AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 save tonight and fight the break of dawn (hedda)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 16:47


heddaDahlström
winter shall howl at the walls tearing down doors of time

carte de sorcier
nom, prénoms : Dahlström, il n'est qu'écho à ses oreilles, ne représente rien si ce n'est une famille bien lointaine qui l'a condamné à l'esclavage alors qu'elle n'était encore qu'une enfant. La jeune femme ne porte pas d'importance à son nom de famille, il n'est là que pour remplir un trou, il est vide de souvenirs, de sentiments. Il n'est que lettres et syllabes. Son prénom, Hedda, vient de Scandinavie. âge : vingt-trois années, nombre insignifiant, encore. Vingt-trois années qui ne lui appartiennent pas, du moins plus depuis qu'elle n'est plus maître de sa propre vie. Hedda se risque parfois à se projeter avec dix ans de plus et se perd dans ses pensées, se noie dans le futur qui lui semble le plus probable; aux côtés de Yagor, pour toujours, comme elle le lui a promis. date, lieu de naissance : la jeune Dahlström a vu le jour dans les belles contrées norvégiennes, à Tønsberg, dans l'est. Son apparence semble rompre les idées que l'on se fait de ce pays remplaçant les cheveux blonds et les yeux clairs par des tons marrons. Une douce nuit de d'Octobre sû accueillir Hedda. La jeune femme n'emporta aucun souvenir de son pays natal, disparu au même titre que ses géniteurs. origines : Les origines d'Hedda sont purement norvégiennes. nature du sang : mêlé. Impur. Rejeté. Indispensable. Hedda n'est plus sûre de rien tandis que les spéculations d'autrui viennent s'immiscer dans son esprit. Il est rouge, il coule dans ses veines, il a un goût métallique. Cependant elle en a honte, Hedda, persuadée qu'il est la raison de sa condition actuelle. Indignée, détruite, elle se cache derrière l'ombre d'elle-même et agit dans la plus grande discrétion. Mais la seule chose à laquelle elle pense est la liberté. Inaccessible, lointaine et disparue. Élevée pour rester dans l'ombre, pour ne pas agir. Elle ne rêve que de changer le monde. Rêve utopique digne d'une gamine. Mais c'est ce qu'elle est au fond, Hedda; une gamine qui ne fait que rêver d'un monde meilleur mais incompris. statut civil : célibataire, éternelle âme solitaire, condamnée à la solitude. Hedda rêve d'émancipation, de liberté et parfois d'amour. Elle se risque à divaguer, à rêver sachant pertinemment que jamais elle ne sera libre. Mais elle reçoit de la tendresse, Hedda, des bras qui viennent l'entourer, des doigts qui viennent caresser sa peau, ses cheveux sans qu'elle n'ait vraiment le choix. Elle ne se plaint pas, au contraire, bien consciente de la chance qui semble essayer de combler son malheur. profession : Hedda étudie à Dumstrang et est passionnée par ce qu'elle fait, ce qu'elle étudie. Elle considère ces escapades à l'école comme des échappatoires, des opportunités, un semblant de liberté qui semble pour l'instant lui convenir. À côté de cela, Hedda est esclave pour Yagor Bytchkov. Elle s'exécute, on ne lui demande pas son avis, elle a appris à vivre comme cela depuis son plus jeune âge. Cependant, elle ne se plaint pas de sa condition. Consciente du fait qu'il y a pire qu'elle. années d'étude : cela fait maintenant six années que la jeune femme étudie à Dumstrang. spécialisation : luft, la filière de l'air et de la magie. Douce ironie, Hedda fut directement attirée par cette filière, elle ne l'avouera point, mais l'air étant considéré comme un élément libre, léger fut sûrement la raison pour laquelle elle décida de suivre cette spécialisation. Les cours qu'elle suit la passionnent et représentent une réalité alternative à son quotidien. maison : Hedda arbore les couleurs bleues et de vertes des Sigyn.  Une maison dans laquelle elle semble se fondre parfaitement. baguette : sa baguette a été taillée dans du bois de sapin, bois symbolisant l'éternité, une caractéristique qui effraie plus Hedda qu'autre chose. Son coeur se compose de venin de vampire et elle mesure vingt-et-un virgule cinq centimètres. Sa baguette est solide et lisse.  patronus : son patronyme prend la forme d'un cygne blanc et majestueux. Un animal semblant représenter la pureté, pureté à laquelle Hedda semblerait s'apparenter. Hedda fut étonnée d'être capable de former un patronus étant donné qu'elle doit se rappeler de bons souvenirs pour réussir cela. epouvantard : Yagor, les yeux vides, le coeur noir. Ses traits sont tirés, durs, et toute trace de tendresse envers Hedda semble s'être évaporée. Son air menaçant la pétrifie, lui glace le sang, ironique quand on pense qu'il s'agit de la personne avec qui elle passe le plus de temps qui se trouve être la source de ses cauchemars. amortentia : le parfum envoutant qui enivre ses narines lorsqu'elle hume la potion a une odeur de rhum mélangé à celle du bois, il s'agit du parfum de Yagor qu'elle discerne chaque jour. groupe : One Day More.
salveo maleficialumos maximahominum revelio


salveo maleficia.
quel est votre avis sur le tsar ?
Un monstre. Une abomination. Le point de départ de sa torture. Il est celui qui a instauré ce régime, celui qui a décidé de condamner les sang-mêlés à une vie inhumaine et cruelle. Celui qui règne d'un point de fer sur tout l'empire nordique, celui que tout le monde craint. Il l'effraie, Hedda, mais elle essaie de ne pas le montrer. Simple petite esclave qu'elle est, insignifiante, elle n'est pas importante et personne ne fait attention à elle. Mais elle le maudit, elle le maudit si fort qu'elle en noircit ses pensées. Elle garde l'espoir de voir tout changer, que les mêlés obtiendront une meilleure place au sein de la communauté. Qu'ils auront enfin de l'importe et qu'on cessera de les traiter comme des êtres inférieurs; consciente que son utopie finira par la tuer, un jour.

que pensez-vous de l'entrée des sang-mêlés à durmstrang ?
C'est une opportunité et un premier pas vers une meilleure considération. Hedda a saisit sa chance en entrant à Dumstrang, elle a embrassé son propre destin dans l'espoir d'un meilleur futur. Elle est cependant consciente que les esclaves ne seront pas tout de suite affranchis, mais elle espère que l'entrée des sang-mêlés à Dumstrang sera le premier pas vers cela. Elle se considère chanceuse d'être née dans cette génération et de ne pas connaître une médisance totale. Hedda reste persuadée que les purs finiront par les accepter, par faire preuve d'estime pour ceux considérés comme subordonnés. Aujourd'hui, elle profite de cette opportunité qu'elle chéri, bien au courant que cela pourrait ne pas durer. Elle garde d'ailleurs en tête le fait que tout pourrait regresser du jour au lendemain, on est jamais à l'abris- se rappelle-t-elle tous les jours.

que représente l'esclavage des sang-mêlés pour vous ?
Un quotidien, une abomination. Esclave depuis ses sept années, Hedda s'est habituée à ce quotidien affreux et méprisant. Esclave d'un fils du Tsar, elle se considère particulièrement chanceuse d'être traitée différemment- ce qu'elle n'a d'ailleurs jamais compris. Yador a toujours su faire preuve de délicatesse et de tendresse envers elle, ce qui n'est pas le cas de tous ses esclaves -comme elle en a pu en témoigner à plusieurs reprises. Elle rêve que l'esclavage soit aboli, que tous les esclaves obtiennent la chance de commencer une nouvelle vie, une vie faite de liberté. Bien qu'elle souhaite cela pour ses pairs étant donné qu'elle a passé un pacte avec son maitre, Yador, lui promettant une servitude éternelle -même si les esclaves venaient à être affranchis, à condition d'une vie convenable dans les bras de ce dernier.

quelle est votre position vis-à-vis de la résistance ?
Partagée. Cela fait maintenant plusieurs semaines qu'Hedda reçoit des lettres anonymes l'invitant à rejoindre la résistance. Si jamais elle n'avait pas été si fidèle à Yador elle aurait déjà tout quitté pour se rejoindre les rangs de cette résistance. Cette résistance qui se bat pour les gens comme elle, qui se bat pour la liberté. Mais elle supporte cette cause et ferait tout et et n'importe quoi pour voir les sang-ms libre, les esclaves relâchés.
I. Esclave depuis ses sept ans, Hedda n'a jamais connu la liberté. Ses parents ont décidé de se séparer d'elle contre une somme d'argent conséquente; ils ne se sont pas retournés, laissant leur enfant unique seule. Le choix était simple après tout, il s'agissait d'un poids en moins et d'une bouche en moins à nourrir. Elle leur en veut, Hedda. Elle a longtemps espéré voir leur retour (et l'espère encore, des fois) et a imaginé la scène à maintes reprises, mêlant retrouvailles et accusations. Amour et haine. II. Sous les ordres d'un fils du Tsar (et le plus tyrannique des deux), Hedda a toujours pensé que sa vie serait invivable, qu'elle mourrait sous les coups et les fouets. Mais la vérité en fu tout autre et elle témoigna à plus de coups qu'elle pu en recevoir. Etonnamment, Yador eut un comportement raisonnable, agréable envers elle, faisant preuve d'une surprenante considération. Elle n'a jamais compris pourquoi Hedda, pourquoi c'était tombé sur elle, mais elle ne se plaint pas. Profitant de cette situation exceptionnelle. Parfois, il arrive qu'elle se retrouve à apprécier sa situation -bien que cela ne dure que quelques minutes, c'est agréable, plaisant. Elle sera toujours reconnaissante par ce traitement de faveur, cette opportunité qui lui a été offerte. III. Yador ne la laisse fréquenter personne -hommes ou femmes, très possessif envers sa personne. Hedda vit donc dans une solitude écrasante, pesante. Dumstrang représente une échappatoire, un contact avec la liberté, la familiarisation. Bien qu'elle ne fasse là-bas qu'étudier, elle ne peut nier le fait que croiser des visages non-familiers est plaisant, ça lui permet de croiser de la diversité, de croiser des personnes comme elle étant donné que les sang-mêlés sont désormais autorisés à fréquenter l'institut. IV. Il y a quelques temps de cela maintenant, Hedda a passé une sorte de pacte avec Yador. Peu importe ce qu'il devait arriver aux esclaves, qu'ils soient libérés ou affranchis, elle resterait avec lui, à le servir, jusqu'à sa mort. Et ainsi, elle vivrait une vie confortable dans ses bras. Cet accord peut sembler juste, mais pour Hedda, c'est comme si elle avait passé un pacte avec le diable lui-même. V. À cause de son esclavage et des règles qu'elle doit suivre, Hedda est une personne très renfermée sur elle-même. Silencieuse, invisible, il n'est pas rare que l'on ne remarque pas sa présence dans une pièce. Et pourtant, il se trouve que la jeune femme a su attirer l'attention de la résistance dans son introversion. En effet, depuis quelques semaines, Hedda reçoit des lettres de toutes formes et un peu partout l'invitant à rejoindre les bancs de la révolution. Elle supporte leur cause, bien évidemment, ils représentent tout ce qu'elle rêve pour le futur; cependant elle ne peut se permettre de trahir Yador. Lui étant trop fidèle pour cela.
hominum revelio.
Jamais elle n'avait couru aussi vite, jamais elle n'avait sentit son coeur cogner contre sa poitrine à une telle vélocité. Son front était humide, souillé par la sueur et par l'eau du lac. Ses joues étaient écorchées, coupées par les branches d'arbres qui se dégageaient de la forêt dense et effrayante. Ses doigts serraient le bois de sa baguette, écorchant sa peau, abîmant son toucher. Ses sens étaient alertes et ses yeux vifs, ils parcouraient chaque centimètre de l'environnement qui l'entourait tandis que sa main froissait le papier de l'indice sous la tension qui l'animait. Elle était tendue la gamine, si tendue qu'il aurait été bien trop facile de la casser. Ses cheveux lui chatouillaient le cou, les tempes, ses jambes lui faisaient mal et les échos se heurtaient contre les parois de son crâne. Mais elle n'avait jamais été aussi déterminée, Hedda, jamais elle n'avait voulu quelque chose à un tel point. Alors les douleurs n'étaient plus, enfouies sous une couche d'espoir qui animait sa fureur, son courage. Elle avança vers la grotte, craquant quelques brindilles sous le poids de son corps tandis que ses pas se faisaient prudents. Sa baguette était droite, ses jointures blanches et ses yeux traduisaient sa détermination. Son souffle court était régulier et ses pensées fixées sur un seul but; passer l'épreuve, être sélectionnée, réussir. Lorsqu'elle pénétra dans l'entrée de la grotte, ce fut comme si l'ambiance s'était refroidie en quelques secondes, comme si la température avait perdue plusieurs degrés en un rien de temps. Le noir, l'obscurité était menaçante et Hedda eut la chair de poule quand une goutte d'eau vint s'écraser sur son cou. « Lumos. » lorsque la baguette s'illumina, Hedda manqua de perdre l'équilibre sous l'effet de la peur. La clarté dégagée par la source de lumière éclaira le visage de Yagor. Ses yeux étaient vides, ses traits tirés par la fureur. Les sourcils d'Hedda se plièrent, trahissant son incompréhension lorsque que ses iris croisèrent celles de Yador, qui semblaient absentes. Puis il s'avança vers elle, le pas rapide, déterminé. La gamine recula rapidement, manquant de se mêler les pieds et de tomber sur le sol froid et humide de la grotte. Mais au lieu cela, sa poigne se resserra sur le manche de sa baguette et ses yeux se firent plus impitoyables. Se mettant sur ses appuis, elle leva le bras attendant de voir la silhouette de Yador plus distinctement. « Ridikkulus. » sa voix s'était faite ferme, confiante et le temps d'une seconde, la silhouette avait disparue. Un sentiment de chaleur se dispersa dans son ventre et la gamine ne pu retenir un sourire qui vint étirer ses lèvres. Elle allait peut-être pouvoir réussir, elle aussi.

pseudo, prénom : sparks, laura. âge : 17yo.  pays : france.  avatar : poppy drayton. inventé, scénario, prédéfini : scénario de Yagor. I love you  crédits : redwyne.  commentaire : le forum est vraiment magnifique, il valait l'attente.    

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 16:47


seeker of the sight
I am under the surface where the blackness burns beneath



Elle ne comprenait pas grand chose, la gamine, du haut de ses sept ans. Ses iris bruns se baladaient sur les murs de pierres, yeux scintillants et bouche entrouverte. Il était rare qu'elle soit confrontée à tant de luxe, Hedda, habituée à la simplicité que lui offrait sa condition de sang-mêlé, de pauvresse. Elle ne comprenait pas, Hedda, parce qu'elle se retrouvait face à une situation à laquelle elle n'avait encore jamais été confrontée auparavant. Son coeur battant contre sa poitrine au rythme d'un lion souhaitant se soustraire de sa cage, ses lèvres hésitantes n'osaient pas se risquer à former des mots, trop effrayée à l'idée de sortir une idiotie. Alors elle observait de son oeil curieux et attentif, elle observait les détails qui ornaient les murs, habillaient les tapis, avec une curiosité incontrôlée. Curiosité qui l'avait toujours habitée et qui parfois ressemblait plus à un fardeau qu'à autre chose. Trop de questions venaient la distraire, la titiller. Elle ne demandait qu'à comprendre, Hedda, comprendre pourquoi les choses étaient d'une façon et pas d'une autre. Pourquoi l'on aimait un sang et pas un autre. C'était encore trop confus pour elle, trop difficile, trop dur de voir la vérité et d'essayer de la comprendre, surtout. Des gardes au pas lourd et synchronisé l'entouraient, si bien qu'elle ne s'était jamais sentie autant en sécurité qu'à ce moment même, dans un endroit hostile et inconnu. Elle avait été cachée, Hedda, dissimulée aux yeux de tous pendant quelques temps. Elle avait vu ses parents s'en aller sans même se retourner, un petit sac d'argent entre les mains. Bien contents de cette débarrassée du fardeau qu'elle représentait. Elle n'avait pas compris la gamine, persuadée qu'ils avaient entrepris de chercher un nouvel endroit pour vivre, ensemble. Mais elle n'était pas dupe, et bien qu'une partie d'elle, aussi infime soit-elle, était persuadée qu'elle allait les revoir elle se doutait bien que cela n'arriverait jamais. Ils l'avaient abandonné; elle était seule désormais. Elle n'avait su rester cachée bien longtemps et l'on devait décider de son sort à présent. Hedda s'attendait au pire; elle se voyait déjà jetée en dehors du château, livrée à elle-même. Elle se voyait déjà mendier dans les rues, dormir sous les ponts et mourir au bout de quelques semaines. Seule, dans le froid, la peau sur les os. Puis tout devint silencieux, les gardes s'étaient stoppés net, devant une porte qui la dominait d'un ou deux mètres. Les portes s'ouvrirent symétriquement, et une sorte de froideur sembla s'étendre de l'atmosphère en quelque secondes seulement. Les yeux de Hedda essayaient vainement de se frayer un chemin entre les diverses silhouettes qui la distançaient du centre de l'attention lorsqu'une main bienveillante vint se poser entre ses omoplates. Un léger frisson parcouru son corps, aurait-ce était la fraîcheur de la pièce ou bien la main inconnue contre son dos, elle n'aurait su faire la différence. Puis ses yeux se posèrent sur les diverses personnes qui dominaient tout le monde. Un frisson d'angoisse s'empara une nouvelle fois d'Hedda et ses doigts tremblèrent, inquiète de ce qui allait s'en suivre. La cour était grande, les juges étaient impressionnants. Hedda se sentait si petite, si insignifiante entourée de toutes ces personnes de pouvoir. Comme un vulgaire insecte que l'on pourrait voir disparaitre sans que personne ne s'en rende compte. Parce que c'était ce qu'elle était Hedda, après tout, une médiocre vermine dérisoire

Des espoirs, Hedda avait la tête remplie d'espoirs. De rêves, tous aussi inaccessibles les uns que les autres. Mais c'était ce qui la faisait tenir la gamine, ces espoirs auxquels elle s'accrochait si fort avec la perspective d'un meilleur futur. Un coup d'épaule vint la prendre par surprise et suffit à la sortir de ses pensées. Elle papillonna des yeux à plusieurs reprises pour reprendre ses esprits. Un soupir s'échappa de ses lèvres entrouvertes lorsqu'elle se força à faire face à la réalité qui se présentait à ses yeux. Une vérité médiocre, inhumaine. Les cuisines étaient bondées, remplies d'esclaves et autres personnels au service du château. Ses yeux se risquèrent à se balader tout autour d'elle pour se poser sur des silhouettes actives et agitées. Hedda n'arrivait pas à se faire à sa nouvelle condition, vouée à servir et à glorifier. « Dépêche toi gamine, ça n'va pas se cuisiner tout seul. » Hedda hocha la tête nerveusement, en signe d'approbation. Elle n'avait pas le choix. Elle s'exécuta donc, comme on le lui avait si bien appris. Son corps semblait se souvenir des gestes, s'habituant un peu plus à eux, comme un mécanisme. Et bientôt tout cela ne deviendrait plus qu'une routine. Une condition quotidienne, éternelle.


L'hiver s'était confortablement installé sur Stolytsia et sa presque quotidienne poudreuse aux couleurs d'une blancheur éclatante semblait être plus dense qu'en temps normal. Les iris d'Hedda s'étaient risqués à se perdre dans l'immensité du paysage qui entourait le château des Bytchkov. C'était beau et ça semblait inaccessible. Trop inaccessible. Hedda rêvait de liberté et d'affranchissement mais ses rêves se confrontaient à ses priorités. Elle était paradoxale, Hedda, parce qu'elle se considérait chanceuse dans sa position et venait parfois à l'apprécier. Son quotidien n'était pas aussi dur et elle se considérait chanceuse pour cela. Le plateau qu'elle tenait entre ses mains semblait peser de plus en plus lourd au fur et à mesure où les minutes défilaient. Le plat qui y trônait semblait délicieux et Hedda aurait donné n'importe quoi pour goûter pareille nourriture. Une fois devant la porte de la chambre de Yagor, elle frappa de deux coups secs et sa voix grave et lointaine résonna d'un écho léger. Lorsqu'elle pénétra dans sa chambre, Hedda ne pu retenir sa curiosité en inspectant les murs, les sols et les meubles, comme toutes les fois. Elle était immense et la jeune femme se demandait souvent à quoi pouvait bien lui servir tout cet espace. « Tu tombes bien, je m'apprêtais à renvoyer cette vermine à sa place. » dit-il, accompagnant ses paroles d'un hochement de tête méprisant en direction de l'esclave aux épaules voûtées. Hedda baissa les yeux vers le sol tout en amenant le plateau sur la table la plus proche. Ses épaules frôlèrent le dos du garçon et un frisson caressa son échine. Ses pupilles croisèrent celles du mêlé et elle manqua de reculer de peur, défensive. Son visage était bouffi, ses yeux gonflés et son nez en sang. Des larmes semblaient avoir mouillées ses joues et son regard implorait la pitié. Hedda s'était toujours considérée chanceuse pour sa place, bien qu'injuste. Tandis que d'autres s'effondraient sous la violence, elle s'allongeait sous la tendresse. Bien sûr, Yagor n'était pas un homme tendre et ne manquait pas de s'énerver contre elle, parfois, de temps à autre. Elle n'avait jamais compris, Hedda, pourquoi elle et pas une autre. Mais elle ne pouvait pas savoir, et elle ne préférait point. « Dégage. » ton méprisant, air condescendant, les paroles semblaient avoir frappé l'esclave de plein  fouet étant donné qu'il s'exécuta en seulement quelques secondes. Hedda aurait juré entendre des sanglots se faufiler à travers l'épaisseur de la porte. Puis son attention se reporta sur Yagor, qui prit une gorgée d'une boisson qui semblait être du souffle du dragon. Puis ses yeux se posèrent sur des tâches de sang sur le sol provenant probablement du sang-mêlé encore présent il y a quelques secondes. Elle récupéra un torchon et s'empressa de s'accroupir pour essuyer les tâches. Hedda dissimula des larmes, du dégoût. Une poigne particulièrement forte l'arrêta dans son mouvement. Les doigts de Yagor serrant son bras droit, Hedda retint un gémissement de douleur sous la poigne de son maître. « Tu feras cela plus tard. » avait-il dit tout en l'aidant à se relever. Il la surplombait de plusieurs centimètres et de part sa corpulence et Hedda devait lever la tête si jamais elle souhaitait le regarder dans les yeux; ce qu'elle ne faisait presque jamais, trop intimidée et effrayée par sa personne. Les doigts de Yagor vinrent se mêler à ses cheveux bruns et en un mouvement délicat il les remplacèrent derrière son oreille. Le bout de ses doigts vinrent caresser sa mâchoire jusqu'à ce qu'ils rencontrent son menton. Il le releva, la forçant à croiser son regard. Ce n'était pas tant de la frayeur que ressentait Hedda pou Yagor, mais plus une sorte de soumission complète dont elle n'arrivait pas à se sortir. Elle avait été élevée comme tel et avait passé la plus grande partie de son temps en tant qu'esclave, elle n'arrivait donc pas à se débarrasser de cette habitude d'obéissance absolue. « Vous êtes sûr? Je peux m'en occuper maintenant, avant que les tâches ne sèchent. » il soupira tout en rompant le contact entre ses doigts et le menton d'Hedda. « Fais donc. » puis elle s'exécuta en quelques secondes, frottant le sol avec son torchon comme si sa vie en dépendant.


Les couloirs du Dumstrang étaient pleins, la foule se bousculait maintes et maintes fois, confrontant instantanément les membres des différentes maisons. Hedda avait appris à garder la tête baissée, silencieuse, invisible. Si il y avait bien une chose pour laquelle elle était douée, Hedda, c'était le silence, l'observation taciturne. La jeune femme se dirigeait vers son cours d'étude des runes, le pas régulier et les pensées bien occupées. En effet, cela faisait plusieurs jours que la jeune femme recevait des lettres. Des écrits l'incitant à tout quitter pour se joindre à la rébellion, à quitter Yador et ainsi rompre la promesse qu'ils s'étaient faite. Promesse qu'elle ne pouvait pas se permettre de rompre, trop fidèle à son maître pour cela. Un coup d'épaule vint la sortir de ses pensées. Le coup violent contre son épaule lui procura une douleur aiguë à l'endroit de l'impact. Elle vint masser sa douleur, repoussant un gémissement de mépris, comme elle en avait l'habitude. « Regarde où tu vas. » ses iris ne s'embêtèrent pas à croiser ceux de son interlocuteur visiblement dédaigneux. « foutus mêlés. » ses mots avaient été prononcés avec soin, si discrètement qu'elle n'aurait pas su les entendre si elle s'était trouvée quelques centimètres plus loin. Ses poings se serrèrent si fort que ses ongles vinrent pénétrer sa peau et ses jointures blanchirent. Un soupir retenu, ses poumons rétrécirent au rythme où l'air s'échappait de ses narines. Elle fourra ses mains dans ses poches, dissimulant les seuls signes visibles de sa rage. Elle avait appris à se contenir, Hedda, si bien qu'elle était devenue extrêmement douée lorsqu'il s'agissait de dissimuler ses sentiments. Ses doigts s'étirèrent dans ses poches, doucement, et le bout de ses ongles vint se heurter à un papier qui n'était originellement pas présent. Ses sourcils se plièrent sous son incompréhension et elle vint s'arrêter dans un couloir adjacent. Le papier était rugueux et jaunis, elle le déplia avec délicatesse, l'écriture noire et italique semblait avoir été rédigée à la plume d'une main élégante. Ses iris parcoururent le papier à une allure précipitée tandis que ses lèvres formaient parfois des mots dans un souffle léger. « rébellion- sang-mêlé- liberté. » encore une. Encore une de ces lettres qu'elle retrouvait un peu partout aléatoirement. Elle rangea le papier dans sa poche tout en le froissant maladroitement. Elle posa son regard à droite et à gauche par soucis de regards indiscrets. Les lettres étaient de plus en plus fréquentes ce qui rendait Hedda de plus en plus confuse. Ne sachant quoi faire face à cette situation. Jamais elle n'avait été libre, jamais elle n'avait goûté à la saveur de l'émancipation mais elle en avait tant rêvé. Puis ses pensées revinrent à Yagor et leur promesse. Son regard, son toucher, ses mots. Elle baissa les yeux, une nouvelle fois, et se remit en chemin, encore plus perdue qu'elle n'avait pu l'être.

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 16:48

la fameuse hedda super choix de scénario
bienvenue sur le forum laura I love you et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 16:51

Ma Hedda rien qu'à moi.
Merci encore de prendre mon scénario, plein de love sur toi.
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche, j'ai trop hâte de te lire.

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 388 Avatar : lily james, la déesse. Double Compte : leonid et torvald les bgs. Crédits : -av/@tellers. -gif/tumblr (signa) et ivana d'amûr (profil)

Âge : Elle écume sa vingt-quatrième année avec toujours autant d'arrogance et de médisence. C'est cette haine qui la consume, comme la tient éveillée.
Nature du sang : Elle est une ancienne esclave, elle est de ceux qui n'étaient rien, une simple Mêlée, plus que fière de son propre sang.
Statut civil : Célibataire et loin d'être attirée par les histoires de coeur. Hedvig est seule et ne s'en plaint pas.
Patronus : lol

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 16:56

comme elle est belle. I love you
bienvenue et bon courage pour ta fiche laura.
et tu me réserves un lien hein?

_________________
would things be easier if there was a right way? oh, but honey there is no right way. and so you fall in love just a little bit everyday with someone new. @HOZIER.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 17:21

@alexa, merci beaucoup clara! phoebe est vraiment superbe! je pense qu'il nous faudra un lien.
@yagor, je ne pouvais faire autrement, le scénario est une pure merveille. merci beaucoup ma belle, je me dépêche de remplir tout ça.
@hedvig, (je kiffe ton pseudo oké? ) ofc je te réserve un lien, attends. merci pour tout manon. I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 17:23

Hedda Dahlström a écrit:
@alexa, merci beaucoup clara! phoebe est vraiment superbe! je pense qu'il nous faudra un lien.

je pense aussi je te mpotte I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 17:40

I love you
Revenir en haut Aller en bas
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 18:57

@alexa,
@lazar, t'es belle. I love you

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 19:19

ce début de fiche, je meurs.

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 19:29

je te souhaites bien du courage avec l'autre énergumène du dessus.
bienvenue en tout cas. I love you
Revenir en haut Aller en bas
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 19:49

@yagor, oh. je suis vraiment ravie que ça te plaise.
@tatiana, merci beaucoup, je vais en avoir besoin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 20:08

et toi donc, mon dieu I love you
Revenir en haut Aller en bas
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Dim 21 Fév - 20:33


_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Lun 22 Fév - 11:10

laura tey bel tey bonne
j'veu un lien meuche

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Mar 23 Fév - 21:51


@marine, et toi alors on en parle stp
c'est inévitable attends.

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Jeu 25 Fév - 23:57


bienvenue sur durmstrang
embarquez pour stolytsia et l'institut

Mais ohmygad.    Hedda est plus que parfaite, je l'imaginais exactement comme ça alors tu me combles. Je te valide évidemment et j'ai trop hâte de rp.     (en plus je suis amoureuse de ta plume   ) Merci d'avoir pris mon scénario, on sera le plus beau couple du forum et on dominera le monde.

Félicitations, tu viens d'être validé Tu fais désormais officiellement partie des membres du forum. Avant toute chose, laisse moi te dire quelques mots sur ta fiche : avis sur la fiche. Maintenant que tu as un joli rang et une couleur sur ton pseudo (si c'est pas la classe  ), tu dois remplir les registres pour y inscrire ton personnage. Il faudra tout d'abord vérifier que ton avatar est bel et bien inscrit dans le bottin. Si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui l'ajoutera le plus vite possible. C'est la même chose si ton personnage a un don. Il est toujours préférable de vérifier que ta place est bien réservée dans l'annexe des mutations magiques. Ensuite, comme tu dois sûrement t'en douter, tu devras recenser ton personnage dans les différents registres du forum. Si ton personnage étudie à Durmstrang, il faudra le signaler dans le registre des élèves. N'oublie pas de recenser son ordre s'il en fait partie. Tu devras aussi veiller à recenser ton patronus  afin d'éviter qu'il ne soit pris. Si ton personnage exerce une profession ou qu'il est en stage dans la capitale, n'oublie pas de poster dans le registre des métiers. Et voilà, tu as terminé ! Tu peux désormais aller créer un scénario ou encore un lien préféfini. Tu peux aussi poster une fiche de liens et en demander aux autres membres. Pour finir, n'hésite pas à flooder  I love you Nous te souhaitons un très bon jeu sur le forum  I love you N'hésite pas à contacter l'équipe administrative si besoin  I love you

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   Ven 26 Fév - 10:55

YADDA FTW.
merci à toi, si tu savais comme je suis contente.

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: save tonight and fight the break of dawn (hedda)   

Revenir en haut Aller en bas
 
save tonight and fight the break of dawn (hedda)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SAVE TONIGHT - RPG
» Liam ∞ Tonight, Imma fight 'til we see the sunlight
» Jamaica struggles to fight crime
» Save The human right to food: International mission to Haiti
» Bite fight...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - la galerie des portraits :: sorciers certifiés-
Sauter vers: