines, il nous faut un lien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.    

Revenir en haut Aller en bas
 
and we wind on down the road, our shadows taller than our soul.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA
» Aden | Your kiss it could put creases in the road
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - paperasse sorcière :: unions secrètes-
Sauter vers: