AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  


Partagez | 
 

 darkness becomes me (sofiya)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 16:42


sofiya vasara
VAROKAA VIELÄ VESILLÄ

carte de sorcier
nom, prénoms : fière vasara, un patronyme qui respire le mystère. la noblesse marqué sur quelques syllabes. la sagesse incarnée, la pureté rêvée. sofiya, consonance russe se mélangeant à de lointaines origines grecques, la description même de la sagesse, doux paradoxe pour la poupée d'arborer un tel prénom. âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire, qu'elle est prisonnière de sa tour d'ivoire. date, lieu de naissance : un premier cri strident, résonnant dans la capitale Stolytsia, lors d'une chaude journée d'été. l'orage a éclaté alors que la poupée était née, le vingt-huitième jour du mois de juinorigines : son visage est marqué par des origines lointaines, finlandaises, nordiques, slaves. une véritable beauté de la nature.  nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard. statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur toujours vacant, de la poupée. profession : sofiya n'est qu'une simple étudiante, mais cela prend de la valeur lorsque l'on ajoute qu'elle étudie à durmstrang. prestige inavoué, fierté enflammée. la gamine est également en stage auprès du médicomage au service de la famille royale. années d'étude : voilà six années qu'elle arpente l'immensité de l'institut. la poupée s'y sent comme chez elle. spécialisation : erde, filière de la terre et des sciences, une évidence pour celle qui porte le patronyme des vasara. maison : frigg, l'unique maison qu'elle convoitait, la seule pour qui elle donnera tout. malgré ce qu'elle reflète, c'est bien son ambition et son tempérament borné qui l'y ont amené. baguette : faite en bois de rosier, elle mesure trente-et-un centimètres , preuve du caractère enflammé de la poupée. en son cœur, une plume d'oiseau de feu venant renforcer sa destinée pour l'alchimie. sa baguette est d'apparence lustrée, rigide pour ceux qui s'oseraient à la toucher, mais elle est sacrée aux yeux de la poupée. patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un coyote.  epouvantard : son propre reflet, sa propre personne infectée par le gène de la lycanthropie. elle en a peur la gamine. elle ne sait pas d'où ça vient, mais c'est bien là, envahissant, embrumant tout son être.  amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer. groupe : castle on a cloud
salveo maleficialumos maximahominum revelio


salveo maleficia.
quel est votre avis sur le tsar ?
le pouvoir, les alliances, un jeu où tout le monde est perdant. des pions manipulés avec envie, avec désir par le tsar qui s'amuse de ses sujets. sofiya elle a les pensées claires. elle sait, la gamine, que ces alliances entres familles ne sont que de la poudre aux yeux. elle sait qu'un jour tout ça cessera. mais elle a prêté allégeance, au grand tsar de ce royaume. les bytchkov, unique allié dans cette bataille qui jamais ne s'arrêtera. la sorcière en veut au tsar, maître de son âme, de son corps, créateur de sa douce folie qui peu à peu l'envahit. mais elle l'admire aussi, cet homme que rien n'arrête, qui est toujours là, sur son trône, contre vents et marées. sofiya est un paradoxe tout entier. elle est du côté de celui qui détient le pouvoir dans la paume de sa main. et elle se courbe devant les bytchkov avec une grâce naturelle.

que pensez-vous de l'entrée des sang-mêlés à durmstrang ?
sofiya ne le montre pas, pas assez, pas comme il le faut. mais la poupée les déteste, tous. des mêlés à durmstrang, une idée folle, irrationnelle. et elle ne comprend pas la gamine. elle ne comprend pas pourquoi sa majesté a accepté. pourquoi ces impuretés peuvent fouler le divin sol. pourquoi ces monstruosités de la nature peuvent la côtoyer. sofiya se sent désarmée face à la situation. elle les ignore. aucun sourire mais aucun coup bas non plus. elle préfère se concentrer la poupée, sur ses expériences. et elle pense, un sourire malsain au coin de ses lèvres rosées. si sofiya était au pouvoir, si le diadème frôlait sa chevelure de jais, elle les éliminerait, tous, sans pitié, sans répit, sans réfléchir. la pureté est le seul moyen de maintenir la paix, pour toujours et à jamais.

que représente l'esclavage des sang-mêlés pour vous ?
elle vit pour ça, elle n'a plus que ça la poupée. une main de fer dans un gant de velours. les esclaves, ses patients comme elle aime les appeler. elle les voit défiler la gamine, sans jamais perdre son sourire éclatant. ses mains sont couvertes de sang. elle sombre dans la folie mais elle persiste, elle insiste. chaque nouvelle potion est testée, expérimentée sur ces êtres sans valeur. et elle les entend crier, supplier, mais jamais la poupée ne s'arrête. elle les voit se décomposer, se désagréger, se disloquer. et ça lui procure du plaisir. elle aime les voir souffrir. elle aime avoir le pouvoir, contrôler et à son tour porter le diadème imaginaire.

quelle est votre position vis-à-vis de la résistance ?
qu'on les brûle, tous autant qu'ils sont. au bûcher, les un après les autres. qu'on leur coupe la tête. qu'on leur arrache chaque membre les un après les autres. la résistance une douce hérésie aux oreilles de la gamine. une bande de sangs-mêlés en quête de reconnaissance. foutaise. trahison. les souverains leur donnent tout, leur offrent tout. un toit, un repas, et ils se rebellent. la poupée les choisi, choisi ses cobayes parmi ceux qui défient la loi, l'autorité, le tsar en personne. ceux qui se sentent l'âme de révolutionnaires, ceux qui pensent pouvoir gagner. la poupée leur coupe l'herbe sous le pied. elle est à la disposition du tsar et de ceux qui gouvernent. sofiya elle traque les illuminés dans le secret, elle les chasse, les pourchasse, jusqu'au dernier. et elle les emmène dans son laboratoire, dans cette cave humide et sombre. et parfois, elle se demande si la mort ne sera pas plus douce. mais elle balaye cette pensée, pour se concentrer sur la prochaine mixture qu'elle fera avaler à ceux qu'elle a trouvé.

sofiya est à l'image de sa famille, les nobles vasara. la sorcière est une vraie guerrière. une manipulatrice hors pair. elle joue beaucoup de ses traits à la fois enfantins et envoûtants. un charme qu'elle met à profit, un peu plus chaque jour. sofiya se veut douce, symbole de sagesse et d'intelligence. mais cela n'est qu'un masque qu'elle a perfectionné au fil des années. la sorcière n'est pas celle qu'elle prétend, elle ne l'a jamais été. comme tous les vasara, elle a une part sombre en elle, une part qui s'est réveillée dès qu'elle a poussé son premier cri. c'est en elle, ça fait parti d'elle. sofiya agit telle une vipère, elle frappe là où ça fait mal. elle ne lâche jamais sa proie avant que le travail ne soit terminé. la sorcière est passionnée par les potions. depuis son plus jeune âge, elle a montré un attrait particulier pour concocter des élixirs. et elle est douée la poupée. elle a toujours excellé dans l'arts des potions, l'art de soigner par les herbes. mais elle est tellement passionnée que cela a dérivé. elle utilise son talent a des fins bien plus sombres qu'elle ne laisse le penser. c'est son destin de briller, de développer ses facultés. la princesse est une vasara, l'art des élixirs coule dans ses veines tel un poison la dévorant, la consumant. mais sofiya est aussi une mordue d'échecs. stratège hors pair, la sorcière ne manque jamais une partie, et rares sont les fois où la demoiselle a perdu. voilà plusieurs semaines que sofiya a été reconnue par le gouvernement. on l'a choisi, désigné, élu pour accomplir la plus noble tâche qui lui a été donné jusqu'alors. elle est enfin au service de sa majesté. elle accompli sa destinée. sofiya rend fiers ses parents. la sang-pur surveille, manipule un mêlé qui a basculé de l'autre côté. la princesse y met tout son cœur dans cette tâche royale. elle s'amuse d'andreï, elle bouscule ses souvenirs. elle use et abuse des mensonges. elle façonne son esprit à sa manière. et elle fait taire sa mémoire. la poupée jubile de cette tâche. une quête qu'elle accomplit avec le plus grand soin. elle est fière d'avoir été désigné, fière que sa sœur  ait été évincée. et elle compte bien briller la poupée. briller comme jamais auparavant. sofiya fait preuve d'une intelligence rare. elle est loin d'être stupide la gamine. elle réfléchit, elle met en place des stratégies. la princesse est douée. et elle a décidé de faire avancer la science, la médecine magique. sofiya elle créé, elle invente. c'est une artiste la demoiselle. sofiya elle a son propre laboratoire, et ses patients. des esclaves sans valeur, des révolutionnaires trop gourmands. alors elle laisse libre court à son imagination. et elle invente les pires poisons, les pires potions. mais ce qu'elle préfère c'est  de les tester, de voir si cela va marcher. alors la poupée les fait goûter aux illuminés. et parfois ils ne supportent pas. parfois elle voit leurs chairs se calciner, de décomposer sous son regard noisette. et un sourire vient se greffer sur ses lippes rosées.   la sorcière au coeur de pierre. la princesse de glace. bien qu'elle arbore une identité qui n'est pas sienne aux yeux de tous, sofiya a fait jaser le monde des sorciers. elle a fait annuler par deux fois ses fiançailles. elle a un tempérament de feu la gamine. incontrôlable, indomptable. mais ce que personne ne sait. ce qu'elle s'efforce de cacher sous ses airs de poupée, c'est qu'elle peut aimer. la glace fond lorsqu'il pose ses iris sur elle comme neige au soleil. sofiya cache une part de sensibilité. mais la poupée ne veut pas, ne peut pas se laisser contrôler par une possible émotivité. humaine malgré tout, la princesse a eu le coeur brisé par un sorcier, un fiancé qui n'est plus qu'un lointain souvenir.
hominum revelio.

le souffle coupé, saccadé. sofiya est trempée mais elle avance. elle continue sans relâche. elle veut intégrer l'institut, et elle le fera. elle est essoufflée après l'épreuve du lac mais elle ne lâche rien la gamine intrépide. on l'a entraînée, toute sa vie, pour cet ultime instant. son heure de gloire. sofiya elle est intellectuelle, une scientifique, très peu pour elle de s'agiter dans tous les sens, mais elle a du faire un effort, se sacrifier pour y arriver. parmi les premiers, elle court, elle court la poupée jusqu'à l'orée de la forêt. elle ne sait pas quelle créature elle devra affronter. et elle prie pour échapper à la lycanthropie. elle prie comme jamais. mais alors qu'elle avance, baguette en amont, elle trébuche, elle s'étale sur la poussière. la compétition est rude, ardue. et on n'a pas hésité à la faire tomber la poupée. mais elle se relève, une main tendue, venue du ciel. un sourire éclatant, une chevelure dorée et un regard à tomber. sofiya est subjuguée par cet individu qui lui tend la main, main qu'elle agrippe de toutes ses forces. un simple sourire, un hochement de tête et les deux compères affrontent le reste du rite ensemble. sofiya fait face à un lutin de cornouailles, malin et farceur, la poupée ne mit pas longtemps avant de venir à bout de cette mini fée. un sortilège d'anesthésie, de paralysie et l'indice est à elle. un coup d'oeil vers celui qui venait de l'aider, avant de reprendre le chemin, à deux, ensemble, plus fort. la gamine a la trouille d'affronter sa plus grande peur, celle enfouie au fond d'elle. elle serre un peu plus fort le bois de rosier entre ses doigts, et elle inspire, elle expire la sorcière avant de pénétrer dans l'antre du passé. elle se concentre sur l'épouvantard qui prend forme devant ses yeux noisettes. un lycanthrope, mais pas n'importe lequel, son propre reflet hanté, rongé par un gêne qui l'a consume de l'intérieur. elle sent la peur l'envahir, la détruire. sofiya n'y arrive pas. elle cherche en vain un moment heureux, un moment de joie pour balayer la fumée. ses doigts serrent un en peu plus fort le bois de rosier. la gamine est tétanisée, incapable de prononcer un simple sort. et puis elle entend une voix, sa voix, la poussant à ne rien lâcher. Riddikulus ! les mots glissent entre ses lèvres. et son bourreau n'est plus.  La poupée vient à bout du démon, et elle reprend sa route, sans jamais lâché son partenaire. et ils en viennent à bout. après un long périple dans le labyrinthe. ils franchissent la ligne d'arrivée, vainqueurs, heureux. et ils sont bien classés les deux sorciers. la fierté se lit sur leurs visages. le début d'une grande amitié.

pseudo, prénom : sweet nothing, bé âge : vingt et un ans  pays : france  avatar : jenna-louise coleman  inventé, scénario, prédéfini : inventé, mais famille prédef + lien prédef d'andreï crédits : @tumblr  commentaire : trop beau      

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 16:42


there's nothing I regret
Semper in angaria


AVRIL 1905
- - - - - - - - -
d'un pas enfantin, elle s'avance. une légère brise, agréable, lui caresse le visage et fait danser sa chevelure de jais avec grâce. la gamine a les yeux qui brillent alors qu'elle arpentent les rues de stolytsia. ses iris noisettes se posent sur la figure maternelle. mère m'a promis une nouvelle cape en fourrure de lynx, je veux la plus belle de toutes, et la plus chère. à peine entrée dans l'adolescence, la sorcière arborait déjà un sacré caractère, une véritable poigne de fer. têtue comme personne, sofiya est en joie. acheter, dépenser, consommer. un plaisir que la princesse ne se refuse pas, et qu'on ne lui refuse pas. prise d'un élan de folie, la demoiselle se précipite à la vue de la première boutique. et bien vite, elle oublie, elle efface de sa frêle mémoire que sa génitrice est restée dans la tour d'ivoire. c'est celle là que je veux. et elle commande sofiya, à peine sortie de l'enfance, et la voilà déjà impératrice de son monde. elle ordonne à la gouvernante de lui obtenir cette cape si ravissante. un échange d'argent qui ne préoccupe pas l'enfant. et puis elle l'enfile, le st-graal. elle se pavane dans les allées remplies de mêlées. elle n'a pas vu, elle n'a pas pu comprendre les enjeux. la gamine blottie dans sa chaude fourrure. mère va beaucoup l'aimer, inka aussi j'en suis sûre, si elle essaye de me la voler, je lui mettrai une raclée. le regard posé, subjugué par son habit lustré, la gamine n'a pas saisi, n'a pas compris. et le silence de sa figure maternelle l'agace. märta, vous pourriez me répondre au lieu de me faire passer pour une idiote. et elle lève le menton la poupée. elle est seule, abandonnée, délaissée. la panique la gagne, un peu plus à mesure qu'elle lutte. le sang carmin a envahi les allées. il a pris possession de la cité. des larmes perlent sur les joues rosées de la poupée. sofiya a peur. elle est terrifiée, horrifiée, effrayée devant un tel spectacle. les mêlés sont partout et les sorts pleuvent de part et d'autre. sofiya est démunie, et elle se réfugit dans une ruelle. la gamine se laisse glisser au sol, et elle passe ses délicates mains contre ses oreilles. les yeux fermés, la posture recroquevillée, la sorcière prie pour que cela cesse. emmitouflée dans son habit de soirée, elle pleure la sang-pur. elle a peur pour sa vie, pour sa si précieuse vie. la fierté souillée, bafouée. et elle se sent attrapée, ramenée à la réalité. c'est fini, on vous ramène à votre famille. la poupée est désarticulée, et elle se laisse agripper, avant de finir cloîtrer dans sa prison dorée.

NOVEMBRE 1915
- - - - - - - - - - -
son regard noisette est planté dans les iris azurs de kjartan. elle n'a pas hésité lorsqu'il lui avait proposé de faire le serment sacré. sofiya elle l'aime plus que sa propre vie, celle que tout le monde pensait dénuée d'un palpitant. le coup de foudre. inexplicable, indomptable, un lien puissant les unissant. la sorcière donnerait sa vie pour lui. elle donnerait tout si elle le pouvait. ils ne s'aiment pas comme des amant, mais d'un amour pur, sincère, fraternel. une âme divisée en deux. une complémentarité dont personne ne doute. à tel point qu'on les croit amants. mais ils en jouent beaucoup. ils aiment semer le trouble, le chaos. les deux âmes soeurs ont déjà réalisé l'impensable. une pensée partagée, un moment d'intimité entre deux êtres divins. le serment de tyr a sonné comme une évidence aux oreilles des deux sorciers. la finalité de leur amitié, pour toujours et à jamais. sofiya se tient droite alors que l'air frais du mois de novembre glace son épiderme. sa chevelure de jais vole au gré du vent. face à kjartan, elle ne cille pas. un maître de cérémonie se tient à sa gauche. c'est protocolaire, réglementaire. mais, pour une fois, sofiya veut faire les choses biens. le gouvernement a accepté que ce serment soit scellé. la finalité approche, ils touchent leur but du doigt. bientôt ils seront liés par le sang, jusqu'à la fin. étant donné les temps qui courent, cela deviendrait presque une nécessité. la lumière de l'astre majestueux commence doucement à faire acte de présence, l'heure a sonné. sofiya joint ses mains à celle de kjartan, et leurs paumes fusionnent. les incantations qui sont prononcées, la sorcière ne les écoute pas. elle n'entend plus que le rythme de leurs coeurs, à l'unisson. ses mains sont scellées à celle du sorcier, un fil doré venant les relier. puis vient le tour de la phrase. quelques mots qui finiront d'achever le serment. des syllabes que sofyia a répété jours et nuits. ad vitam æternam. les lettre glissent avec aisance entre ses lèvres. c'est beau, c'est sincère. ad vitam æternam. la fusion est totale, inébranlable. les voilà maintenant unis pour la fin des temps. une formalité venant consolider leur amitié. leurs âmes sont sœurs, des jumelles venant de trouver leur moitié. et à cet instant, sofiya sait, que plus jamais, elle ne sera seule.

DECEMBRE 1915
- - - - - - - - - - -
vêtue de sa plus belle cape, sofiya s'échappe du domaine familial. elle transplane, et la mythomane foule le sol glacial du palais impérial. elle s'avance d'un pas gracieux, silencieux. la sorcière est fière comme elle ne l'a jamais été. la vipère rampe aux pieds du divin tsar. et elle s'empare, elle accapare l'attention, elle, la reine de la manipulation. c'est elle qu'on a invitée au palais, c'est elle qui va servir le tout puissant. la sang-pur a rendu fiers ses parents. et elle a accouru aux pieds du gouvernement. on a besoin d'elle. la vanité de la poupée atteint des sommets. sofiya promet de servir le tsar, et de lui faire part de tout ce qu'elle apprendra auprès du paria. et on lui fait confiance à la gamine. elle se sent sur-puissante la poupée. sofiya sourit, comme jamais elle n'a souri encore. ses lippes rosées se sont étirées, et rien ne viendra changer cela. d'un pas conquérant, la finlandaise est amenée au prisonnier. un mêlé lui a t-on dit. un révolutionnaire qui pensait pouvoir changer le monde des sorciers. encore un illuminé pour la poupée. une vermine de plus à tuer. mais celui-là il va servir, il va élargir le réseau d'espions au service du grand maître. sofiya, elle le voit celui qui se prénomme andreï. elle l'a déjà vu à durmstrang, elle l'a déjà vu étudier à l'institut. et elle le trouve beau sofiya. pas déplaisant pour un rebelle. la sorcière se demande déjà comment elle fera, pour prendre contact avec lui, pour oser se montrer avec un mêlé. mais elle a de la ressource la gamine. elle est maline. elle va trouver. enfermé, en captivité, le sorcier semble déconnecté de la réalité. sofiya elle n'a pas demandé, ce qu'on lui avait fait. mais elle sait, elle a reconnu les méfaits d'un simple regard. la princesse est experte dans le domaine. elle connait les effets de la torture, elle les voit de nombreuses fois. mais elle n'éprouve aucune pitié, rien ne vient entraver son cœur glacé. elle éprouve même un certain plaisir à le voir ainsi. la mort est trop douce pour ceux souhaitant ébranler la royauté. elle aimerait lui parler au mêlé, commencer à le manipuler, à se jouer de lui. mais elle doit encore attendre la poupée. elle assimile chacun de ses traits, elle le fixe de longues minutes avant qu'on ne lui prie de s'en aller. elle ne bronche pas la sorcière. à bientôt andreï. murmure t-elle entre ses lèvres de vipère. la sang-pur est impatiente d'officialiser leur rencontre. elle va tout donner, tout donner pour capter l'attention du tsar. pour réussir à se hisser au sommet. elle est ambitieuse sofiya, elle n'en démord pas. elle rêve d'une place de maître au côté du tsar. confectionner des poisons, créer des potions pour le tout puissant en personne, pour la famille royale. elle n'attend que ça la gamine, elle a soif d'aspiration. la quête de sa vie.

JANVIER 1916
- - - - - - - - - - -
un mur de silence, un mur de souffrance. sofiya est assise sur le sofa royal. elle ne bouge pas, elle ne cille pas. semblable à une statut, la sorcière est prise dans un mutisme sanglant, tranchant. elle fixe joran qui ne bronche pas. un silence qui les détruit. et puis la voix grave du sorcier vient le briser. sofyia, on est amené à se marier bordel. j'aimerai savoir pourquoi ma fiancée s'est pointée avec du sang sur sa robe. sa voix dure résonnait dans la pièce. et le sang de la sorcière se glaça. d'un naturel caractériel, la poupée se laissait marcher sur les pieds par joran. elle le sait, elle sait qu'elle est en tord, qu'elle lui a menti, qu'elle l'a trahi. tu n'as pas besoin de savoir, ça ne t'a jamais dérangé jusque là que j'ai mes secrets, tu as les tiens, nous n'avons pas besoin de tout partager. le timbre de sa voix se voulait ferme. sofiya elle aime sa liberté, et elle n'a jamais souhaité être un pion dans le jeu de la politique. les alliances se font et se défont, c'est ainsi que va la vie. elle n'est pas faite pour aimer. la poupée aurait du accepter le premier fiancé. celui qui aurait vaqué à ses occupations, laissant à sa femme la possibilité de faire ce qu'elle désire. un homme qui ne tiendrait pas à elle, un homme froid, sans cœur, un homme comme elle. le temps file, défile sous leur regards ébahis. sofiya se contient, se retient de dire ce qui lui traverse l'esprit. elle a toujours su parler avec finesse, alors elle se mord l'intérieur de sa joue pour ne pas tout envoyer valser. le goût métallique du sang se répand sur son palet. mais elle ne montre rien, impassible, mais elle est prête à exploser, à lui dire ses quatre vérités. tu ne veux rien me dire ? très bien, alors je ne vois pas ce que je fais ici. je préviendrai mon père dès demain aux aurores que les fiançailles sont rompues. il espérait une réaction de sa part, il aimerait qu'elle le contredise, mais il le sait, sofiya respire le mensonge et la fausseté. et il est presque arrivé à la porte lorsque la sorcière se lève du sofa d'un coup sec. j'aide la science, la médecine magique. elle marque une pause, un blanc cassant qui a le mérite de retenir joran le temps d'un instant. c'est pour cela que j'ai du sang sur mes vêtements. ces potions, mes potions, elles vont révolutionner le monde des sorciers. il faut juste les tester, alors certains esclaves, certains rebelles sont des patients. elle se met à nue, comme jamais encore elle ne l'avait fait. personne ne le sait, si ce n'est les personnes les plus proches de sofiya, celles pour qui elle donnerait sa vie. elle le voit sur son visage, joran ne comprend pas, il ne saisit pas. sofiya le savait, elle s'en doutait qu'il n'approuverait pas. c'est bien pour cela qu'il ne devait jamais le savoir. il ne la regardera plus comme avant, c'est une certitude qui embrume l'esprit de la sang-pur. tu .. je .. comment ? tu les tortures pour tester des potions .. ? et tu fais passer ça pour une avancée révolutionnaire ? je ne suis pas blanc non plus sofiya, mais ça .. ça .. ça dépasse tout ce que j'aurai pu imaginer de toi. je ne peux pas, je ne peux plus. et son cœur se brise, il tombe violemment contre le sol froid. elle qui s'était jurée de ne jamais aimer, elle venait de briser sa promesse sacrée. la sorcière ne dit rien, cette fois-ci les mots ne sortent pas, ils ne glissent pas entre ses lèvres de vipère. sofiya laisse le sorcier s'en aller. elle regarde jusqu'au dernier instant. et puis elle se trouve face à une porte, une cloison dure. la sang-pur s'effondre. elle n'arrive pas, elle n'arrive plus à cacher cette part qu'elle s'efforce de renier,avec hardeur. mais les larmes perlent le long de ses joues rosées. genoux à terre, la sorcière se sent désemparée, brisée. de longues minutes passent avant qu'elle ne finisse par se calmer. la princesse se calme et sèche ses larmes. d'un revers de la main, elle balaye le sorcier de ses pensées. et elle enfile son masque symbole de dureté.

JANVIER 1916
- - - - - - - - - - -
avec une rage sans égal, sofiya claque la porte du domaine familial. elle est dans tous ses états la poupée. joran ne veut pas d'elle ? qu'il en soit ainsi alors. il va s'en mordre les doigts et venir la supplier, à genoux même s'il le faut. sofiya n'accepte pas le refus. ça n'est pas dans ses habitudes et ça ne le sera jamais. la princesse obtiendra de nouveau ce qui lui revient de droit. elle décide quand cela doit se terminer, il n'en est pas autrement aux yeux de la poupée. elle descend quatre à quatre l'escalier menant à son antre secrète. son laboratoire laissé dans l'état où elle l'avait quitté. les traces de ses larmes sont encore visibles sur son visage d'ange rougi. telle une furie, sofiya se précipite dans son officine. elle prend des ingrédients, son matériel d'alchimiste en herbe. et elle mélange, elle assemble les goûts et les couleurs. elle connait cette potion dans les moindres détails, elle en est la créatrice. sofiya n'arrête pas, ne lâche pas. la couleur bourbon a envahi son chaudron et la gamine jubile. elle sort sa baguette, son trésor de sa poche. et elle termine son élixir, son dernier poison. un cri, un unique cri vient déranger la tranquilité de la poupée. elle se retourne, et elle sait, elle connait ce cri. elle en entend par milliers, toute la journée. à chaque fois c'est la même chose. ne vous ai-je pas déjà dit de vous taire pendant que je suis en pleine création ? elle les toise, d'un regard enflammée, prêt à tout ravager. sofiya est remplie de rage. elle pourrait tout anéantir sur son passage. la sorcière lève sa baguette. descendo ! elle ne crie pas, mais sa voix ne tremble pas. on s'abaisse devant son maître, vermines. et les quelques esclaves, révolutionnaires du passé, courbent l'échinent à en pleurer. la princesse de glace aimerait les faire taire à jamais. mais sofiya a besoin de ses moins que rien, plus qu'elle n'aime l'avouer. ils sont le salu de son âme. et le doute envahit la princesse. elle compte, encore et encore. la panique monte en elle. sofiya rage contre inka. encore un de moins. votre soeur, ce monstre, elle a tué dimitri parce qu'il agonisait de votre potion. vous brûlerez tous en enfer. et quand les flammes vous ravageront, je serai là. l'esclave, le mêlé avait deviné que la poupée était portée par la confusion. mais il avait franchi une limite. et sofiya ne tolérait pas un tel comportement. confringo ! le maléfice glisse entre ses lèvres, et elle ne montre aucune émotion. insensible, impassible, sofiya fixe le sorcier en train de se consumer. et l'odeur de la chair brûlée effleure ses narines alors qu'un sourire vient greffer ses lèvres rosées. vous êtes bien trois, je n'ai pas fait d'erreur. et elle tourne les talons pour finir sa confection. personne ne s'avisera plus jamais de parler de la sorte de sa soeur, le sang de son sang. il n'y a que sofiya qui peut tenir de tels propos sur inka. personne d'autre. les minutes s'écoulent, et la sorcière foulent les quelques mètres la séparant de ses patients. un sourire cruel vient souiller son visage de poupée. sofiya avance, avec une grâce peu commune. toi là, à ton tour. elle veut tester son nouveau poison, admirer ses effets, combien de temps le sorcier suffoquera t-il avant de lâcher prise ? mais sofiya a tout planifié. l'antidote se tient dans la poche de sa robe, elle ne perdra pas un esclave de plus. elle se tient devant l'élu, mais celui-là est résistant. locomotor lortis ! et elle bloque ses membres inférieurs, avec une joie non dissimulée. elle fait face à sa victime du jour. que le jeu commence.

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 16:43

le pseudo et jenna
bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de baldr
avatar
maison de baldr
Hiboux : 167 Avatar : matthew daddario. Double Compte : hedvig la badass, torvald le fragile. Crédits : -av/@Hepburns.

Âge : Leonid écume ses vingt-cinq ans, un quart de siècle, on penserait presque qu'il est assez mature pour prendre le trône, malheureusement il ne l'est pas encore et le sera sûrement jamais.
Nature du sang : Pur, les Bytchkov est la famille la plus Pure qu'il existe, même si cette question de sang ne l'a jamais réellement intéressé.
Statut civil : fiancé à une bien étrange créature, une femme.
Patronus : némo.
Amortentia : l'odeur de pipi de chat.
Localisation : oklm à l'institut.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 16:44

dire que jenna est la femme de ma vie est un euphémisme. What a Face
merveilleux choix autant de famille, que de pseudo, que d'avatar, j'ai hâte de voir ce que tu vas faire du personnage.
bienvenue et bon courage pour ta fiche, réserve moi un lien. I love you

_________________

hello darkness my old friend
I've come to talk with you again, because a vision softly, creeping left its seeds while I was, sleeping. And the vision, that was planted in my brain... still remains within the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 16:47

déjà deux beautés sur ma fiche

alexa - phoebe et ce pseudo merci I love you

leonid - matt omg qu'il est beau merci et avec plaisir pour le lien

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de loki
avatar
maison de loki
Hiboux : 315 Avatar : matthew daddario. Double Compte : serghei, svea, rhaegar. Crédits : hepburns. (ava) myself. (signa)

Âge : vingt-cinq ans, de haine et de colère.
Nature du sang : royal pur blood.
Statut civil : solitaire, il ne laisse pas l'amour se mettre sur son chemin.
Patronus : un puma, les pouvoirs du chef.
Amortentia : le parfum sucré et envoûtant de hedda.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 17:20

Jenna et le choix de la famille, j'exige un lien d'avance.
Bienvenue sur le forum et bon courage pour ta fiche.

_________________

you're mine hedda
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Sed non risus. Suspendisse lectus tortor, dignissim sit amet, adipiscing nec, ultricies sed, dolor. Cras elementum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 17:21

un autre matt mais vous voulez ma mort
avec plaisir, merci

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de sigyn
avatar
maison de sigyn
Hiboux : 404 Avatar : poppy drayton. Crédits : redwyne aka ivana la blg (avatar) & (gif de profil), brynhildr aka inka le kk (bannière).

Âge : vingt-trois années, années qui ne lui appartiennent pas, plus.
Nature du sang : un sang impur, un sang rejeté. il est mêlé, il est rouge et il lui est indispensable. hedda le hait, persuadée qu'il s'agit de la raison de sa condition.
Statut civil : célibataire, fidèle à yador pour toujours et à jamais. infiniment sienne, désespérément seule.
Patronus : un cygne, il est blanc et majestueux, aussi pur qu'hedda.
Amortentia : une odeur de rhum mélangée à celle du bois, le parfum de yagor enivre ses narines.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 20:02

je passe juste ici histoire de polluer ta fiche et puis je repars. Arrow

_________________
    Where worlds collide
    Blood divides
    When darkness falls
    Fate calls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Dim 21 Fév - 20:54

What a Face

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 11:10

t'es parfaite comme ça bééé chérie I love you
bienvenue ici

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 13:08

ok wait a minute.
marine, comme marine de th ?
max quoi, l'homme de ma vie, tu me gardes un petit quelque chose

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 13:43

yep c'est moi

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 14:02

moh trop contente de te retrouver ici

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 14:06

moi aussi et j'exige un lien

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Lun 22 Fév - 14:11

avec grand plaisir on devrait pouvoir se trouver quelque chose facilement

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
bitch queen
avatar
bitch queen
Hiboux : 534 Avatar : phoebe tonkin Double Compte : freyja, raafael et ivar Crédits : viceroy (avatar) et manon d'amûr (gif profil)

Âge : vingt-quatre hivers.
Nature du sang : pur.
Statut civil : fiancée à yagor bytchkov d'après les dernières nouvelles.
Patronus : un corbeau, symbole des mystères de la vie et de la magie.
Amortentia : une odeur absurde de rhum mélangé à celle du bois

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mar 23 Fév - 23:40

pour moi c'est tout bon, j'attends donc de voir ce qu'en pense marine avant de te valider I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mar 23 Fév - 23:42

super, merci clara

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 742 Avatar : max irons Double Compte : ulrich la vipère Crédits : sweet nothing, the queen bé (avatar) & dailymax (tumblr)

Âge : vingt cinq hivers sanglants.
Nature du sang : sorcier dont le sang est mêlé, sacrilège pour les tous puissants.
Statut civil : coeur de glace, si autrefois, des sentiments commençaient à naître et qu'un feu s'emparer de lui, il n'y a plus rien aujourd'hui. Son esprit est vide et ses sentiments, inexistants.
Patronus : son patronus prend la forme d'un tempétueux et indomptable serval.
Amortentia : l'odeur de pluie, et de bois mouillé comme de la camomille, un souvenir d'autrefois, un souvenir sous une couche épaisse de brouillard nébuleux.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mer 24 Fév - 10:57

pour moi, la fiche est très bien et le rôle que je souhaitais est parfaitement interprétée

_________________


    The Gods have fashioned us for love. That is our great glory, and our great tragedy.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mer 24 Fév - 11:01

merci marine, ravie que ça te plaise

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
maison de baldr
avatar
maison de baldr
Hiboux : 167 Avatar : matthew daddario. Double Compte : hedvig la badass, torvald le fragile. Crédits : -av/@Hepburns.

Âge : Leonid écume ses vingt-cinq ans, un quart de siècle, on penserait presque qu'il est assez mature pour prendre le trône, malheureusement il ne l'est pas encore et le sera sûrement jamais.
Nature du sang : Pur, les Bytchkov est la famille la plus Pure qu'il existe, même si cette question de sang ne l'a jamais réellement intéressé.
Statut civil : fiancé à une bien étrange créature, une femme.
Patronus : némo.
Amortentia : l'odeur de pipi de chat.
Localisation : oklm à l'institut.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mer 24 Fév - 11:07


bienvenue sur durmstrang
embarquez pour stolytsia et l'institut

Félicitations, tu viens d'être validé Tu fais désormais officiellement partie des membres du forum. Avant toute chose, laisse moi te dire quelques mots sur ta fiche : dans ce cas, je valide. I love you j'ai beaucoup aimé ta fiche et j'adore le personnage de sofiya, elle est très très fascinante et j'aime beaucoup les parties des anecdotes, bref, la plume est très fluide, très agréable, je valide.     . Maintenant que tu as un joli rang et une couleur sur ton pseudo (si c'est pas la classe  ), tu dois remplir les registres pour y inscrire ton personnage. Il faudra tout d'abord vérifier que ton avatar est bel et bien inscrit dans le bottin. Si ce n'est pas le cas, n'hésite pas à contacter un membre du staff qui l'ajoutera le plus vite possible. C'est la même chose si ton personnage a un don. Il est toujours préférable de vérifier que ta place est bien réservée dans l'annexe des mutations magiques. Ensuite, comme tu dois sûrement t'en douter, tu devras recenser ton personnage dans les différents registres du forum. Si ton personnage étudie à Durmstrang, il faudra le signaler dans le registre des élèves. N'oublie pas de recenser son ordre s'il en fait partie. Tu devras aussi veiller à recenser ton patronus  afin d'éviter qu'il ne soit pris. Si ton personnage exerce une profession ou qu'il est en stage dans la capitale, n'oublie pas de poster dans le registre des métiers. Et voilà, tu as terminé ! Tu peux désormais aller créer un scénario ou encore un lien préféfini. Tu peux aussi poster une fiche de liens et en demander aux autres membres. Pour finir, n'hésite pas à flooder  I love you Nous te souhaitons un très bon jeu sur le forum  I love you N'hésite pas à contacter l'équipe administrative si besoin  I love you

ZORN UND WUT
copyrights 2016  zorn und wut - none copies authorized


IVANA TU VAS TROP VITE

_________________

hello darkness my old friend
I've come to talk with you again, because a vision softly, creeping left its seeds while I was, sleeping. And the vision, that was planted in my brain... still remains within the sound of silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
membre du mois
avatar
membre du mois
Hiboux : 920 Avatar : jenna-louise coleman Double Compte : la poupée métissée en provenance d'égypte (kahina). Crédits : timeless (av) ; moi-même (signa) ; tumblr (gifs) ; brynhildr (bannières)

Âge : vingt-trois années qu'elle écume la froideur de l'empire
Nature du sang : la pureté coule dans ses veines, la fierté de la princesse de glace transperce son regard
Statut civil : le temps l'a rapproché de sa sentence, les prétendants se bousculent pour lui passer l'anneau au doigt, mais aucun n'a su gagner le coeur de la poupée
Patronus : l'un des sorts qui lui a causé le plus de tords, mais elle a fini par arracher un filament argenté à sa baguette, prenant la forme d'un serpent
Amortentia : une effluve subtile de bois de santal mélangée à une pointe de vanille. une odeur qui lui est familière, mais la poupée veut oublier, l'oublier et se concentrer.

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   Mer 24 Fév - 11:08

vous aussi vous allez trop vite pour moi
merciiii

_________________
It's hard letting go. I'm finally at peace but it feels wrong. Slow I'm getting up. My hands and feet are weaker than before. And you are folded on the bed where I rest my head. There's nothing I can see, darkness becomes me.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: darkness becomes me (sofiya)   

Revenir en haut Aller en bas
 
darkness becomes me (sofiya)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» | When Darkness Falls
» mansion of darkness
» HEAVENSBEE ► hello darkness, my old friend
» « born in the darkness. » Ϟ WILLOW&OZ.
» [100%] Calliope ♣ I'm the darkness on your soul, the sweetness on your life, and the dream on your mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: archives de l'empire :: - la galerie des portraits :: sorciers certifiés-
Sauter vers: